in

La mangouste, le mammifère qui affronte les animaux les plus dangereux

De la mangouste qui fait fuir un lion à celle qui se bat avec un serpent en passant par celle qui harcèle des babouins.

 

Installez-vous confortablement, voici les 7 animaux qui ont peur...vraiment très peur des mangoustes !

 

La mangouste, un animal très gourmand

mangouste combattant

Source : gameblog

Il a été à la source de plusieurs disparitions d’espèces animales. D’ailleurs, c’est à elle que l’on impute la disparition du lézard de l’Ameive de Guadeloupe et la disparition partielle de la chouette Chevêche des Terriers.

Et son introduction à Hawaï en 1883 a eu un énorme impact négatif sur la prolifération des espèces autochtones, essentiellement des oiseaux et des reptiles. Vous l’aurez donc deviné, la mangouste a une alimentation très riche et très variée.

Ce petit mammifère adore les vers, les cloportes, les millepattes, les araignées, les escargots, les crustacés, les poissons, quelques espèces d’oiseaux…

Mais ce qu’elle aime par dessus tout, ce sont les serpents, particulièrement le cobra ou le mamba noir, qui sont bien plus grands qu’elle et qui pourraient faire qu’une seule bouchée du petit animal.

La mangouste vs serpent

Source : youtube

Quand la mangouste se met en tête de mettre un serpent sur son assiette, elle ne craint pas de l’affronter. Il faut croire qu’elle en a de l’audace!

Elle commence tout d’abord à en chercher dans l’environnement dans lequel elle vit. Et quand elle le trouve, elle ne le lâche pas d’une semelle. Alors, un combat impressionnant et épique se déclenche.

Contrairement à ce que vous pouvez croire, la mangouste dépasse largement son adversaire en terme de capacités physiques. Même si ses quelques centimètres de longueur et ses petites pattes courtes laissent penser qu’elle n’intimiderait pas une mouche, la mangouste pourrait beaucoup vous surprendre.

Le mangeur de serpent

Sa force repose sur trois qualités principales: sa rapidité, sa précision ainsi que son agilité. Certaines espèces de mangoustes, plus particulièrement les mangoustes indiennes, sont capable de tuer des serpents en moins de temps qu’il n’en faut pour que ceux-ci se rendent compte du danger.

Et aussi étrange que cela puisse paraitre, elles n’ont aucune attirance particulière pour leur chair. Il semblerait que la satisfaction réside dans le combat en lui-même.

mangouste mangeur serpent

Source : domainmarket

Pendant le duel, lorsque le serpent recule et qu’il se prépare à attaquer, la mangouste le surprend et le devance. Et ce, en sautant sur lui très rapidement et en l’attaquant à la tête avec ses mâchoires aux dents acérées.

Cette technique le paralyse totalement

Et même si par malheur, elle est mordue par le serpent, la mangouste ne craint rien…ou presque! En effet, celle-ci est très résistante et est capable de survivre à une dose venimeuse qui pourrait être fatale à d’autres animaux. L’un de ses secrets réside dans son  pelage, un manteau épais qui la protège des serpents à crocs courts.

L’un des principaux composants du venin est une toxine similaire à la forme du neurotransmetteur acétylcholine, qui une fois libéré dans la veine d’une victime, va la paralyser sur le champ.

Si un individu se fait mordre par un serpent, le venin se fixe aux sites récepteurs de ses cellules nerveuses et bloque l’action normale de l’acétylcholine. Ce qui engendre par la suite un engourdissement ou une paralysie.

Un duel cruel

Contrairement aux mangoustes qui, elles, disposent d’une forme moléculaire différente de celle de leur site récepteur. Ce qui fait qu’une fois mordues, l’acétylcholine y adhère toujours correctement, mais pas le venin.

Source : worldatlas

Mais attention, se faire mordre par un serpent n’est pas non plus sans risques pour la mangouste. Dans un tel cas, elle peut également ressentir une très forte douleur.

Suite à cela, elle rentrera dans une phase de demi-sommeil ou de léthargie. Et elle réduira son activité afin que les effets du venin se dissipent rapidement, sans quoi, elle pourrait elle aussi en décéder!

Et si dans le meilleur des cas, la mangouste finit par gagner le combat contre le serpent, celle-ci le déguste et s’en délecte avec beaucoup d’appétit. Elle sort donc de ce duel bien rassasiée et avec un égo surdimensionné, que demander de plus?

Et ce n’est pas que le serpent que la mangouste terrorise, laissez nous maintenant vous raconter d’autres histoires terrifiantes dans lesquelles des mangoustes font la loi face a des animaux beaucoup plus impressionnants.

Mangouste vs Lionnes

Source : Youtube

Au Kenya, dans la réserve nationale du Masai Mara, cette petite mangouste profite de tout ce que la nature lui offre de merveilleux : de la verdure, des terrains vastes, du soleil….

Mais vivre dans des milieux arides et chauds conduit ces petits animaux à chercher refuge dans un endroit calme et frais. Ainsi, comme tous ses congénères, après avoir passé la journée à courir dans la savane, le petit animal essoufflé cherchait à s’abriter.

La mangouste s’est mise à creuser juste après avoir choisi une parcelle de terrain qui, à priori, lui paraissait bien tranquille. Mais ses petits gestes rapides et vifs, n’ont pas échappé aux yeux aiguisés des rois de la savane. Ou pour être plus précis, aux reines de la savane, qui affamées se sont lancées à la poursuite du petit mammifère.   

Et comme la mangouste est un animal solitaire, il n’y avait ce jour-là aucun membre de sa tribu pour lui venir en aide. Donc, sans réfléchir, son instinct de survie a fait qu’elle a déclenché un mode de combat impressionnant.

Un animal combattent

Seule contre les trois lionnes qui l’entouraient, la petite mangouste s’est mise instinctivement à produire des cris stridents, à menacer les félins en sautant vers eux et en les poursuivant. Et ce, tout en leur dévoilant ses minuscules dents acérées comme des rasoirs.

Aussi étrange que cela puisse paraître, au lieu de fuir, la petite mangouste s’est armée d’audace et a préféré affronter ses prédateurs, quitte à se faire manger. Même les frappes que lui assénaient les lionnes par moment ne la déstabilisaient pas, elle continuait à se battre tant qu’elle le pouvait.

mangouste vs lions

Source : beautyofplanet

Et si les lionnes se montraient assez réticentes face à la courageuse petite mangouste. C’est parce qu’elles savaient pertinemment que celle-ci, malgré sa toute petite taille, était au même titre qu’elles, un petit être carnivore, aux dents pointues dont la morsure pouvait faire très mal! Leurs provocations étaient donc accompagnées de beaucoup d’hésitation.

Finalement, la mangouste a quand même vécu un sale quart d’heure entourée par ces trois immenses félins. Mais elle est néanmoins parvenue à les faire fuir! Elle est sortie de ce combat plus forte et surtout plus confiante que jamais! Affronter les reines de la savane, ce n’est pas rien!

Mangouste vs lézard

Source : Youtube

Dans le parc national de Nagarahole Karnataka en Inde, un lézard moniteur à peine sorti de l’eau  était en quête d’un endroit calme et vide pour s’endormir. Il cherchait le pied d’un arbre pour se fondre parfaitement dans le feuillage qui se trouvait par terre, et pouvoir enfin dormir en paix!

Mais pas de chance pour notre ami, qui a choisi ce jour-là le mauvais « arbre », là où l’attendait de pied ferme, une jeune mangouste affamée. Aussitôt attrapé par la mangouste, le vulnérable reptile se laisse aller au rythme des gestes brusques de sa prédatrice.

Il savait qu’il n’avait aucune chance de s’en sortir face à ce mammifère. Un animal dont la force et l’agilité sont exceptionnels et à ses dents acérées capables de le déchiqueter en moins de deux.

Un combat incroyable

Le gros lézard se laisse donc trainer au sol par la mangouste. Mais lorsqu’il se rendit compte que sa vie était réellement en danger, il tenta à son tour, à plusieurs reprises de prendre le dessus en fouettant sa prédatrice avec sa queue, mais en vain.

La mangouste l’avait attrapé par le visage. Ce qui l’empêchait de faire un quelconque geste. D’autant plus que le varan, d’un naturel lent et passif, ne pouvait rien contre la rapidité et la vivacité de cette mangouste affamée.

mangouste vs lézard

Source : conservationindia

Après l’avoir gravement blessé, la mangouste décida sans explication de laisser au lézard une seconde chance. Elle tourne les talons et abandonne le pauvre animal blessé après un long et éprouvant combat de 15 minutes. Le reptile éreinté s’en sort quand même, miraculeusement, avec des saignements au visage.

Espérons au moins que cela lui serve de leçon. La prochaine fois qu’il décidera de se poser quelque part, il fera bien plus attention autour de lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Un religieux iranien assure que le vaccin contre le coronavirus transforme les gens en «homosexuels»

Victime d’une crise cardiaque, le rappeur américain DMX est entre la vie et la mort