in

Le film « Mignonnes » interdit de diffusion sur Netflix en Turquie

Film Mignonnes Netflix
Le film « Mignonnes » de la réalisatrice franco-sénégalaise Maïmouna Doucouré est l’objet de violentes attaques aux États-Unis. En cause, une affiche réalisée par Netflix montrant de jeunes filles dans des positions suggestives.

 

Depuis, ce film français est la cible de plusieurs critiques. A tel point que la Turquie a même décidé d’interdire sa diffusion sur Netflix. Une décision pour le moins radicale !

 

Turquie : Mignonnes interdit de diffusion sur Netflix

Film Mignonnes Netflix
Source : magamedia

En Turquie, l’organe de contrôle de l’audiovisuel a interdit ce jeudi 3 septembre à Netflix de diffuser le film « Mignonnes », alors qu’il devait être accessible dès le 9 septembre à ses abonnés.

A ce propos, le ministère de la Famille et des affaires sociales turc avait saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel (RTÜK) affirmant que Mignonnes pourrait «compromettre le développement psychologique des enfants et de les exposer à des abus».

Netflix n’a pas encore réagi

Aujourd’hui, la plateforme de streaming n’a pas encore réagi à la décision turque. Néanmoins, elle s’était déjà plié par le passé aux exigences du pays.

En effet, Netflix avait annulé en juillet dernier la production d’une série en Turquie, appelée If Only, mettant en scène un personnage gay. Par conséquent, il est probable que le géant du streaming soit finalement contraint d’accepter la décision de la Turquie.

Polémique : le film Mignonnes est la cible des critiques

Film Mignonnes Netflix
Source : Dailygeekshow

Mais si le pays a pris une telle décision c’est en fait parce que le film Mignonnes fait polémique aux Etats-Unis depuis que Netflix a dévoilé son affiche. Très différente de l’originale, cette affiche montre de jeunes filles dans des positions suggestives et dans des tenues moulantes.

Dès lors, plusieurs personnes accusent ce film de faire l’apologie de la pédophilie. Pourtant, la réalisatrice souhaitait, au contraire, dénoncer l’hypersexualisation des jeunes filles.

Accusé de pédophilie et d’islamophobie

La presse proche du pouvoir turc est allée encore plus loin. Celle-ci s’est même déchaînée contre ce film qu’elle accuse de pédophilie et d’islamophobie.

Et elle n’est pas la seule puisqu’une pétition a été créée justement pour que Netflix ne diffuse par ce film. Car il ferait la « promotion de la pornographie infantile ». Désormais, cette pétition a recueilli près de 600 000 signatures.

Polémique du film « Mignonnes » : la réalisatrice s’exprime


Source : businessinsider

Ainsi, pour calmer la polémique autour du film « Mignonnes », la plateforme Netflix a présenté ses excuses et a modifié les visuels en reconnaissant qu’ils «n’était pas représentatifs» de l’œuvre. Mais le mal était fait.

Sur les réseaux sociaux, les insultes et menaces se multiplient. Par conséquent, la réalisatrice du film Maïmouna Doucouré a décidé de s’exprimer à ce sujet.

Menace de mort

Elle raconte : « Je n’avais pas vu l’affiche [choisie par Netflix] avant de recevoir toutes ces réactions sur les réseaux sociaux, des messages privés, des attaques me visant. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. C’est là que je suis allée voir à quoi ressemblait le visuel ».

La réalisatrice dit même avoir reçu de « nombreuses menace de mort » et rappelle que les personnes qui l’accusaient n’avaient pas vu le film.

Soutien du gouvernement français

Cependant, la réalisatrice a reçu également un soutien extraordinaire du gouvernement français qui, d’ailleurs, envisage d’utiliser le film « Mignonnes » comme un support pédagogique.

Un soutien qui devrait peut-être calmer la polémique autour du film «Mignonnes». Mais cela ne permettrait certainement pas à la Turquie de changer d’avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
renards Seine-Maritime

1 430 renards menacés d’être abattus en Seine-Maritime

12 animaux incroyablement dramatiques qui méritent un oscar