in

Les 10 enfants les plus inhabituels du monde

Dans la liste d’aujourd’hui vous allez découvrir Abdul et Shoaib, deux frères pakistanais qui plongent dans une sorte de coma des que la nuit tombe et redeviennent à leur état normal aux premières lueurs du jours. Nous vous parlerons aussi de Gohil qui est né avec une malformation du cœur qui fait que l’organe cardiaque se trouve au niveau du thorax.

 

Le petit Ryusei Imai vous surprendra avec un physique de bodybuilder qui crée systématiquement l’étonnement chez tous ceux qui le voient . Ou encore Alexandra Siang qui avec sa petite stature et son physique inhabituel est devenue en très peu de temps une véritable star des réseaux sociaux. Installez vous bien car aujourd’hui vous découvrirez ces quatre histoires et bien plus encore dans les 10 enfants les plus inhabituels du monde. Sans plus tarder, découvrons-les ensemble !

 

Les enfants solaires

Source : lapresse

Ils sont frères, ils sont pakistanais et on les appelle  les « enfants solaires », Abdul Rasheed, 9 ans, et son frère Shoaib Ahmed, 13 ans. Et ils ont bouleversé leur pays, par le mal étrange dont ils souffrent.

Issus d’une famille nombreuse et modeste des environs d’Islamabad, les deux petits garçons sont actifs, jouent, et s’amusent durant le jour.

Tant que le soleil brille, tout va bien, Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed sont tout à fait normaux. Mais il suffit que la nuit tombe, pour qu’ils plongent dans une sorte de coma. Autrement dit, ils ne peuvent plus ni bouger, ni parler ni s’alimenter. Le lendemain, aux premières lueurs du jour, ils redeviennent à leur état normal.

Etranges enfants !

Une situation tellement difficile à gérer mais surtout à comprendre pour leurs parents. Les deux petits garçons sont immédiatement pris en charge à titre gratuit, par un hôpital de la capitale où leur cas est minutieusement étudié.

Là, on leur fait subir des tests de sang et des analyses. Le sol et l’air de leur village est passé à la loupe. Sans résultat. Les médecins sont incapables de rendre un diagnostic.

Source : parismatch

La thèse qui impliquerait une quelconque maladie congénitale est écartée. Malgré le fait que les parents d’Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed soient cousins germains.

Des recherches toujours en cours

Il faut savoir qu’au Pakistan et dans tous les pays limitrophes, les unions consanguines sont encore très courantes. Et cela malgré les tares qu’elle pourrait engendrer à long terme.

Dans l’espoir de trouver une réponse et surtout un traitement, l’hôpital envoie les échantillons sanguins des deux frères à des organismes médicaux à l’étranger.

Or Jusqu’à ce jour, la science a été dans l’incapacité de trouver une réponse probante pour le cas de ces enfants solaires. L’hypothèse que les symptômes disparaitront une fois arrivés à l’âge adulte serait une probabilité.

Arpit Gohil, un cœur qui n’est pas à sa place

Source : telefenoticias

« Un miracle de la médecine » voilà comme on défini Arpit Gohil, jeune indien de 18 ans ! Et pour cause, Gohil est né avec une malformation du cœur appelé pathologie de Cantrell.

Le cas où l’organe cardiaque n’est pas à sa place habituelle. Mais il se trouve plutôt au niveau du thorax, qui bien que n étant pas unique en son genre n’en est pas moins rare.

Une malformation hors du commun

On compte seulement 165 cas dans le monde souffrant de la même pathologie. De plus, on compte seulement 50 cas parvenus à l’âge de 12 ans.

Arpit est né avec le cœur au milieu de sa cage thoracique. Il est protégé seulement par une fine couche d’épiderme. Une malformation qui l’expose tous les jours à une mort éminente comme une chute, un mouvement trop brusque pourraient lui être fatal !

Source : blesk

Arpit Gohil vit dans la ferme de son père et a toujours mené une vie normale, s’adonnant à toutes les activités physiques de la vie à la campagne. Il conduit le tracteur et participe à tous les travaux agricoles.

Son père assure qu’Arpit s’est toujours bien porté. Et il n’a jamais souffert de rien malgré son état. Une santé de fer en apparence, qui a fait que les parents n’aient jamais pensé à le faire examiner par un spécialiste.

Interrogés, Les médecins sont unanimes : Arpit ne pourrait pas vivre comme ça à long terme, une opération serait nécessaire tôt ou tard. Désormais conscient de la gravité de son cas, Arpit a évoqué l’éventualité de se faire opérer à l’avenir. Et cela même si lui et ses proches ne jugent pas la chose nécessaire.

Ryusei Ima avec des muscles d’adultes

Source : imgur

Au début des années 70, Bruce Lee et ses sauts spectaculaires avaient fait découvrir les arts martiaux de la manière la plus glamour au public non asiatique.

Si les anciennes générations s’extasiaient devant sa souplesse et sa capacité à se battre contre tous les méchants de la terre, l’acteur américano-chinois à la notoriété légendaire, a rejoint désormais la liste des personnalités kitsch du grand écran.

Un grand fan de Bruce Lee

N’en déplaise à ses fans, qui même de nos jours, continuent à lui rendre un vibrant hommage. Et comment rendre hommage à Bruce Lee si ce n’est qu’en étant aussi souple, tenace et discipliné que lui !

C’est le défi que s’est lancé Ryusei Imai, petit japonais de huit ans. Né en 2011 dans la préfecture de Nara, Ryusei regardait des films de Bruce Lee avant même d’apprendre à marcher.

Source : news.yahoo

Depuis, sa passion pour son idole n’a cessé de croitre et se développer au point qu’il en a fait un but : avoir le même physique que son mentor.

D’après son père, Ryusei a un emploi du temps strict : il se lève chaque jour à six heures du matin et fait des exercices avant d’aller à l’école, au retour, l’entrainement reprend de plus belle car le petit garçon y consacre pas moins de 4h30 par jour !

Un exploit qui pourrait offusquer plus d’un parent, or ce n’est pas le cas du père de Ryusei qui n’est qu’admiratif devant les prouesses de son petit garçon.

On accuse ses parents, mais cet étrange enfant s’entraine seul

Alors qu’il est âgé de six ans, Ryusei reproduit à la perfection le complexe mouvement de Nunchaku, inspiré du film « Game of Death ».Une vidéo rendue virale, est largement partagée dans le monde entier, le rendant populaire par la même occasion.

Source : chinadaily

Si son physique de bodybuilder force l’admiration de ses followers, il reste tout de même ceux qui accusent ses parents de l’exploiter à des fins matérielles.

Une rumeur démentie par le père de Ryusei, qui assure que ce dernier s’était passionné pour l’acteur tout seul. Et que personne ne l’a jamais forcé à s’entrainer avec autant de frénésie pour devenir une star.

[logora-synthese]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 10 oiseaux les plus forts et les plus dangereux du monde

mort tragique jeune suicide défi jonathan galindo

Le défi viral Jonathan Galindo conduit au suicide d’un garçon en Italie