in

Les 10 plans d’eau les plus dangereux du monde

Impossible de ne pas être attiré par les eaux cristallines, calmes et chaudes, mais les plans d’eau que vous allez découvrir aujourd’hui n’ont rien de la zone de baignade sans risque.

 

Vagues de plus de 15 mètres de hauteur, eau radioactive mortelle, étendue aquatique en ébullition… Préparez-vous à découvrir les 10 plans d’eau les plus dangereux du monde. Installez-vous donc bien confortablement. C’est parti !

 

Le passage de Drake

Source : pixabay

Si vous avez le mal de mer, inutile de vous aventurez un jour aux abords du Passage de Drake. Situé entre l’extrémité sud de l’Amérique du Sud et la péninsule Antarctique, ce passage, qui s’étend du cap Horn à l’Île Livingston, est l’une des zones maritimes aux pires conditions météorologiques.

En effet, le Passage de Drake est redouté même par les marins les plus expérimentés. Et pour cause ! Dans cet endroit, les vagues qui peuvent atteindre plus de quinze mètres de haut n’y sont pas rares.

D’ailleurs, Felipe Rifo, le chef du Centre météorologique de la marine chilienne, à Punta Arenas, a déclaré que : « ce sont les eaux parmi les plus démontées de la planète ».

Le moyen le plus court pour rejoindre l’Antarctique

Considéré comme l’un des endroits les plus dangereux du monde pour la navigation maritime, le Passage de Drake demeure tout de même le moyen le plus court pour rejoindre l’Antarctique, depuis l’Amérique du Sud. Avec seulement 2 jours de navigation, mais que ceux qui l’empruntent pourraient juger interminables.

Source : wikipedia

Les marins qui s’aventurent sur cette route maritime s’attendent toujours à une traversée des plus mouvementées, voire même périlleuses.

Inutile donc de préciser que même les plus sceptiques ne se privent pas d’effectuer une petite prière, lorsqu’ils sont sur le point de lever l’ancre à destination du passage de Drake.

Le lac bouillant

Source : ile-de-la-dominique

Le lac bouillant, situé sur l’île de Dominique dans les Caraïbes, porte particulièrement bien son nom ! Et non sans raison ! La température de ce lac en ébullition peut atteindre 95 degrés. Il s’agit du deuxième plus grand point d’eau en ébullition de la planète, avec un diamètre de 60 m.

Situé sur une zone volcanique active, il a été officiellement découvert en 1870 par deux britanniques qui travaillaient sur l’île à cette époque.

Un lac mystérieux qui attire les aventuriers

Avec une eau dont la température de descend jamais en dessous de 82°C, difficile de s’imaginer y faire trempette. Et pourtant, cela n’a pas empêché certaines personnes de s’y aventurer.

En effet, il y a quelques années plusieurs clichés circulaient sur les réseaux sociaux, montrant des personnes qui se baignaient dans ce lac lorsque l’eau avait refroidie.

Source : ourbreathingplanet

Suite à la publication de ces clichés, le Bureau des Catastrophes Naturelles de la Dominique avait réagi en déclarant que : « les gens doivent arrêter cette activité immédiatement car l’eau peut retourner à son état habituel d’ébullition sans le moindre préavis ».

Ainsi, le lac bouillant pourrait facilement causer la mort en cas de baignade. C’est pour cette raison que le Bureau des Catastrophes Naturelles et le Département des Forêts avaient décidé de fermer l’accès au Lac Bouillant. Après tout, c’est là un paysage que n’importe quelle personne sensée ne voudrait contempler que de loin !

Le Río Tinto

Source : globe-trotting

Le Río Tinto, également appelée la rivière rouge, est pour beaucoup considéré comme l’endroit le plus surréaliste d’Espagne. Situé en Andalousie, ce fleuve aux couleurs variés, allant du rouge à l’ocre, en passant par le orange, est tout à fait surprenant !

Mais d’où vient cette étrange couleur ?

Il tire ses couleurs d’une activité minière datant de plusieurs milliers d’années. Mais aussi de la présence de centaines de micro-organismes, qui se sont adaptés à ce milieu extrêmement acide.

Source : planet

Ces derniers transforment le soufre et le fer en acide sulfurique et en oxyde de fer. Ce qui entraîne les couleurs de ce fleuve ainsi que son acidification.

L’acidité de l’eau du Río Tinto est telle qu’aucun poisson ou batracien n’a pu se développer dans cet environnement ! C’est aussi pour cette raison qu’il est aujourd’hui interdit de se baigner au Río Tinto.

Mais toujours est-il que les paysages incroyables de ce cours d’eau digne d’un film de science fiction offrent un spectacle magnifique à tous ceux qui le visitent.

Le lac Karatchaï

Source : rbth

Dans les montagnes du sud de l’Oural, en Russie, se trouve le lac Karatchaï. D’une superficie de 0,5 km2 et peu profond, il n’en est pas moins l’un des lacs les plus dangereux au monde.

La raison est qu’il s’agit de l’endroit le plus pollué de la planète. La faute à une usine qui, dans les années 50, stockait dans le lac ses déchets radioactifs.

Déchets radioactifs dans un plan d’eau dangereux

Aujourd’hui, ce lieu est si nocif que le niveau de radiation dans la région, est largement supérieur à la dose létale suffisante pour tuer un humain en une heure. Eh oui, ce lac ne donne pas très envie d’y tremper les pieds, ni même de s’en approcher !

Source : linternaute

Et pour cause, près de 500.000 personnes ont été irradiée en 1968, après que des vents violents ont balayé la zone, libérant par la même occasion des poussières radioactives. Suite à cet événement, les autorités locales ont décidé de réagir.

Ainsi, dans les années 80, environ 10.000 blocs de béton ont été posés au fond du lac. Ce qui est censé empêcher les sédiments de remonter à la surface. Malgré cela, les effets de ces déchets radioactifs sur les habitants des environs demeurent importants.

[logora-synthese]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
iris mohamed mariage

Mohamed, 35 ans, et Iris, 80 ans, devraient se marier au Caire le mois prochain

Les inventions les plus utiles pour les gens paresseux