in ,

Les choses les plus étranges pratiquées par les anciens romains

La civilisation romaine est l'une des plus grandes civilisations de l'histoire qui a le plus contribué à faire avancer l'humanité. Les Romains étaient le peuple de Rome, capitale de l’Italie actuelle, il y a plus de 2 000 ans. Leurs puissantes armées avaient conquis de nombreux territoires. A son apogée, l’empire romain s’étendait de la Grande-Bretagne jusqu’en Afrique et comptait environ 50 millions de personnes !

 

Les romains étaient à la pointe dans presque tous les domaines de la philosophie aux inventions scientifiques, en plus d’être réputés pour être de grands conquérants et innovateurs. Mais cette fabuleuse civilisation avait aussi son lot de bizarreries et aujourd’hui nous allons vous présenter les choses les plus dégoûtantes et étranges pratiquées par les anciens Romains.

 

Il faut éviter la foudre !

foudre ciel noir temple
Source : Pixabay

Dans la Rome Antique, les romains vénéraient des dieux divers ; l’un de leur Dieu préféré était Jupiter le Dieu de la terre, et du Ciel qui contrôlait aussi les éclairs et la foudre.

Les romains pensaient que la foudre qui s’abattait était un signe de colère envers quelqu’un ou quelque chose, ainsi, quand la foudre frappait un bâtiment, un arbre ou une personne ça ne pouvait être que la vengeance de Jupiter.

Pas de funérailles pour ces personnes !

Selon les traditions et les croyances, il était interdit d’organiser aux personnes touchées par la foudre des funérailles, ou même de les transporter en cortège. C’était carrément s’immiscer dans les affaires de Jupiter…..

Et d’ailleurs , figurez vous que si quelqu’un osait défier cela en tentant d’offrir à la personne décédée des obsèques convenables. On punissait la personne en l’égorgeant et le présentant en offrande à Jupiter.

Le sang des gladiateurs

gladiateur combat
Source : Freepik

Les gladiateurs étaient très réputés et adulés dans l’ancienne Rome pour leur force légendaire. Ainsi, certains romains pensaient que la force de ces gladiateurs pouvait leur être transmise en buvant leur sang, qui selon eux avait des pouvoirs particuliers capable de soigner entre autres les crises d’épilepsie ou de rendre plus fertile.

Les corps des gladiateurs morts étaient donc traînés hors de l’arène et leur sang était vendu aux spectateurs après les combats. Il y avait même une branche de médecine spéciale qui étudiait les corps de ces combattants….et en plus le sang n’était pas le seul élément convoité.

En fait, certains riches romains offraient de grosses sommes d’argent pour acheter une fiole de sueur de ces gladiateurs, qu’ils se tartinaient sur la peau pour la rajeunir. Découvrons encore plus de choses étranges chez les romains..

Le violet pour se distinguer


Source : Pixabay

Les Romains avaient l’habitude de juger les gens selon leur tenue, et plus précisément la couleur des vêtements. Il n’y avait que deux options : toutes les couleurs « naturelles », comme le beige et le gris, venaient de la laine de mouton naturelle.

On associait ces tons aux citoyens simples aux ressources limitées. Tandis qu’on créait les tons de rouge, violet et vert de façon artificielle, en utilisant des colorants chers venant de pays lointains. C’était un signe de richesse et de noblesse.

La couleur violette est réservée aux supérieurs

Mettre des vêtements de couleur violette était considéré comme le summum de la richesse a Rome. Et les empereurs romains avaient même établit une loi, qui interdisait a toute personne inférieure a leur rang de porter la couleur violette.

Cette couleur étant perçue comme un signe d’extravagance elle était relativement onéreuse et difficile à obtenir, puisqu’elle était importée de Venise et obtenue en concassant des coquillages. Oui, il fallait broyer 10000 coquillages uniquement pour obtenir une seule robe violette…donc vous imaginez bien sa grande valeur.

Le remède miracle : une pratique romaine


Source : Pixabay

Les anciens romains pensaient que l’urine avait plusieurs vertus. En effet, après sa décomposition elle donnait ce que l’on appelle ammoniac, utilisée pour nettoyer les maisons et les habits.

Encore plus, c’est mais aussi pour la bouche, puisque les romains se brossaient les dents avec pour qu’elles soient plus éclatantes. Egalement, ils utilisaient aussi le pipi avec des déjections pour façonner le cuir, en le rendant plus lisse et propre. Enfin le pipi était aussi utile pour soigner les animaux et les abeilles. Quelles étranges choses inventés par les romains !

Les esclaves


Source : Freepik

Ne pas posséder d’esclave dans l’antiquité était perçu comme une marque de pauvreté extrême. Les esclaves occupaient une très grande place dans les habitations et les familles romaines.

On pouvait les acheter, sinon ils sont nés de parents esclaves dans la famille de leur maître. Outre les taches domestiques importantes, ils servaient aussi d’indicateur de richesse. Plus une personne avait d’esclaves plus sa fortune et sa demeure étaient grandes.

Certains poussaient la frime un peu trop loin jusqu’à entasser des légions d’esclaves dans leur résidence, ou aller aux bains publics avec une petite troupe d’esclaves. Il faut croire qu’ils sortaient les esclaves comme on sort sa nouvelle voiture ou ses gadgets technologiques de nos jours…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les images cachées dans les logos de marques célèbres

Les toboggans bannis que vous ne pouvez plus emprunter