in

Toulon : un homme débarque à l’hôpital avec un obus coincé dans l’anus

Un homme de 88 ans se présente à l'hôpital de Sainte Musse de Toulon avec un obus dans l'anus
Les médecins en voient des vertes et des pas mûres parfois. Si ce n'est le stress de sauver des vies, ils font de temps en temps des découvertes insolites qui dépassent même l'entendement.

 

C'est d'ailleurs ce qui s'est passé ce week-end à l'hôpital Sainte Musse de Toulon où un homme âgé de 88 ans s'est présenté avec un obus, devinez bien, coincé dans l'anus ! On vous dit tout.

 

Le personnel hospitalier est choqué par l’objet coincé dans le rectum d’un patient

hopital Sainte Musse faits insolites

Source : toulon

C’était l’effervescence dans les urgences de l’hôpital Sainte Musse à Toulon ce week-end. Et ce n’est rien de le dire. Alors que toute la France avait les yeux rivés sur la finale de la Coupe du monde au Qatar, les membres hospitaliers faisaient la connaissance du cas atypique d’un homme de 88 ans avec un obus coincé dans son anus.

Selon les informations de Nice Matin, le vieil homme, surement déboussolé, a débarqué à l’hôpital samedi soir avec un obus dans cet endroit où le soleil ne brille pas. Un cas qui a suscité la peur des infirmiers sur place en raison non seulement de la découverte, mais aussi de la nature de l’objet.

Pour cause : il s’agissait, toujours selon la même source, d’un obus de la première guerre mondiale. Où se l’est-il procuré ? La question reste en suspens, car les explications du monsieur n’ont pas trop convaincu !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Kylian Mbappé Donatello

Plus de 60 choses à savoir sur Mbappé, le meilleur buteur de la coupe 2022 !

La Fédération Francaise de Football porte plainte après les insultes racistes reçues par les Bleus à la suite de la défaite contre l'Argentine en finale de Coupe du monde

Qatar 2022 : la Fédération Française de Football porte plainte après les insultes racistes reçues par les Bleus