in ,

Les 6 plus grosses erreurs de l’histoire avec de graves conséquences

C’est bien connu, l’erreur est humaine, et bien entendu aucun d’entre nous n’est parfait. Mais s’il nous arrive à tous de faire des erreurs, certaines bourdes ont des conséquences bien plus désastreuses que d’autres, et parfois la catastrophe devient quasiment inévitable.

 

Que ce soit une collision en haute mer ou une terrible catastrophe nucléaire, certaines erreurs ne pardonnent pas. Et si vous pensez avoir hérité de la poisse de Donald Duck ou des gènes de Gaston La gaffe, il vaudrait mieux pour vous de rester à l’écart, car vous pourriez bien commettre l’irréparable. Aujourd’hui, nous allons découvrir les 6 plus grosses erreurs de l’histoire ! On commence !

 

Un accident par collision hors du commun : gaffe humaine

Source : belgian-navy

Lorsqu’il s’agit d’accidents par collision, on pense généralement à deux voitures qui se percutent. Mais aucunement à deux immenses bateaux au beau milieu de l’océan..

C’est pourtant bien ce qui s’est passé en décembre 2012 dans la mer du nord. Lorsque le cargo Baltic Ace, un transporteur de véhicules de 148 mètres, percute de plein fouet le porte-containers Corvus J.. Ce qui a provoqué une véritable catastrophe maritime.

Car sous la puissance du choc lors de l’impact, le Baltic Ace, complètement disloqué a rapidement sombré au fond de l’océan. En emportant avec lui sa très précieuse et très lourde cargaison de 1 417 voitures flambant neuves.

Une petit erreur humaine

Le porte-containers Corvus J. quant à lui a connu de sérieux dégâts. Mais il a pu néanmoins résister au choc et a pu donc rester à flot. Hélas, l’accident terrible a aussi viré à la tragédie, lorsqu’il s’est avéré que plusieurs membres d’équipage manquaient à l’appel.

Source : lemarin.ouest-france

Et que malgré les efforts déployés par les équipes de sauvetage, la probabilité de les retrouver vivants était quasiment nulle, en raison des forts courants et de la température glaciale de l’eau.

Ce fut en effet un véritable drame, puisque la terrible collision aura finalement causé la mort de 11 personnes, ainsi que d’énormes pertes financières aux deux compagnies maritimes, ayant affrétés le Baltic Ace et le Corvus J.

Ces dernières n’ont pas tardé à chercher les causes de la catastrophe, dans le but évident de faire ressortir les responsabilités.

C’est loin d’être une défaillance

Au lendemain de l’accident, ce fut donc la société propriétaire du Baltic Ace qui s’est fendu d’un communiqué à la presse. Dans lequel elle affirmait que la cause de la tragédie était due à une erreur humaine, et non à une quelconque défaillance au niveau des instruments de bord ou à de mauvaises conditions climatiques.

Il ne s’agirait donc finalement que d’une des grosses erreurs de l’histoire. Très probablement à cause d’un manque de concentration ou un court moment d’inattention.

Une gaffe humaine avec de très graves conséquences

Source : Youtube

La Bugatti Veyron est le genre de voiture que l’on aimerait voir partout, sauf au fond d’un lac vaseux du Texas. Cette splendide supercar aux lignes épurées et au caractère fougueux est en effet l’une des plus belles voitures de sport au monde, mais aussi des plus onéreuses.

C’est donc une voiture que l’on ne croise certainement pas tous les jours. Mais pour un bolide qui peut filer à plus de 400 km par heure, il vaut mieux posséder de sérieuses compétences de pilotage avant d’appuyer sur le champignon au risque finalement, de finir dans le décor.

Tout a été filmé, malheureusement pour lui

Et exactement comme Andy Lee House, l’ex heureux propriétaire d’une Bugatti Veyron qui a fini dans les eaux d’un lac artificiel du Texas.

La scène, surréaliste à souhait, fut entièrement capturée par la caméra d’un jeune automobiliste. Ce dernier voulait immortaliser sa rencontre avec la splendide voiture, ne savait pas qu’il allait filmer un crash en direct.

Une tentation d’arnaquer son assurance

En effet, la vidéo montre clairement la dernière accélération du monstre, qui a filé tout droit vers le lac, avant de s’engouffrer dans l’eau et au plus grand étonnement du jeune cameraman.

Source : caradisiac

Ironie du sort pour le conducteur du bolide, car cette vidéo sera postée plus tard sur YouTube et c’est grâce à elle qu’il sera confondu. Dans la mesure où il avait justifié son accident par un vol de pélican qui lui auraient fait quitter la route.

Andy Lee House avait en effet tenté d’arnaquer son assurance. Car comme il s’est avéré dans la vidéo, il n’y avait aucun vol d’oiseaux à proximité de son véhicule.

Tout a été déjà planifié

Andy avait délibérément fait crasher sa Bugatti, car il l’avait acheté à un million de dollars en 2006. Mais l’avait couvert pour une somme de 2,2 millions de $, et espérait ainsi récolter le jackpot.

Malheureusement pour ce concessionnaire automobile de 39 ans, son plan parfait a été ruiné par la vidéo, et maintenant, il se retrouve avec sa Bugatti entrain de rouiller au fond du lac, tandis que lui-même risque de moisir en prison pour au moins 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Des animaux avec les dents les plus terrifiantes

Urgent- Le chaos éclate en Suède après l’incinération d’un Coran par un critique de l’islam du parti danois « Stram kurs ».