in

Les endroits scientifiquement impossibles qui existent réellement

Et si les 7 merveilles naturelles du monde comme le Grand Canyon ou les chutes Victoria avaient été désignées ainsi un peu trop tôt ? Pourquoi me direz-vous ? Certes, ces lieux sont imposants et impressionnent quiconque à leur simple vue, or, la taille est-elle suffisante pour les désigner comme les plus incroyables ? Sachez qu’il existe des endroits étranges sur terre, des endroits tellement hors du commun qu’on croirait qu’ils sont tout droit arrivés d’une autre planète.

 

Ils ont suscité l’étonnement des scientifiques qui ont dû lutter pour comprendre comment ils auraient pu être formés. Soyez prêt à être stupéfait par ces lieux, non seulement parce qu’ils sont beaux, mais aussi parce qu’ils semblent suivre des lois scientifiques qui n’existent nulle part ailleurs sur la planète.Voici donc les endroits scientifiquement impossibles qui existent réellement.

À voir aussi :

 

La bouilloire du diable


Source : Wikipedia

En ce qui concerne les mystères naturels, Devil’s Kettle « ou la bouilloire du diable » dans le Minnesota aux Etats Unis fait partie des plus intrigantes. Les chutes de Devil’s Kettle sont situées au-dessus du Lac Supérieur à environ 1,6 km à l’intérieur des terres, sur la rivière Brule. À un endroit de cette rivière, l’eau se sépare en deux. Oui en deux ! Une partie poursuit sa route vers le lac Supérieur et l’autre, eh bien, c’est un grand mystère ! Les scientifiques se doutent bien qu’elle doit aboutir quelque part, mais ils ignorent où exactement. Pour résoudre ce mystère, ces derniers ont tout d’abord essayé de mettre de la teinture dans la bouilloire et ont attendu de voir quelle partie du lac était colorée. Ingénieuse idée, mais qui fût totalement inutile, puisque rien ne se produisit. Ensuite, ils ont essayé avec des balles de ping-pong. Elles aussi ont disparu sans laisser de trace. Mais que diable se produit-il ? Nous savons tous que les lois de la science dictent que l’eau doit toujours être stockée quelque part, quitte à être sous terre. Il devrait donc forcément avoir des traces de ces teintures ou balles quelques part ! Extraterrestres, univers parallèle, pépin dans la programmation, tour de magie… Toute hypothèse est la bienvenue !

La vallée de Hessdalen


Source : Wikipedia

Les résidents de la vallée de Hessdalen en Norvège vivent dans un royaume où plane continuellement un grand mystère scientifique. Presque chaque nuit, des lumières apparaissent. Elles sont de couleurs vives et dansent dans le ciel, changeant de forme et disparaissant pour réapparaître la nuit suivante. Ce phénomène dure depuis des décennies et rendent les scientifiques très perplexes. Il existe cependant des théories, mais aucune ne semble être convaincante. Depuis le début des années 1930, les gens n’ont cessé de repérer les lumières et d’émettre des hypothèses sur ce qui pourrait les causer. L’une d’elles suggère que le lac serait radioactif et que le radon chevaucherait les particules de poussière et qu’il se désintègrerait en produisant de la lumière en altitude. Une autre envisage que la base de la vallée soit pleine d’acide sulfurique, que le soufre réagirait au contact de l’eau et produirait ce que les scientifiques appellent des étincelles. Des centaines de tests ont été effectués pour déterminer la nature exacte de ce phénomène, mais en vain.

La grotte de la Roumanie


Source : Pixabay

Dans le sud-est de la Roumanie, il existe une grotte qui a été protégée de tout rayon de lumière pendant 5,5 millions d’années et qui dégage une atmosphère complètement différente de celle de la Terre. Elle a été découverte par des ouvriers qui devaient installer une centrale électrique. Pour ce faire, ils ont testé le sol pour voir s’il s’agissait d’un lieu sûr et ont ouvert un sentier menant à l’un des endroits les plus étranges de la planète. Si vous descendez par le puits étroit et passez une série de tunnels, vous entrez dans une pièce où se trouve un lac d’eaux sulfuriques qui empestent les œufs pourris. L’air y est toxique, rempli d’hydrogène sulfuré et contaminé à hauteur de 100 fois le niveau acceptable de dioxyde de carbone. Le plus étrange dans cette grotte est l’écosystème qui y a survécu. Les chercheurs y ont trouvé 33 espèces qui n’existent nulle part ailleurs. Celles-ci se sont adaptées pour survivre dans une atmosphère sulfurique et en se nourrissant de l’écume présente sur les pierres.

Les installations nucléaires soviétique


Source : Freepik

L’Union soviétique possédait de nombreuses installations nucléaires, mais la plupart d’entre elles étaient mal installées et peu sûres. À l’intérieur de l’une d’elles, il y a un lac qui contient plus de matières radioactives que n’importe quel endroit de la planète. Le Lac Karatchaï est tellement radioactif que vous mourrez dans l’heure si vous vous avisez de rester à sa proximité. En effet, les Soviétiques y ont déversé leurs déchets nucléaires et ces pratiques ont causé quelques problèmes dans le passé. En 1957 par exemple, une explosion a détruit l’usine et les particules radioactives se sont propagées sur plus de 23 000 kilomètres carrés. La région est encore plus radioactive que Tchernobyl et ce lac a été recouvert de béton pour empêcher de nouvelles catastrophes de se produire. Malgré tout, l’endroit reste étrangement instable et extrêmement radioactif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les endroits où vous ne devriez jamais nager

Les barrages où vous ne devriez pas aller