in

Les autorités chinoises inquiètes après un cas de peste bubonique

Cas peste bubonique
Le samedi 4 juillet, un cas de peste bubonique a été détecté en Mongolie intérieur, une région autonome située au nord de la Chine. Sans plus tarder, les autorités chinoises ont déclenché l’état d’alerte de niveau 3 pour limiter les contagions.

 

Cependant, bien que cette maladie ait fait des ravages durant le Moyen-âge, aujourd’hui, il est tout à fait possible, dans la plupart des cas, de soigner la peste avec des médicaments facilement accessibles.

 

Un cas de peste bubonique !

Cas peste bubonique
Source : 24heures

Alors que de nouvelles maladies apparaissent, d’autres, moyenâgeuse refont surface ! Justement, en Mongolie intérieur, un cas de peste bubonique a été détecté.

L’homme contaminé par la peste s’est immédiatement fait hospitaliser à Bayannur, en Mogolie. Aujourd’hui, il est sous traitement et isolé, dans un état stable.

Toutefois, bien que la situation soit incomparable au coronavirus actuel, elle est prise très au sérieux par les autorités chinoises.

Les autorités chinoises inquiètes

La raison est que la peste aurait des chances de se propager sur toute la région de la Mongolie, voire même à travers toute la Chine. Ainsi, pour éviter l’éclatement d’une nouvelle épidémie, les autorités chinoises ont mis en place des mesures de précaution pour limiter le risque de transmission.

De ce fait, les autorités ont déclenché une alerte niveau 3 jusqu’à la fin de l’année. Ce qui implique qu’il est interdit aux habitants de la région de chasser, manger ou même de transporter des animaux sauvages, et en particuliers les marmottes, un animal soupçonné de transmettre la peste.

C’est en effet cet animal qui aurait transmis la maladie à l’homme contaminé. Par conséquent, les habitants se doivent désormais de signaler toute découverte de ces animaux, qu’ils soient malades ou morts.

Un risque d’épidémie ?

En parallèle, les autorités chinoises enquêtent sur un tout autre cas atteint de peste bubonique. Il s’agit d’un adolescent de 15 ans originaire d’Ulaankhus, dans la province mongole de Bayan-Olgii.

Selon les médecins, il est possible que le jeune homme ait contracté la maladie après avoir mangé une marmotte chassée par un chien.

En plus de cela, deux autres cas sont aussi tombés malade la semaine dernière dans la province de Khovd. Alors, est-ce le début d’une épidémie en Chine ? Selon les spécialistes, c’est peu probable !

La peste : une maladie dangereuse ?

Cas peste bubonique
Source : Courrierinternational

Si dans l’imaginaire collectif, la peste bubonique évoque une très grave maladie, la réalité est tout autre ! En effet, contrairement au XIVe siècle, les scientifiques ont découvert des antibiotiques qui peuvent remédier efficacement à cette maladie.

Bien que très contagieuse, les médecins ont de nos jours une bonne compréhension de la transmission de la peste bubonique et savent parfaitement la prévenir !

La peste n’a jamais disparu !

De plus, ce n’est pas la première fois que des cas sont identifiés à travers le monde. Rien que ces dernières années, plusieurs personnes avaient contracté la maladie, notamment car aucun vaccin n’existe encore pour éradiquer la peste.

Néanmoins, il est actuellement presque impossible qu’une personne passe de vie à trépas si elle est traitée à temps. Ce qui est pour le moins assez rassurant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Comment Cristiano Ronaldo est devenu footballeur : Un fabuleux destin

The rock Instagram

Dwayne ‘The Rock’ Johnson, la star la mieux payée d’Instagram