in

Un thaïlandais se coupe le pénis après avoir consommé du cannabis

L’article continue en page suivante

En Thaïlande, un jeune homme de 23 ans a souffert d’un épisode psychotique après avoir fumé deux grammes de cannabis. Souffrant d’hallucinations visuelles et auditives, il s’est alors amputé le pénis avec une paire de ciseaux.

 

Une fois à l’hôpital, les médecins ont heureusement pu arrêter l’hémorragie. En revanche, ils ont jugé que son organe génital était trop endommagé pour être recousu. Depuis, l’homme a seulement subi une opération chirurgicale afin de pouvoir uriner.

 

Il coupe son pénis lors d’un épisode de psychose induit par le cannabis

coupe pénis cannabis
Source : dailymail

Dans le Journal of Medical Case Reports, des professionnels de la santé ont rapporté le cas d’un état psychotique induit par la consommation récréative de cannabis qui a conduit un jeune homme à se couper le pénis. Non, ce n’est malheureusement pas une blague !

D’après le rapport, la personne concernée est un thaïlandais de 23 ans. En fait, ce dernier avait régulièrement consommé du cannabis pendant deux ans avant d’arrêter pendant une période de trois mois. Suite à quoi, il a décidé d’en consommer environ deux grammes. Bien mal lui en a pris !

Une douleur « aiguë et persistante »

Car, deux heures plus tard, il a commencé à avoir une érection sans stimulation sexuelle. A ce moment, il a expliqué avoir ressenti une douleur « aiguë et persistante » au niveau de son pénis. Et ce n’est pas tout ! Il a aussi assuré avoir la certitude que son gland était déformé.

Devant une telle situation, le jeune homme qui venait de consommer du cannabis a alors tenté de soulager la douleur en « coupant la peau de son pénis plusieurs fois » avant de « complètement l’amputer avec des ciseaux », affirment les auteurs du rapport.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
Pourquoi la Russie envahit l’Ukraine

Pourquoi la Russie envahit l’Ukraine maintenant ?

Combats d’animaux qu’on aurait crus qu’ils étaient perdus d’avance !