in

Les épisodes de dessins animés interdits de diffusion

Vous êtes un fan inconditionnel du laboratoire de Dexter, de Pokémon ou encore de Bob l'éponge, et vous pensiez avoir vu tous les épisodes de ces shows pour enfants sans exception? Détrompez-vous, les dessins animés de votre enfance sont bien plus secrets que vous ne le croyez!

 

Installez-vous confortablement, voici 9 épisodes de dessins animés qui ont été interdits de diffusion! C'est parti!

 

L’épisode censuré de « South Park »

Source : Youtube

South Park est un dessin animé à l’humour parodique et sarcastique, qui met en scène les aventures de quatre enfants vivant dans une petite ville du Colorado, où se produisent des phénomènes surnaturels ou des événements qui rythment leurs aventures.

En 2010, la série sort son 200e épisode. Un épisode qui se démarque de tous les autres et qui crée beaucoup de débats autour de lui. Intitulé  » Super best friends » qui veut dire « Supers meilleurs amis » en français, l’épisode mettait en scène un collectif de personnalités religieuses du monde entier, qui comprend entre autres Jésus, Bouddha et le prophète Muhammad.

Un humour un peu trop fort cette fois

Dans le scénario, les problèmes naissent lorsque les célébrités demandent à ce que le prophète leur montre ses pouvoirs extraordinaires. Le personnage de Muhammad a été déguisé en costume d’ours pour être escorté jusqu’au groupe de célébrités outragées. S’en suivra alors un grand combat qui se terminera par la défaite des célébrités.

Suite à la sortie du 200e épisode, le groupe musulman new-yorkais «Revolution Muslim» a fait part de son mécontentement, après avoir vu les images caricaturales de leur prophète combattant aux côtés de ses confrères religieux contre un culte pervers.

Source : sbs

Le groupe a sévèrement critiqué la série dans un article sur leur site Web, en disant qu’elle avait «carrément insulté» leur prophète. Ce n’était pas la première fois que les controverses et les représentations du prophète Muhammed avaient conduit à la censure et même à la violence de la part de groupes islamiques radicaux.

C’est d’ailleurs pour cela, que l’épisode 201, qui n’est autre que la deuxième partie de l’épisode 200, a été d’abord partiellement censuré avec des bips sonores, pour être ensuite entièrement interdit par la chaîne Comedy Central elle-même, après que celle-ci ait reçu des menaces diverses.

Loin de les défendre, rappelons néanmoins que c’est précisément ce type d’humour qui caractérise la série « South Park ». Cette dernière est connue pour ne pas avoir la langue dans sa poche, lorsqu’il s’agit de faire des blagues sur la scientologie, le catholicisme et autres personnalités religieuses.

Beavis & Butt-Head

Source : Youtube

En 1993, MTV a fait un énorme carton en sortant la série américaine  »Beavis & Butt-Head ». Une série animée de manière grossière, mettant en scène deux individus métalleux qui passent leur temps à détruire des biens et à se moquer des clips.

Un humour délicat qui peut plaire à certains et déplaire à d’autres. Mais la série a cependant dépassé certaines limites lorsqu’elle a sorti l’épisode intitulé « Comédiens”. Dans cet épisode, Beavis se découvre une passion un peu étrange: un intérêt particulier pour le feu.

Ils ont mis du feu dans la maison

Les personnages principaux voulaient montrer à quel point il était drôle d’enflammer des objets, et encourageaient indirectement les enfants à reproduire les mêmes gestes. Tout au long de l’épisode, le pyromane brûle des objets et s’en amuse ouvertement. Et ce qui devait arriver arriva.

Source : imdb

En octobre 1993, Austin Messner, un petit garçon de 5 ans, a voulu reproduire ce qu’il a vu dans le dessin animé et a mis le feu à son lit avec un briquet. Le garçon et sa mère ont échappé à l’incendie, mais sa sœur de 2 ans est malheureusement décédée.

Bien sûr, Beavis & Butt-head ont été les premiers à être pointés du doigt. MTV a rapidement répondu aux accusations en supprimant toutes les références au feu des épisodes terminés de « Beavis & Butt-Head » et en interdisant la diffusion du fameux épisode  » Comédiens »!

Pokémon

Source : Youtube

Depuis sa toute première diffusion, la folie Pokémon a fait ravage partout dans le monde, conquérant ainsi les cœurs de millions de fans. Mais il y eu cependant une petite erreur qui a coûté très cher à ses producteurs. La raison est que la série a diffusé un épisode qui a engendré de graves problèmes de santé chez les spectateurs. Oui oui, nous avons bien dit  » de santé ».

En effet, on a diffusé l’épisode 38 de la première saison, une seule fois seulement au Japon et n’a plus jamais été rediffusé. Dans cet épisode, Pikachu se trouve dans le cyberespace et est contraint d’utiliser son attaque pour stopper des missiles.

Un scintillement à très haute fréquence

Afin de marquer les différences entre une explosion classique et une explosion dans le cyberespace, les réalisateurs du dessin animé ont utilisé un scintillement à une fréquence de 12 Hz, de couleurs rouge et bleu très vifs.

Résultat des courses : sur les  4,6 millions d’enfants qui visionnaient l’épisode ce jour-là, 11000 ont été touchés de maux divers( 700 ont ressenti  des étourdissements, des crises d’épilepsie, des troubles de la vision et des nausées). Les enfants ont dû être hospitalisés par la suite.

Après cet incident, la diffusion de la série a été interrompue pendant une période de 4 mois, durant lesquels la police japonaise a entamé une enquête à l’encontre de l’équipe de production.

On a d’ailleurs retiré l’épisode lui de la programmation au niveau mondial, et on a baptisé le phénomène « Choc Pokémon ». Quant à Nitendo, son action a chuté de 5%. L’épisode est cependant toujours accessible sur internet, mais attention, ça pique les yeux, vous voilà prévenus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
iceberg menace manchots

Des milliers de manchots menacés par le plus grand iceberg au monde

Des choses bizarres filmées par la caméra de surveillance