in

Les 10 trous les plus impressionnants de notre planète

Cratères, trous bleus, puits naturels ou mines… Les trous font partie des curiosités les plus intéressantes et les plus mystérieuses de la Terre.

 

Ces formations géologiques, des miracles naturels pour la plupart, peuvent en outre être quelques fois l’œuvre de l’homme qui, dans sa quête des richesses souterraines ou même dans ses recherches scientifiques les plus insolites, a contribué à la formation de quelques-uns des trous les plus spectaculaires qui existent sur notre planète. Voici donc Les 10 trous les plus impressionnants de notre planète.

 

Le trou du ciel

Source : uk.trip

Signifiant « trou du ciel » en français, « tiankeng » est le nom chinois utilisé pour désigner une gigantesque doline. C’est-à-dire une excavation circulaire fermée de nature karstique, à parois verticales.

Les tiankengs résultent en effet de l’effondrement d’une caverne souterraine ! Laquelle est lentement érodée par des forces géologiques comme l’eau par exemple.

Le Xiaozhai Tiankeng, dans la province de Chongqing en Chine, est le gouffre le plus profond du monde. Avec 626 m de longueur, 537 m de largeur et une profondeur maximale de 662 m.

Les Puits Céleste

Son volume énorme de 6,7 millions de mètres cube en fait par ailleurs une grotte de « classe mondiale ». Le Xiaozhai Tiankeng, appelé aussi  Heavenly Pit ou « Puits Céleste », fut découvert en 1994, lors d’une expédition visant à explorer un gouffre géant. Ce qui a permis de découvrir un immense complexe de grottes souterraines.

Source : uk.trip

Le Tiankeng Xiaozhai s’est formé sur la grotte calcaire de Difeng qu’une puissante rivière souterraine avait creusée. Ce lieu à la nature époustouflante se caractérise par une biodiversité animale et végétale riche.

En effet, on retrouve plus de 1000 espèces de plantes. De même, on y a découvert des animaux rares comme les écureuils volants géants ou encore la panthère  nébuleuse.  Un escalier de 2.800 marches a par ailleurs été construit afin de faciliter l’accès pour les touristes et les explorateurs.

Sawmill Sink, le trou mystérieux

Source : leblogdeteo

Sawmill Sink est un trou bleu qui se trouve à l’intérieur des terres, dans les îles Abacos, au nord des Bahamas. Sa formation, due à un effondrement, remonte à 120.000 ans. Le trou s’est par la suite rempli d’eau en raison de la montée du niveau de la mer.

Cette excavation naturelle dont le diamètre varie entre 15m et 17m, et qui atteint 33,50 m de profondeur, contient des couches d’eau profondes salées et douces mais anoxiques, c’est-à-dire sans oxygène.

Un cratère qui abritent des créatures impressionnantes

Le plus impressionnant aussi, ce sont les fossiles d’animaux qu’on a retrouvés dans ce trou. En effet, le fossile d’une tortue tropicale Chelonoidis alburyorum, datant d’environ 2.500 ans, a été découvert par un plongeur en 2004.

Il s’agit d’une espèce de tortue géante dont la carapace pouvait atteindre une taille de près de 50 centimètres. De même, on y retrouva de nombreux autres fossiles d’animaux, notamment de Crocodylus rhombifer et de Caracara creightoni, qui remontent à une période allant de 1.000 ans à 4.200 ans.

La mine Mir

Source : humanite

C’est en Sibérie orientale, en plein cœur de la ville de Mirny, que se trouve une gigantesque mine de diamants et de kimberlite à ciel ouvert, appelée « mine Mir » ou « mine Mirny ».

Mesurant  1.200 m de diamètre et profonde de 525 m, cette mine de diamants et de kimberlite, une roche volcanique diamantifère riche en fer et en magnésium, est considérée comme la quatrième plus profonde cavité du monde.

Le plus gros trou jamais creusé par l’homme

La mine Mir, exploitée depuis 1957 et construite sous Staline qui désirait promouvoir le commerce du diamant, a été la première et la plus grande mine de diamants en Union Soviétique. Et aussi l’une des plus grandes mines du monde.

Elle regorge de diamants qui se sont formés il y a quelques 300 millions d’années. Mais dont l’extraction reste extrêmement difficiles, en raison des conditions climatiques qui caractérisent la région.

On raconte aussi que ce véritable vortex géant, surnommé la « porte de l’Enfer » par les autochtones, serait même capable d’aspirer des hélicoptères. Et c’est à cause de la circulation d’air provoquée, d’où l’interdiction des avions et des hélicoptères de survoler la mine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Il y avait une chance sur un milliard pour que ça arrive : Vidéos rares

Jeffree star nie les rumeurs sur sa relation avec Kanye West

Après Jeffree Star, Cole Carrigan prétend avoir été l’amant de Kanye West