in

Les 10 plages les plus dangereuses du monde

Des plages du Queensland à celles de Miami Beach...

 

...voici les 10 endroits où il ne faut pas se baigner !

 

La page dangereuse de l’île Fraser, en Australie

Source : azamara

Retournons maintenant au Queensland, en Australie. Cette fois, direction l’île Fraser, la plus grande île de sable du monde. Cette île qui se situe au large de la côte Est du Queensland, sur 123 km de long, et qui couvre une superficie de 1840 km², est surtout connue pour la faune sauvage et agressive qu’elle abrite.

En effet, on y retrouve des méduses mortelles, des requins, des crocodiles marins ainsi que des espèces animales protégées comme le dingo. Cette espèce de chien sauvage emblématique de l’Australie est surtout connue pour ses attaques dangereuses qui peuvent parfois être mortelles !

Il faut être extrêmement prudent

L’île Fraser est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992. Selon certaines sources, elle attire chaque année des centaines de milliers d’aventuriers qui viennent, à bord de 4×4, découvrir la beauté sauvage de cette partie du bout du monde. Pou aussi observer du haut des falaises les baleines, les dauphins, les requins et les tortues.

Néanmoins, la baignade est interdite par les autorités, non seulement à cause des méduses mortelles et des requins qui s’approchent du bord. Mais aussi en raison des courants puissants et des vagues dangereuses.

Vous l’avez donc compris ! L’aventure sur l’île Fraser demande une extrême prudence ainsi que le respect des consignes de sécurité indiquées sur les panneaux.

Les plages dangereuses au Brésil

Source : booking

Si un jour l’envie vous prend de passer vos vacances au Brésil et de visiter Recife pour un séjour pieds dans l’eau, rappelez-vous d’une chose : les plages de Recife font partie des plages les plus dangereuses au monde.

La cause ? Les attaques de requins !

Bien qu’elles figurent parmi les plus belles plages du Brésil, les  plages de Recife n’ont malheureusement rien de sûr et leur taux d’attaques de requins est l’un des plus élevés dans le monde.

En effet, les attaques de requins au niveau de ces plages ont fait beaucoup de victimes.. Et les témoignages de certaines personnes qui ont eu la chance de survivre aux morsures de ces monstres marins vous donneront la chair de poule !

Les chiffres avancés par quelques sources vous donneront une idée du danger de ces plages, puisque l’on parle de 56 attaques de requins, dont 21 attaques mortelles, entre 1992 et 2012. Ces attaques étaient pourtant inexistantes avant cette période.

Que s’est-il passé alors ?

Eh bien, on estime que la présence des requins a commencé à être remarquée au niveau de cette zone suite à la destruction de leur habitat. Cette dernière est due probablement aux travaux de construction d’un nouveau port.

Voilà donc ce qui a forcé ces monstres à se déplacer jusqu’aux plages de Recife. Et voilà pourquoi, il ne faut jamais s’aventurer dans l’eau dans cette ville brésilienne !

 ➡ Aller plus loin avec…une pochette de sécurité pour argent

La plage super dangereuse de Chowpatty

Source : dnaindia

Quittons maintenant le Brésil et envolons-nous vers l’Asie, direction la ville de Mumbai, en Inde. Cette ville côtière compte elle aussi nombre de plages, cependant, la baignade y est fortement déconseillée !

L’une de ces plages, la plage de Chowpatty, ou Chowpatty Beach, est même considérée comme l’une des plus dangereuses du monde. Cependant, ce ne sont ni les attaques de requins ni la présence d’animaux sauvages qui font son danger, mais… la pollution !

Une mer trop dangereuse pour la santé

En effet, cette plage est l’une des plus polluées au Monde ! Puisqu’elle abrite plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchets. 60.000 tonnes si l’on en croit certaines sources !

Pour couronner le tout, un cargo s’est échoué sur cette plage il y a quelques années, aggravant encore un peu plus la situation. Vous imaginez cela ?! Cette plage est un vrai dépotoir qui pullule de microorganismes très dangereux pour la santé.

Le Bassin amazonien au Brésil

Source : delicieux

Nager dans des points d’eau sauvages, entouré de paysages époustouflants, est le rêve de nombreux amoureux de la nature. Et justement, l’un des endroits les plus prisés au monde par les passionnés d’écotourisme est bien entendu le bassin amazonien !

Cette région d’Amérique du Sud qui englobe le Brésil et de nombreux autres pays est traversée par le fleuve Amazone et ses nombreux cours d’eau. On peut facilement imaginer la beauté des paysages aquatiques sauvages qui caractérisent le bassin amazonien.

Mais les plus téméraires voudraient plutôt piquer une tête dans ces eaux qui sont pourtant peuplées par une incroyable faune sauvage !

Le top du danger !

Nul besoin de vous rappeler que le fleuve Amazone abrite de nombreuses espèces animales dangereuses pour l’homme, comme les piranhas, ces poissons carnivores aux dents acérées. Ou encore le candiru, un petit poisson parasitaire qui peut pénétrer votre corps par n’importe quel orifice !

En nageant dans le bassin amazonien, les baigneurs ne sont pas non plus à l’abri des risques d’électrocution à cause des anguilles électriques qui peuplent les eaux du bassin. Autre spécimen dont il faut se méfier, la raie à ocelles.

Et puis, il faut aussi garder en tête la présence des longs anacondas et du caïman noir. Alors, êtes-vous toujours tenté par une baignade dans le bassin amazonien ?

 ➡ Aller plus loin avec… des Sabots antidérapants pour la plage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

« L’hypothèse de ma victoire est plausible », dit Marine Le Pen

Le chanteur Marilyn Manson visé par plusieurs accusations de viol