in

Les barrages dangereux où vous ne devriez pas aller

Qu'ils soient en voûte, en remblai ou à contreforts, les barrages témoignent de la capacité de l'Homme à maîtriser la nature pour en exploiter sa puissance. Pour la régulation des crues, l’irrigation agricole, l’hydroélectricité ou encore l’alimentation en eau potable, ces ouvrages ont pour but de satisfaire un ou plusieurs besoins simultanés. En effet, ils jouent un rôle structurant dans la gestion de la ressource en eau. Toutefois, plusieurs barrages importants ont, par le passé, connus des accidents majeurs, des ruptures provoquant l'écoulement à l'aval de la totalité du volume d'eau de la retenue avec des conséquences souvent dramatiques dans la vallée.

 

D’ailleurs, ils en résultent parfois des catastrophes désastreuses avec des dégâts environnementaux et matériels ainsi que des pertes humaines très importantes. Vous l'avez compris : les barrages font partie des installations à risques et l'histoire n'est pas sans rappeler l'existence de danger associé C'est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous faisons découvrir les barrages où vous ne devriez pas aller car leur niveau de sécurité est clairement défaillant.

 

Le barrage Usoi


Source : Wikipedia

L’histoire de ce barrage commence avec le terrible tremblement de terre de Sarez, le 18 février 1911. Un séisme d’une magnitude de 7,4 qui a déclenché un glissement de terrain détournant le cours de la rivière Bartang. Et il formait ainsi le plus grand barrage naturel au monde : le barrage Usoi. Plusieurs villages ont été enfouis dont celui qui lui a donné son nom.

Le lac résultant de la formation du barrage a été baptisé « Lac Sarez », et à ce jour le barrage d’Usoi est toujours le plus haut du monde. Puisque le blocage de terre qui le contient est de 567 mètres de haut.

Un barrage à risque

Perché à 3600 mètres d’altitude, le lac Sarez est le plus grand lac montagneux du monde. Et surtout le plus dangereux ! Il ne faut pas se fier à son eau turquoise, la grande beauté du lac Sarez, aussi poétiquement nommé « la Perle Bleue » cache un danger imminent.

Il menace la vie de six millions de personnes au Tadjikistan, en Afghanistan, au Turkménistan et en Ouzbékistan.. Leur survie ne tient qu’au barrage qui pourrait céder à tout moment. Car les montagnes, dont le barrage Usoi, se sont formées lors d’une collision de plaques qui sont toujours actives. Du coup, les séismes y sont fréquents et importants.

Beaucoup d’efforts pour la sécurité des habitants

En décembre 2015, plus de vingt tremblements ont été enregistrés avec une magnitude comprise entre 4 et 5 dans le lac Sarez, en plus d’un séisme avec une magnitude de 7,2 sur l’échelle de Richter pas loin de ce dernier.

Aussi, les parois de la vallée en amont du barrage sont instables. C’est-à-dire qu’un autre tremblement de terre pourrait éventuellement déclencher un glissement de terrain suivi d’un tsunami.

Pour faire face à cette menace d’éboulement, des postes de surveillance ont été installés par les autorités pour contrôler les changements soudains du niveau de l’eau et prévenir les habitants. Un effort qui semble bien dérisoire face à la gravité de la menace.

Le barrage dangereux de Mossoul


Source : Archinect

Cet ouvrage d’art irakien opérationnel depuis 1986 a été construit sous le régime de Saddam Hussein dès 1980 et portait auparavant son nom. Situé sur le fleuve historique du Tigre, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de la ville de Mossoul, ce barrage hydroélectrique est le quatrième plus grand barrage du Proche-Orient.

Il a la capacité de fournir de l’électricité à 675 000 foyers irakiens. Indispensable à la consommation en eau d’un million d’habitants mais aussi à l’irrigation de vastes zones de culture de la province de Ninive, il s’étend sur 3,4 km de long avec une hauteur de 113 m et retient jusqu’a 8 milliards de mètres cubes d’eau.

1 milliard et demi de dollars à construire

Mais il semble que les constructeurs auraient dû demander plus d’argent ou faire un meilleur usage du budget puisque le barrage a été construit sur un terrain aux propriétés assez inquiétantes.

En effet, parce que ce barrage a été construit sur un sol de gypse et de calcaire qui s’érode au contact de l’eau, il est le plus dangereux du monde.

Cet immense retenue d’eau présente des risques élevés de rupture. Et lorsqu’ils en parlent, les experts américains évoquent fréquemment Katrina. C’est l’ouragan qui a dévasté la Nouvelle-Orléans en 2005, et prédisent qu’une rupture de ce barrage serait mille fois pire.

Environ 1,5 million de victimes

En effet, si cela devait arriver, l’eau s’écoulerait à un débit énorme, et formerait une vague de 54 m de haut. Lorsqu’elle atteindra Mossoul 1 à 4 heures plus tard, la déferlante mesurerait toujours 14 m, puis 10 m 4 jours plus tard en atteignant Bagdad, 400 km plus au sud.

Le bilan humain serait de 1,5 million de victimes pour au minimum 500 000 morts. Une vraie catastrophe humanitaire avec des proportions gigantesques. Espérons que cela n’arrive jamais !

Le barrage des trois grandes gorges de Chine


Source : Freepik

Saviez-vous que le plus grand barrage du monde est le barrage des trois grandes gorges de Sandouping, en Chine ? Ce barrage fait deux kilomètres de long, 335 mètres de long, 175 mètres de haut et a coûté un sacré paquet de milliards.

Depuis son ouverture en 2002, elle est la centrale hydroélectrique la plus puissante au monde. Produisant plus d’énergie par heure que toute autre dans l’histoire de l’humanité.

Cette merveille moderne peut produire environ 22 500 mégawatts d’électricité et fournit de l’électricité à des millions de personnes des populations environnantes. Mais plus encore , le barrage des « Trois Gorges » est devenu un trésor national et un symbole du progrès et de la puissance industrielle de la Chine.

Le grand fleuve Yangtsé

Son importance symbolique réside avant tout dans le fait qu’il s’agit de l’ingéniosité et de la persévérance de l’homme, qui a pris le pouvoir à l’un des fleuves les plus puissants du monde.

Bien sûr, nous savons déjà que c’est un monstre absolu de l’ingénierie moderne et qu’il est une source de fierté pour l’industrie commerciale chinoise. Il est même si grand et si impressionnant qu’il est devenu une attraction touristique. Et des gens de toute la Chine et du monde entier le visitent juste pour voir ses valves ouvrir.

Mais cette superstructure représente aussi un danger constant pour toute la région. Comme tout le reste de la Chine moderne, ce barrage a été construit sans égard pour son impact environnemental ! Mais cet impact a été dévastateur.

Un changement désastreux

La présence du barrage a modifié les niveaux de sédiments et le pH du fleuve Yangtze. Ce qui a eu un impact terrible sur les espèces aquatiques et terrestres sur de nombreux kilomètres autour.

De plus, le barrage a déjà débordé à plusieurs reprises ! Provoquant des inondations incroyablement destructrices. Mais rien à voir avec ce qui pourrait se produire au cours des prochaines années.

Ce barrage repose également sur une faille sismique et un séisme suffisamment puissant pourrait le détruire complètement. Si cela se produisait, l’eau atteindrait Shanghai et la destruction serait sans précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Histoires drôles des personnes les plus bêtes du monde

Les étranges phénomènes qui se sont produits dans le monde