in

Les Etats-Unis en état d’alerte maximale à cause de l’invasion de frelons tueurs

Alors que le monde entier est encore en plein combat contre le virus Covid-19, les Etats-Unis, eux, ont récemment déclaré la guerre à un nouvel ennemi asiatique d'un autre genre, "légèrement" plus visible que le coronavirus, mais tout aussi dangereux. En effet, depuis quelques jours, les Etats-Unis sont en état d'alerte maximale à cause de l'invasion de dangereux insectes géants tueurs.

 

Installez-vous bien confortablement et oubliez tout ce qui se passe en ce moment dans le reste du monde, car aujourd'hui nous partons aux Etats-Unis. Quel est donc cet insecte qui menace la plus grande puissance mondiale? A quel point est-il dangereux pour l'Homme? La situation aux Etats-Unis est-elle réellement critique en ce moment? Aujourd'hui nous vous dirons tout à propos de celui qui représente actuellement le nouvel ennemi des américains! C'est parti!

À voir aussi :

 

Ce qu’il faut savoir sur ce frelon géant

Sources : Youtube

Les frelons tueurs asiatique ou frelons à pattes jaunes sont une espèce d’hyménoptères de la famille des Vespidae.

Cette espèce a été introduite par l’activité humaine en Europe notamment où il pourrait menacer certaines espèces d’insectes autochtones. Et il en existe plusieurs sous-espèces, dont l’une, de couleur noire, Vespa velutina nigrithorax, qui est l’une des plus dangereuses et des plus invasives.

Comme son nom l’indique, le frelon asiatique est originaire d’Asie avec une vaste aire de répartition dans des zones au climat tropical ou continental : notamment en Afghanistan, sud de l’Inde, péninsule indochinoise, Chine et îles indonésiennes.

Mais récemment, le frelon asiatique aurait colonisé en partie le Portugal, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

Le frelon asiatique est le plus gros de tous les insectes sociaux et la plus grosse espèce de frelon du monde. Les reines peuvent mesurer plus de 5 centimètres de long pour 7,5 centimètres d’envergure.

Sa taille lui permet tout

Chacune fonde sa propre colonie au printemps, du mois de mars jusqu’à début août, laquelle se compose de larves qui deviendront par la suite les premières ouvrières. Une reine peut parcourir des dizaines de kilomètres par jour et voler jusqu’à 30 kilomètres par heure. Le frelon adulte se nourrit essentiellement de fruits mûrs et de nectar.


Sources : Geo

Mais quand il s’agit de nourrir ses larves, il devient plus capricieux et exigeant. Il capture différents insectes à savoir des mouches, des guêpes, des papillons, des abeilles etc… D’ailleurs, pour mettre le grappin sur les abeilles domestiques, le frelon se place en vol stationnaire à l’entrée d’une ruche ou patrouille au-dessus des fleurs fréquentées par ces productrices de miel.

Sa taille plus importante et ses grandes pattes lui permettent ainsi de saisir une abeille et de l’emporter avec lui. Il ne gardera de l’insecte que le thorax et en fera une boulette qu’il emportera pour nourrir les larves de sa colonie.

Vous l’aurez donc compris, les frelons asiatiques sont un nouveau facteur d’appauvrissement des ruches. Et si cette espèce est connue pour s’attaquer aux abeilles, l’Homme n’est pas non plus épargné par le danger qu’elle représente, car le frelon asiatique géant est avant tout un insecte tueur de sang froid.

Les frelons tueurs à pattes jaunes !


Sources : Actu

Les frelons asiatiques géants sont redoutables. Chaque année, en Chine ou au Japon, plusieurs dizaines de personnes décèdent des suites d’une piqûre d’un frelon géant.

D’ailleurs, en Chine en 2013, une quarantaine de personnes sont décédées après une terrible attaque. Son dard injecte un venin puissant potentiellement mortel pour les personnes allergiques ou lorsque des individus se font piquer à répétition par plusieurs insectes en même temps.

Une fois injecté dans la peau, il serait comparable à du métal brûlant. Quant à son dard, il est si robuste qu’il est capable de percer la tenue d’un apiculteur.

Témoignage d’un victime

D’ailleurs, un apiculteur et entomologiste canadien nommé Conrad Bérubé, appelé à intervenir pour exterminer une ruche sur l’île de Vancouver au Canada a raconté la douloureuse expérience qu’il a vécue lorsqu’un frelon asiatique géant a rencontré son chemin.

Interrogé par le New York Times, il a raconté avoir enfilé un jour un short et un pantalon de survêtement épais, puis par dessus son costume d’apiculteur.

Avant d’avoir pu atteindre le nid, il a senti les “premiers coups de couteau” dans sa jambe, à travers toutes ses couches de vêtements. Heureusement pour lui, ceci ne lui a pas été fatal, il a eu beaucoup de chance!


Sources : Lamballe Terre Mer

Toutefois, ce sont les abeilles qui restent les plus menacées par un des frelons tueurs. Avec ses puissantes mandibules ce dernier peut facilement tuer plus d’une centaine d’abeilles ou décimer une colonie entière en quelques minutes seulement.

Les abeilles beaucoup plus petites, contre-attaquent en recouvrant les frelons pour augmenter leur température corporelle et les tuer, et d’autres espèces encore arrivent à les étouffer carrément. Mais cette méthode de défense reste malheureusement insuffisante si les abeilles font face à des frelons coriaces.

La destruction des ruches d’abeilles représente également un grand danger pour l’Homme. Le frelon asiatique, habitué à chasser en groupe, pourrait décimer des populations entières d’abeilles, pourtant si essentielles à l’écosystème.

L’invasion potentielle du frelon asiatique en Amérique du Nord est donc un grand danger autant pour les abeilles que pour les humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

10 fois où les Simpson ont prédit le futur

6ix9ine

6ix9ine a t il eu raison de balancer son gang