in

Les choses qui prouvent que le Japon ne ressemble à aucun autre pays

Il n’y a pas que les sushis, les cerisiers en fleurs et les mangas qui caractérisent le Japon. En effet, l’archipel nippon fascine le monde entier tant pas ses codes que par ses us et ses coutumes qui vont jusqu’à provoquer un choc culturel chez tous ceux qui le visitent.

 

Etranges, étonnantes et parfois insolites, voici les choses qui prouvent que le Japon ne ressemble à aucun autre pays !

 

Les toilettes Japonais


Source : Wikipedia

Lorsqu’il s’agit d’allier l’hygiène et le high-tech, eh bien, les Japonais sont les plus forts ! Cela se voit notamment dans leurs toilettes que vous ne trouverez nulle part ailleurs dans le monde. Créées dans les années 60, elles sont de nos jours utilisées au quotidien par la grande majorité des Japonais, mais continuent d’attirer et de surprendre les touristes. Ces toilettes, appelées aussi « washlet », sont équipées de cuvettes chauffantes et de bidets intégrés. Elles comportent en outre un système de jet d’eau chaude pour le rinçage et pour le nettoyage, un système de séchage, le cas échéant, destiné à économiser le papier, et parfois même un capteur de mouvement pour l’ouverture et la fermeture automatiques de la cuvette. Tout est réglable dans les washlets, y compris la température de l’eau et de la lunette, la force du jet d’eau, le siège qui peut être ajusté selon la position souhaitée et bien d’autres fonctionnalités. De quoi vous garantir le confort quand vous allez aux petits coins !

Manger en faisant du bruit


Source : Pixabay

Manger en faisant du bruit, ça s’apprend… au Japon. Si dans le reste du monde, manger silencieusement fait partie des bonnes manières, eh bien au Japon, « slurper », c’est-à-dire aspirer bruyamment sa nourriture et plus précisément les nouilles, fait partie de l’art de manger. Ramen, soba, udon… tout y passe. Il n’est donc pas rare d’entendre ces sons gênants et agaçants pour les étrangers dans les restaurants japonais. Or, pourquoi cette habitude existe-t-elle chez les Nippons, et que signifie-t-elle ? Ben d’après certains spécialistes, chez les Japonais, manger en aspirant fort, et donc en faisant du bruit, permet de mieux percevoir l’arôme des nouilles dont on ne ressentira aucun goût si on se contente de les mâcher. Par ailleurs, le bruit que l’on fait en mangeant peut aussi être une manière polie de montrer que l’on apprécie le plat.

La beauté chez les Japonais


Source : Pixabay

Si dans le monde certains cherchent à bronzer par tous les moyens, que ce soit en allant à la mer, en faisant du ski, voire même en recourant à d’autres méthodes de bronzage artificiel comme l’exposition aux UV, les Japonais, eux, mènent généralement la guerre contre les rayons du soleil. Et pour cause, la blancheur de la peau constitue un critère de beauté très important chez les Japonais, notamment chez les femmes. De même, une longue exposition au soleil entraîne le vieillissement accéléré de la peau. Lunettes de soleil, ombrelle, leggings… tous les moyens sont bons pour les Nippons pour couvrir la moindre partie de leurs corps et éviter donc au maximum de bronzer.

Avant de continuer voici la question du jour : laquelle de ces entreprises n’est pas japonaise ? Est ce Option A, Toyota , Option B, Mitsubishi , Option C, Samsung ? Réfléchissez bien et dites moi ce que vous pensez être la bonne réponse dans les commentaires. Réponse tout a l’heure en fin de vidéo.

Le travail et la réussite professionnelle sont sacrés au Japon


Source : Pexels

Les Japonais se tuent au boulot  et non, ce n’est pas une métaphore ! Parce que le travail et la réussite professionnelle sont sacrés au Japon et passent avant tout, les Japonais se sacrifient en passant le plus clair de leur temps dans leurs bureaux ou leurs locaux de travail, au détriment même de leur vie familiale. Car le travail, au Japon, ne constitue pas seulement un moyen de gagner de l’argent. C’est plus un accomplissement de soi et un sacrifice pour les autres, car l’intérêt collectif prime sur l’intérêt individuel. Après tout, c’est l’ardeur au travail et le toyotisme basé sur la qualité du produit et la réduction des coûts et des délais qui ont permis de reconstruire le Japon en un temps record après la Seconde Guerre Mondiale. Au Japon, quitter son bureau à l’heure ou prendre des vacances peut parfois être mal vu, et l’excès de travail ainsi que les nombreuses heures supplémentaires, parfois par pur esprit de présentéisme, conduisent généralement à la fatigue, au surmenage, à la dépression, voire au décès. Ce phénomène au Japon est connu sous le nom de « karoshi », c’est-à dire « mort par excès de travail ». Il est utilisé pour désigner les cas de décès dus en général à des crises cardiaques, à des AVC ou au suicide, en outre, il est même reconnu comme maladie professionnelle typique du Japon. Néanmoins, de nos jours, la jeune génération tente de se défaire de cette mentalité et de ne plus dédier sa vie entièrement au travail.

[logora-synthese]

Un commentaire

Répondre
  1. Est-ce que quelqu’un a deja utilise les services de telemedecine de [url=https://www.maquestionmedicale.fr/]MaQuestionMedicale[/url] pour consulter un medecin? Pouvez-vous me donner votre avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les animaux qui peuvent vivre après la mort

Les faits que vous ignoriez il y a à peine 5 minutes