in

Pourquoi des mamans stars mangent leur placenta après l’accouchement ?

dépression post-partum-manger placenta
Hilary Duff, Padma Lakshmi, les soeurs Kardashian, Mayim Bialik, Elle King ou encore Kailyn Lowry…aujourd’hui de plus en plus de stars se sont mises à manger leur placenta après leur accouchement.

 

Auraient-elles un peu marre des plats trop sophistiqués ou veulent-elles simplement suivre la tendance actuelle ? C’est ce que nous saurons tout de suite.

 

Le placenta, un plat GASTRO-nomique, idéal après l’accouchement

manger placenta après accouchement

Source : bbc

Depuis des années, manger son placenta après l’accouchement est une pratique très répandue aux Etats-Unis mais encore interdite dans de nombreux pays comme la France.

Ce serait apparemment un moyen efficace de lutter contre la dépression post-partum, l’insomnie et le manque d’énergie – et même de stimuler la production de lait maternel chez les nouvelles mamans.

Dans le monde du showbiz, les stars aussi s’y sont mises peu à peu. Une pratique qui ne soulèverait pas que le cœur, mais aussi des questions très intéressantes.

Manger son placenta : quelles vertus ?

Manger son placenta est avant tout un acte symbolique. La nouvelle maman se nourrit d’une partie de cet organe qui a servi à nourrir son bébé. Une pratique qui rappellerait aussi une volonté subconsciente de retour à la nature puisque certains mammifères mangent également leur placenta après la mise bas.

manger placenta après accouchement-dépression post-partum,

Source : theguardian

Des médecines traditionnelles telle que la médecine chinoise, prêtent à cette pratique beaucoup de vertus, puisque le placenta serait très riche en vitamines et en minéraux ainsi qu’en hormones. Il aurait ainsi de grandes vertus anti-inflammatoires, pour lutter contre les douleurs du post-accouchement, contre la fatigue, prévenir le babyblues, stimuler la production de lait…etc.

Toutefois…rien n’a été prouvé

Mais il ne faut surtout pas omettre qu’aucune de ces vertus citées n’a été prouvée scientifiquement. Même si des études sur la placentophagie ont bien démontré que le placenta humain encapsulé contenait des nutriments. Ces derniers sont cependant à très faible concentration, ce qui laisse planer le doute sur ses éventuels pouvoirs thérapeutiques.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Le footballeur français Kurt Zouma frappe violemment son chat dans une vidéo

SUEDE : Des corbeaux embauchés pour ramasser des mégots de cigarette jetés