in ,

Les enfants les plus uniques du monde

Si vous avez eu la chance d’être né avec un corps sain et une santé de fer, ce n’est malheureusement pas le cas de ces enfants que la nature n’a pas vraiment gâtés. Ces dix enfants sont la preuve parfaite que la vie peut se montrer parfois cruelle.

 

Ouvrez bien les yeux et fermez bien la bouche car vous risquerez d’être ébahis ! Voici les enfants les plus uniques du monde.

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Sophia Green


Source : PeopleDotCom

Il en faut bien plus à Sophia Green pour la décourager de faire ses activités quotidiennes toute seule et sans l’aide de personne, car elle est tout simplement née sans bras. Cette petite chinoise de 7 ans a été adoptée à l’âge de 2 ans par un couple américain, qui a été dès le début charmé par ses extraordinaires capacités.

«Je me souviens quand nous venions de l’adopter et que nous lui avions offert son premier cornet de glace. J’étais prêt à la nourrir et elle l’a tout simplement arraché avec son petit pied et a commencé à le manger toute seule », a déclaré Christianne sa maman, lors d’une interview avec Barcroft Media.  « Nous étions complètement stupéfaits et savions désormais qu’elle pouvait tout faire. » A-t-elle ajouté.

Une super enfant courageuse

Car en effet, Sophia sait écrire, peindre, se laver, manger, elle a également pu apprendre seule à faire du vélo et se brosser les dents en utilisant ses pieds. Cependant le quotidien de la petite fille n’est pas dépourvu d’embarras car cette dernière perd souvent l’équilibre, tombe et ne peut pas se protéger lorsque cela arrive.

Source : non-stop-zapping

S’ajoutent à tous ces tracas les regards louches et les questions blessantes des curieux. Pour l’accompagner dans sa lutte contre son handicap, les parents de Sophia lui ont alors aménagé un intérieur très pratique pour qu’elle puisse y vivre aisément.

Pourtant, la petite fille a beaucoup d’amis et est très fusionnelle avec sa petite sœur Lexie qui est aveugle. Les deux sœurs sont très complémentaires. Les parents de Sophia ont tenu à lui apprendre à dépasser son handicap en prenant les choses avec philosophie et humour. Un vrai exemple d’humilité !

Blanche-neige de Sibérie


Source : Pinterest

On la surnomme la blanche-neige de Sibérie à cause de sa peau blanche et laiteuse. Nariyana, une petite fille albinos de 8 ans est dotée d’une merveilleuse beauté.

Elle possède des yeux bleus profonds et envoûtants et une longue chevelure blonde pâle, sans oublier son sourire angélique. La petite fille rencontre beaucoup de succès grâce à sa particularité physique.

La petite est protégée par sa maman

Nariyana a déjà posé pour le célèbre photographe Vadim Rufov, et depuis plusieurs agences de modèles se l’arrachent. Cependant, la mère de la petite souhaite préserver l’insouciance de son enfant, et refuse toute collaboration avec les professionnels de la mode.

Source : rbth

Pour la maman, c’est à la petite Nariyana de trouver sa voie et de choisir si elle veut faire de sa particularité son métier ou au contraire elle veut la dissimuler. Etes vous alors d’accord avec la maman de Nariyana ?

Tessa Evans : Un enfant spécial


Source : Au féminin

Pourriez-vous vous imaginer une seconde vivre sans votre nez ? Et bien Tessa Evans elle, est née sans et ça ne l’empêche pourtant pas de vivre comme le commun des mortels.

La petite irlandaise souffre d’une anomalie génétique nommée Arhinia congénitale complète. D’apres les études, il n’y qu’une personne sur cent millions qui serait sujette à ce type de malformation.

On a implanté un nez artificiel

La petite Tessa respire par la bouche, tousse, éternue, tombe malade, attrape froid comme tout le monde, par contre elle ne dispose pas de son sens olfactif. Aujourd’hui les médecins lui ont créé un nez artificiel, lequel sera remplacé par un plus gros à mesure que l’enfant grandit.

Source : thesun

Le chirurgien plastique de l’hôpital Great Ormond Street, à Londres, a utilisé une imprimante 3D pour faire un moule du crâne de Tessa. Cela lui a permis de construire une prothèse parfaitement adaptée à la morphologie de la petite fille.

Tessa Evans devra subir tous les deux ans une opération pour vérifier que son nez « pousse » au même rythme que le reste de son corps. Une prothèse définitive sera posée à son adolescence.La petite irlandaise reste néanmoins joyeuse et intrépide selon son entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les plus belles athlètes du monde

Les hommes les plus grands du monde