in

Restez loin de ces plantes toxiques…certaines sont mortelles !

plantes dangereuse et mortelles
Du l’arbre surnommé « le pommier de la mort », dont le fruit cause des lésions irréversibles et une mort atroce, jusqu’à la plante qu’on appelle « l’herbe des sorcières », qui provoque des transes et des hallucinations.

 

Nous vous ferons découvrir les plantes les plus toxiques et les dangereuses du monde.

 

Le pommier de la mort

Le mancenillier-plantes dangereuse et mortelles

Source : maxisciences

Le mancenillier est l’un des arbres les plus dangereux du monde. Pour les non-avertis, il ressemble à première vue à un pommier, mais il est si toxique qu’on l’a très tôt surnommé « le pommier de la mort ».

Répandu à proximité des plages, dans les régions tropicales, cet arbre se signale généralement par des marques rouges tracées sur l’écorce, pour dissuader les promeneurs de s’en approcher. Mais imaginons que vous vous trouvez en Guadeloupe ou Martinique, où cet arbre est assez commun, et que vous n’êtes pas au courant de sa toxicité.

Un arbre ordinaire à première vue

En passant à côté du mancenillier, vous ne remarquez rien d’étrange. L’écorce de cet arbre est grise, ses feuilles sont brillantes et ovales, et son fruit ressemble à une pomme. Vous seriez peut-être tenté d’y goûter, ou de vous reposer au pied de cet arbre assez grand et touffu pour vous protéger des intempéries.

Mais ce serait une erreur que vous pourriez payer de votre vie. Les conquérants espagnols qui découvrirent cet arbre en Amérique l’appelèrent « l’arbre de la mort », car toutes ses parties sont hautement toxiques : l’écorce, les feuilles, la sève et le fruit, et ils l’apprirent à leurs dépens. Le fruit de cet arbre exhale une odeur de citron, et en y goûtant, vous le trouverez agréablement sucré.

Mais le plaisir disparaît bien vite, puisque vous commencez à éprouver d’intenses brûlures. Votre réflexe sera de recracher le morceau de cette pomme terrible. Mais c’est trop tard : votre gorge se serre, votre langue se tuméfie, et vous êtes en proie à un larmoiement excessif.

Ce n’est pas tout …

Votre main, qui a touché le fruit, se couvre de taches purpuriques : vous souffrez d’une lésion hémorragique de la peau. Si vous avez de la chance, les symptômes de brûlure intense à la gorge vont disparaître environ huit heures plus tard, comme ce fut le cas de Nicola Strickland, qui a décrit cette expérience.

Si en revanche vous êtes malchanceux, vous développez un œdème pharyngé, qui peut être fatal, et votre tension artérielle chute considérablement.

Il faut savoir que la sève de cet arbre était utilisée par les autochtones d’Amérique afin de se défendre des envahisseurs. Ils en imbibaient leurs armes et leurs flèches pour causer plus de dommages aux ennemis.

La toxicité du mancenillier est donc connue depuis très longtemps. Aujourd’hui, les intoxications ne sont pas très fréquentes, car ces arbres sont généralement marqués de croix rouges pour avertir de leur danger.

La plante toxique « Gympie Gympie »

Gympie Gympie-plantes dangereuse et toxiques

Source : zmescience

Au nord-est de l’Australie, l’arbuste dont nous allons parler inspire une véritable terreur : le Gympie Gympie, l’espèce de plante urticante la plus dangereuse du monde. Pour bien se représenter le degré de toxicité de cette plante, nous allons nous mettre à la place de Marina Hurley, qui est aujourd’hui une écologiste australienne.

A l’époque où elle étudiait dans une université du Queensland, en Australie, elle eut pour projet de se documenter sur les herbivores qui se nourrissent d’arbres urticants. Elle se rendit donc dans les clairières, le long des ruisseaux et des petits chemins, où se trouvent généralement ces espèces d’arbre. Bien sûr, elle prit quelques précautions, en portant un masque de protection et des gants de soudeurs.

Mais, lorsqu’elle fut en contact avec le Gympie Gympie, elle s’aperçut bien vite que ces moyens de sûreté n’étaient pas suffisants. Marina eut des éternuements et un écoulement nasal pendant plusieurs heures. Ce n’était pas du tout agréable, mais elle craignait bien pire, car elle avait entendu des témoignages effrayants sur les effets toxiques du Gympie Gympie.

Evitez cette plante dangereuse

Pour la jeune étudiante, ce n’était là que le début de ses maux. Sa douleur s’était intensifiée au fil des heures, au point de devenir insupportable. Marina a déclaré plus tard que c’était « comme être brûlé avec de l’acide chaud et être électrocuté en même temps ». Les piqûres qui se formaient sur sa peau nécessitaient une hospitalisation et un traitement aux stéroïdes.

Le cas de Marina Hurley devint assez connu. En réalité, il existe de très nombreux témoignages sur les effets du Gympie Gympie, et les malheureuses victimes évoquent une sensation d’écrasement de la poitrine, des brûlures corrosives insoutenables qui durent jusqu’à deux semaines.

Les graines de ricin peuvent être des plantes mortelles

graines de ricin-plantes dangereuse et toxiques

Source : acepnow

La ricine est le poison le plus virulent du règne végétal, et il est souvent utilisé comme arme biologique. Vous connaissez certainement cette toxine rendue célèbre par plusieurs séries télévisées, notamment Breaking Bad et Lucky Man. Cependant, son application criminelle dans la vie réelle surpasse la fiction, comme vous allez le voir. L’un des cas les plus fameux d’intoxication à la ricine est celui de Georgi Ivanov Markov.

Cet homme était un journaliste et dissident politique bulgare du 20e siècle. Opposé au régime communiste de son pays, il fut la cible du KGB, qui est le principal services de renseignement de l’URSS.

Voilà pourquoi cette plante est si dangereuse

La police secrète bulgare avait déjà tenté plusieurs fois d’assassiner Georgi Markov sans succès. Mais la troisième tentative réussit, et le mode d’exécution fut très original : le KGB et la police locale eurent recours à un parapluie dont la pointe était remplacée par un pistolet silencieux qui injecte de la ricine dans le corps de la victime.

Un soir, à Londres, Markov fut heurté au mollet par ce parapluie alors qu’il attendait le bus. Il ne s’inquiéta pas d’abord de cet incident insignifiant. Mais en réalité, ses jours étaient déjà comptés. Quelques moments après, il s’était rendu compte que l’endroit où il a été touché par le parapluie soit rouge, gonflé et douloureux.

Quelques heures après, il eut une forte fièvre et fut admis à l’hôpital. Markov comprit bien vite qu’il a été empoisonné, mais n’en eut pas la preuve. Après sa mort, trois jours plus tard, l’autopsie en apporta la preuve. Les médecins légistes découvrirent dans sa jambe un projectile sphérique minuscule contenant de la ricine.

Oui…Une plante mortelle !

Cette substance était passée dans les vaisseaux sanguins de la victime. Et c’est ce qui a causé son décès. De toutes façons il n’aurait pas pu être guéri, car il n’existe pas d’antidote à ce poison. La ricine est si toxique qu’un décigramme peut tuer un homme de plus de 100 kilos.

Source : sfgate

Issue du ricin commun, un arbrisseau tropical, la ricine est considérée comme étant 6000 fois plus toxique que le cyanure. Elle peut vous tuer si vous la respirez ou si vous l’ingérez. Mais c’est surtout par l’inhalation qu’elle est très dangereuse, car elle provoque des œdèmes pulmonaires.

Georgi Markov n’est pas la seule victime d’un assassinat au moyen de la ricine. Ce type de meurtres était couramment pratiqué par les services secrets communistes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Le tueur du Zodiaque, enfin identifié !

squid game-video Zlatan Ibrahimovic Khaby Lame

Zlatan et Khaby Lame jouent à Squid Game : le retournement inattendu !