in

Les constructions aquatiques et sous-marines les plus incroyables

Des tunnels sous-marins aux batardeaux, voici quelques constructions aquatiques et sous-marines incroyables !

 

Nous vous invitons à exploiter avec nous le fond des océans et découvrir des constructions marines extraordinaires

 

La construction des tunnels

Source : wonderopolis

Avez-vous déjà pris la route ou le train… sous l’eau ? Pour ceux qui ont déjà vécu cette expérience, vous êtes-vous déjà demandé comment les tunnels sous-marins sont construits ? Prenons par exemple le tunnel sous la Manche qui relie la France à l’Angleterre.

Pour construire ce tunnel, il a fallu apporter des tunneliers afin de creuser, et pomper l’eau grâce à des machines de pompage qui ont été déposées au niveau le plus bas. La construction de ce tunnel a pris 6 ans, entre 1987 et 1993.

En revanche, d’autres tunnels, comme celui qui relie le sud de Boston à l’aéroport de la ville, ont été réalisés autrement. En effet, des tubes en acier ou en béton préfabriqués ont été enfoncés dans les tranchées creusées dans les fonds marins.

Quel projet sous marin !

Les tunnels sous-marins, il en existe un peu partout dans le monde. Ils peuvent s’étendre sur quelques kilomètres, voire quelques dizaines de kilomètres. Le plus profond du monde est le tunnel routier d’Eiksund qui se trouve en Norvège, avec 264 mètres sous le niveau de la mer !

D’autres tunnels vont suivre également, probablement en utilisant de nouvelles technologies. Et qui sait, peut-être verrons-nous un jour un tunnel transatlantique reliant l’Europe à l’Amérique !

Entre Les Emirates Arabes et l’Inde

Source : Youtube

Les tunnels sous l’eau sont une véritable prouesse, mais le projet dont nous allons vous parler maintenant dépasse l’entendement ! Il s’agit de la réalisation d’une liaison ferroviaire sous-marine de près de 2000 km reliant la ville de Fujairah aux Émirats-Arabes-Unis à Mumbai…tenez vous bien…en Inde !

Le train passera à travers un tunnel étanche, résistant et fixé à une certaine profondeur de manière à éviter le trafic maritime ainsi que les intempéries. Quant à leur vitesse, elle serait d’à peu près 1000 km/h.

Ce projet a été annoncé en 2018, et son objectif premier consiste à renforcer le commerce entre les deux pays. Ceci dit, grâce à ce tunnel ferroviaire sous-marin, l’Inde et les Emirats-Arabes-Unis pourront augmenter leurs importations et leurs exportations Mais aussi assurer le transport des passagers entre les deux pays.

Tout cela est bien intéressant, mais encore faut-il attendre pour voir ce projet se réaliser, d’ici 2022, si tout se passe bien…

Les îles artificielles de Dubaï

Source : wikipedia

Si je vous parle des îles artificielles, lesquelles traversent votre esprit en premier ? Les îles artificielles de Dubaï bien sûr ! C’est à partir de 2001 que Dubaï a démarré ce projet, avec la construction de « Palm Jumeirah », pour laquelle il a fallu draguer des quantités énormes de sable et de roches.

Bien évidemment, les îles artificielles de Dubaï ont contribué à élargir la façade littorale de la ville. Après « Palm Jumeirah », « Palm Jebel Ali » et « Palm Deira », l’Émirat a continué avec la construction de « The World », un archipel d’îles qui représente une carte du monde !

Incroyables constructions sous marines

Cet ensemble composé de 250 à 300 petites îles artificielles, situé à 4 km du littoral et accessible par bateau, fait 9 km sur 7 km. Là encore, il n’y a pas de commentaire à faire car le petit émirat a prouvé qu’il est un as dans ce genre de construction à la fois luxueux et durable.

Source : slumsandsuburbs

Notre continent artificiel préféré ? L’Europe bien sur ! Les îles Européennes comprennent le premier complexe à climat contrôlé du monde, créé grâce à une technologie allemande de pointe.

Vous trouverez donc de la neige à toute saison, produite à partir d’énergies renouvelables. Qui aurait cru un instant que la neige tomberait à quelques kilomètres seulement de Dubaï ?

La construction sous-marine la plus étonnante : les barrages

Source : worldconstructiontoday

Parlons maintenant d’une autre construction d’une très grande importance, notamment dans la production de l’énergie hydroélectrique.  Vous l’avez deviné, ce sont les barrages !

Vous n’êtes pas sans savoir que les barrages sont de véritables ouvrages d’art, mais plutôt complexes…mais ne vous inquiétez pas, je vais tout vous expliquer !

Pour construire un barrage, il faut tout d’abord choisir le site où il sera implanté. Cela peut être une rivière par exemple. Ensuite, il faut rendre le niveau de l’eau de la rivière le plus bas possible, voire l’assécher en la détournant. Et cela en mettant en place des barrages provisoires que l’on appelle « batardeaux ».

Ce sont ces batardeaux qui permettront de garder le chantier sec, mais nous en parlerons un peu plus à la fin de cette vidéo. Vient ensuite l’étape des fondations, une étape extrêmement importante lors de la construction du barrage.

Source : freshwaterblog

Quel que soit le type de matériau utilisé, il est nécessaire d’améliorer l’étanchéité du barrage de manière à éviter les infiltrations.

Ensuite, on procède au dépôt des matériaux qui doivent être compactés afin d’avoir la bonne teneur en eau, puis disposés de façon à atteindre l’épaisseur souhaitée.

Et puis, il ne faut pas oublier un élément clé : la hauteur du barrage, car c’est ce facteur-là qui déterminera la puissance de l’eau.  Finalement, la construction des barrages, ce n’est pas si compliqué !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Menaces de mort contre Mila : cinq personnes placées en garde à vue

Macaulay Culkin : que devient la star de « Maman, j’ai raté l’avion » ?