in

Les 10 armes les plus puissantes au monde

L’article continue en page suivante

Du fabuleux canon géant d’Hitler, le Gustav Schwerer, à l’incroyable pistolet de Punt...

 

Préparez-vous à découvrir les 10 armes les plus puissantes de l’histoire ! Allez on commence !

 

Tsar Bomba

Source : wionews

Au début des années 1960, alors que la guerre froide était à son apogée, l’humanité assista, complètement médusée, à la plus grande course d’armement de toute l’histoire. Il s’agissait ainsi d’être le premier à posséder la plus grosse bombe ou le plus gros missile.

Ainsi, lorsque les Etats-Unis font exploser la plus puissante bombe atomique jamais conçue, la « Castle Bravo » en 1954, les russes décident bien évidement qu’il ne faut pas se laisser distancer.

L’Union Soviétique mandate alors ses plus éminents savants et spécialistes de l’énergie atomique.Etce, afin de concevoir une bombe dont la puissance pourra rivaliser avec celle de leurs ennemis américains.

Une arme puissante et dangereuse

Les scientifiques russes élaborèrent alors la mère de toutes les bombes, la Tsar Bomba. L’engin surdimensionné était long de 8 mètres. Et il avait un diamètre de 2 mètres, pour un poids total de 27 tonnes.

on a ainsi effectué le test de la Tsar Bomba le 30 octobre 1961, au-dessus de l’archipel de la Nouvelle-Zemble, dans l’Arctique russe. La bombe est larguée par un bombardier spécialement modifié, à plus de 13 km d’altitude. De plus, il explose à environ 3,7 km du sol.

Source : tribune

Elle libère alors une puissance prodigieuse de 57 mégatonnes. Soit l’équivalent de quatre mille bombes atomiques du type de celle lancée sur Hiroshima en 1945. La Tsar Bomba était trois fois plus puissante que la Castle Bravo américaine, ce qui fut considéré comme une victoire stratégique par les russes.

La puissance de l’explosion était telle, qu’elle créa une boule de feu de plus de 7 km de diamètre et fut visible à plus de 1 000 km du point d’impact. Au point zéro, la destruction était totale sur un diamètre de 30 km. Et la chaleur de l’explosion fut ressentie à 300 km à la ronde.

Heureusement, avec la fin de la guerre froide, la zone jadis complètement sinistrée par les innombrables essais nucléaires est devenue un véritable havre de paix, en acquérant le statut de parc national protégé.

Raging Bull : une arme très dangereuse

Source : wikipedia

Les revolvers existent depuis le XVIe siècle. Mais on continue encore aujourd’hui à les associer au Far West américain et aux six-coups des cow-boys. Exactement comme le fameux criminel Billy The Kid ou le Marshal Wyatt Earp.

Mais de nos jours, le revolver ne représente plus un très grand intérêt, que ce soit pour les criminels, ou pour les représentants de la loi, qui lui préfèrent de loin le pistolet automatique. Ce dernier présente en effet, le double avantage d’être rapide, et d’avoir un chargeur d’une capacité de 15 balles, contre six pour le revolver.

Petite mais une des armes les plus puissantes

Mais avec le Taurus Raging Bull, vous n’avez besoin que d’une seule balle pour venir à bout d’un buffle africain. Ce revolver fait donc partie des plus grosses armes de poing qui existent, et peut embarquer dans son barillet,des balles de très gros calibre, comme le .500 S&W Magnum.

Ce revolver est tellement puissant que certains amateurs l’utilisent pour chasser du très gros gibier, délaissant leurs fusils et leurs carabines de chasse traditionnels.

Mais pour manier ce monstre d’acier, il faut avoir une véritable poigne de fer. Avec un poids à vide de presque deux kilos. Et l’incroyable puissance de recul qu’il dégage lorsqu’il tire, on peut dire que ce revolver n’est pas destiné à toutes les mains.

Le SVLK-14S Soumrak

Source : unp-versailles.blog4ever

En matière de fusil de précision, le meilleur n’est pas celui qui a le tir le plus puissant, mais plutôt celui qui tire le plus loin. Logique, non ? Plus un sniper est éloigné de sa cible, et plus il peut tirer sans trahir sa position et être débusqué par l’ennemi.

Le rêve de tous les snipers serait donc de posséder le fusil de précision qui peut tirer à la distance la plus éloignée de sa cible.

La parfaite arme pour les snipers

Un fabricant d’armes russe a donc décidé d’exaucer leur rêve, en mettant au point le SVLK-14S Soumrak, un fusil de sniper capable de tirer à une distance de 4 200 mètres, soit l’équivalent de deux fois l’avenue des Champs Élysées.

À une telle distance, il est presque impossible de repérer d’où vient le tir.Ce qui octroie au tireur un avantage plus que certain.

Mais ce que gagne le sniper d’un côté, il le perd de l’autre. En effet, pour accroître la distance et la précision de tir du Soumrak, ses inventeurs ont supprimé bon nombre de pièces, dont le chargeur, ce qui en fait une arme puissante à un seul coup.

Aussi, pour un poids de presque 10 kg, ce n’est certainement pas une charge légère pour le pauvre tireur qui aurait à la porter sur le dos. Les snipers lui préféreront donc bien volontiers un fusil plus maniable et plus léger, quitte à devoir tirer d’un peu plus prêt !

La Grosse Bertha

Source : lefigaro

Durant la première guerre mondiale, français et allemands se sont livrés à une véritable surenchère en matière d’armement, avec une prédilection pour les canons et les obusiers.

Mais si les canons étaient de plus en plus puissants, les fortifications ennemies étaient aussi beaucoup plus robustes. Et ils pouvaient donc sans problèmes résister à leurs tirs. Les forts français possédaient d’ailleurs la réputation d’être inexpugnables, et l’artillerie germanique peinait réellement à les détruire.

L’État-major allemand a donc commandé à ses ingénieurs une pièce d’artillerie capable de faire une brèche dans les défenses françaises. Les usines Krupp forgèrent alors ce qui allait être un des plus puissants obusiers jamais créés dans toute l’histoire de la guerre.

Un terrible canon

Surnommé la Grosse Bertha, en l’honneur de la fille de son créateur, cette arme puissante de 42 tonnes pouvait tirer un obus de 800 kg, capable de percer trois mètres de béton armé. Une fois mis en service, il dévasta plusieurs forteresses réputées inviolables.

La Grosse Bertha ne reprendra du service que 20 ans plus tard, au cours de la deuxième guerre mondiale. Et là encore, elle occasionna bien des dégâts chez les alliés.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Sexisme : une école interdit aux filles les décolletés et blouses très courtes

Des séquences de sport inoubliables que vous aimeriez regarder