in

Jalouse, elle coupe le pénis de son amant pendant son sommeil

Une femme d’origine vietnamienne a profité du sommeil de son amant pour lui couper son pénis avec des ciseaux de cuisine avant de le jeter dans les toilettes afin que les médecins ne puissent pas lui restituer son organe génital.

 

Et ça a marché ! L’homme, appelé Huang, ne pourra plus avoir de relations sexuelles. En revanche, il a subi une intervention chirurgicale pour arrêter les saignements et pour réparer l'urètre.

 

Une femme coupe le pénis de son amant

coupe pénis amant
Source : maroc

L’histoire s’est déroulée à Taïwan, dans le comté de Changhua. Alors qu’elle soupçonnait son petit-ami de tromperie, cette femme a décidé d’agir en optant pour une solution pour le moins extrême.

En effet, cette dernière, âgée de 40 ans, a coupé le pénis de son amant pendant son sommeil avec des ciseaux de cuisine. Après quoi elle a tout simplement jeté dans les toilettes la partie sectionnée de son organe génital.

Une douleur aigue

Sans surprise, l’homme, appelé Huang, s’est réveillé avec une douleur aigue avant de constater, à sa grande stupeur, que son pénis avait été mutilé. Immédiatement, il a contacté l’hôpital le plus proche.

Les médecins ont ainsi confirmé que la femme, appelé Phung, a coupé 1,5 centimètre de l’extrémité du pénis de Huang. Mais que son scrotum et ses testicules étaient, heureusement, toujours intacts.

Elle coupe le pénis de son amant par excès de colère


Source : QT

Néanmoins, Huang a dû subir une opération chirurgicale destinée à stopper les saignements et à réparer l’urètre. Cependant, il ne pourrait plus avoir de relations sexuelles étant donné que la partie restante de son organe génitale n’a jamais pu être retrouvée.

Dans le cas contraire, il aurait été possible « techniquement de recoudre et revasculariser le corps caverneux du pénis, comme raccommoder l’urètre. Il suffit de suturer les artères », explique le Pr. Haab.

Risque d’emprisonnement

« Mais même si c’est faisable, rien ne permet de confirmer la récupération de la fonction érectile. Car l’érection dépend aussi des terminaisons nerveuses », a-t-il poursuivi. En tout cas, Huang ne pourra bénéficier que d’une chirurgie reconstructrice et d’un soutien psychologique.

Quant à la femme qui a coupé le pénis de son amant, elle a affirmé auprès de la police avoir agi par excès de colère. Quoi qu’il en soit, elle devra désormais faire face à la justice. D’ailleurs, elle risque même une peine de prison.

Une femme coupe le pénis de son amant : une première ?


Source : alliancevita

Bien entendu, de telles histoires sont rares en Europe. Elles sont plus courantes en Asie où on relève bien d’autres cas où des femmes trompées se vengent en coupant le pénis de leur amant.

Toutefois, il existe de nos jours la possibilité de réaliser une greffe de pénis si une situation similaire se produit. Comme ce fut le cas en 2006. A l’époque, un Chinois de 44 ans avait pu bénéficier d’une greffe d’un nouveau pénis après avoir été amputé du sien lors d’un accident.

Transplantation de pénis

C’était alors une première mondiale ! D’après les médecins, il avait pu de nouveau uriner debout au bout de seulement dix jours. L’histoire ne dit pas par contre s’il avait retrouvé sa fonction érectile.

Alors, Huang pourra-t-il bénéficier aussi d’une telle greffe ? On l’ignore ! Une chose est néanmoins sure : la femme qui a coupé le pénis de son amant risque de regretter son acte une fois que le tribunal aura rendu son jugement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 10 fois où les animaux se sont comportés comme des humains

L’époux de la reine d’Angleterre, le prince Philip, est mort