in

La Russie a déjà son vaccin contre le coronavirus

Dans la course au vaccin contre le coronavirus, la Russie semble avoir déjà gagné ! En effet, le mardi 11 août, à la surprise générale, le président russe Vladimir Poutine a annoncé lors d’une visioconférence que la Russie a développé le premier vaccin contre le coronavirus. Et pour appuyer ses propos, il a affirmé que le vaccin avait même été administré à l’une de ses filles.

 

Actuellement plusieurs interrogations planent autour de l’efficacité de ce vaccin. Alors, les russes ont-ils réellement inventé le tout premier vaccin au monde contre le coronavirus ? Est-il aussi efficace qu’on le prétend ? Pour le découvrir, restez avec nous jusqu’à la fin !

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

OLa course au vaccin à travers le monde

Source : futura-sciences

Alors que la pandémie du coronavirus a déjà fait près de 750 000 morts à travers le monde, un vaccin semble être désormais la seule solution pour endiguer le virus.

Ainsi, depuis plusieurs mois les grandes puissances mondiales se sont lancées dans une course effrénée. Cela dans le but de trouver le plus rapidement possible un vaccin efficace contre la maladie.

L’OMS a même recensé, le 31 juillet, 139 candidats-vaccins qui sont en stade, qu’on l’appelle pré-clinique, où il faut mener des tests sur les animaux et 26 en stade clinique pour être testés sur l’Homme.

Trois phases qu’il faut absolument valider

Mais pour créer un vaccin, il faut encore passer par trois phases distinctes. La première consiste à évaluer surtout la sécurité du produit. La deuxième a pour but d’explorer la question de l’efficacité du vaccin et sa capacité à créer des anticorps.

Source : challenge

Une fois ces deux phases validées, il faudra débuter la phase des essais sur des centaines, voire des milliers, de personnes pour déterminer les risques du produit avant son homologation. Actuellement, on compte neuf vaccins en phase 1, douze en phase 2 et seulement cinq en phase 3.

La Russie n’est pas la seule à chercher le vaccin !

Et bien évidemment, les Etats-Unis font partie de la course ! En effet, parmi leurs projets les plus avancés, celui des Instituts nationaux de santé (NIH), associés à la biotech Moderna a lancé la phase 3 en fin juillet sur des milliers de participants.

Mais ce n’est pas tout ! Au Royaume-Uni aussi se trouve peut-être le futur vaccin qui mettra fin à la pandémie actuelle. Et ce n’est pas sans raison !

L’université d’Oxford en partenariat avec le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca est également en phase 3. Le laboratoire espère d’ailleurs avoir des résultats de cette phase à l’automne et livré le produit d’ici la fin de l’année.

La Chine a déjà deux vaccins Covid-19 en phase 3

Source : france24

A l’autre bout du globe, la Chine veut être également le premier pays à disposer d’un vaccin. Elle dispose ainsi de non pas un mais deux vaccins en phase 3.

Le premier est le Coronavac, mis au point par le laboratoire chinois Sinovac Biotech, et le second par la compagnie pharmaceutique étatique Sinopharm. D’autre part, en tête de peloton on trouve aussi l’allemand BioNTech qui, avec son partenaire américain Pfizer, a pu entrer fin juillet dans la dernière phase.

Une précipitation si inquiétante !

Toutefois, il est indéniable que tous ces vaccins sont censés habituellement prendre plusieurs années. De ce fait, la précipitation actuelle ne permettra certainement pas de connaitre les effets secondaires les plus rares de ces vaccins.

D’autant plus que la plupart des projets les plus avancés promettent des résultats dès la fin de l’année 2020. C’est là un délai quasi impossible !

Mais pour parvenir à le respecter le seul moyen parfois est tout simplement de ne pas attendre les résultats définitifs d’une phase pour lancer celle d’après. Ainsi, plusieurs laboratoires sont déjà en phase de production industrielle avant même de connaître l’efficacité réelle de ce vaccin de la Russie contre Covid-19..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Découvrez le plus gros avion du monde, l’Antonov An-225

Fiasco de Knysna : la vérité controversée sur Nicolas Anelka