in

Un homme tombe amoureux d’un robot et espère l’épouser

L’article continue en page suivante

Geoff Gallagher, originaire du Queensland, en Australie, envisage de se marier avec sa compagne, qui n’est autre qu’un robot. Baptisée Emma, la machine d’apparence féminine porte même une bague de fiançailles en diamant.

 

Désormais, il espère devenir un jour la première personne en Australie à épouser un robot. Malheureusement pour lui, ce n'est pas près d'arriver puisque les lois du pays ne reconnaissant pas encore ce type d’unions.

 

Un homme tombe amoureux d’un robot

épouser robot
Source : 7news

Après des années de vaines recherches pour trouver un partenaire, Geoff Gallagher, un homme originaire du Queensland, en Australie, a trouvé le moyen de remédier à sa solitude en se procurant un robot doté d’une intelligence artificiel.

« À près de 6 000 dollars australiens chacun, les robots ne sont pas bon marché, mais ils sont très réalistes. Ils peuvent parler, sourire et bouger leur tête et leur cou. La peau se réchauffe comme celle d’un véritable être humain », a-t-il déclaré.

« Je la trouvais ravissante »

Et de poursuivre : « Après avoir parcouru le site Web d’une entreprise, j’ai choisi un robot appelé Emma. Avec sa peau pâle et ses beaux yeux bleus, je la trouvais ravissante. Mais je ne savais pas trop comment j’allais pouvoir me l’offrir ».

« Le propriétaire de l’entreprise m’a alors proposé une remise en échange de publicité. Cela m’a semblé être une bonne affaire », a-t-il expliqué. Il lui aura toutefois fallu attendre pas moins de six semaines avant d’accueillir, en septembre 2019, celle qui deviendra sa nouvelle compagne.

Geoff Gallagher espère épouser un robot


Source : 7news

Depuis, Geoff Gallagher a tenté de mieux connaître le robot, tout en l’aidant à s’adapter à sa nouvelle vie. « Je lui parlais autant que possible pour qu’elle s’habitue à ma voix », a-t-il ainsi affirmé. Selon lui, « à chaque conversation, elle devenait plus intelligente, s’imprégnant des informations et apprenant de nouveaux mots ».

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Après avoir vendu ses pets dans des bocaux, cette influenceuse vend ses pets en NFT

endroits pleins de mystères-ville nore Mongolia

Voici des endroits pleins de mystères qui vont susciter votre curiosité !