in

Le lycéen chinois qui avait vendu un rein pour un iPhone alité à vie

lycéen vendu rein iphone

L’article continue en page suivante

C’est une vieille histoire mais elle continue encore à avoir des répercussions. En effet, en 2011, un lycéen chinois, âgé de 17 ans avait vendu son rein au marché noir pour pouvoir s’offrir un iPhone.

 

Malheureusement, aujourd’hui, le jeune homme, Wang Shangkun, souffre d'insuffisance rénale, nécessitant la mise en place d'un traitement de suppléance par dialyse, et doit rester alité à vie.

 

Un lycéen chinois a vendu son rein pour un acheter un iPhone

lycéen vendu rein iphone
Source : femmeactuelle

En 2011, un lycéen chinois, âgé de 17 ans, appelé Wang Shangkun, avait vendu un rein au marché noir. La raison ? Eh bien, le jeune homme était très fan de l’entreprise américaine Apple. Il rêvait donc de pouvoir s’offrir des produits de cette marque.

Il s’était alors rendu dans un forum de discussion en ligne avant d’entrer en contact avec un individu à la recherche de donneurs d’organes. Ce dernier avait assuré à l’adolescent qu’il pourrait recevoir près de 3000 dollars.

Wang reçoit près de 2.800 euros

Par la suite, le lycéen a accepté le marché. Ainsi, il a subi une opération illégale visant à lui retirer son rein droit. Suite à cela, il a reçu la somme de 22.000 yuan, soit près de 2.800 euros. Ce qui est largement assez pour s’acheter un iPhone 4 et un iPad 2.

Bien entendu, sa famille n’était au courant de rien au départ. Mais le jeune homme ne s’en préoccupait pas pour autant. D’ailleurs, il avait déclaré : « pourquoi aurais-je besoin de deux reins ? Un seul suffit ».

Le lycéen qui a vendu un rein pour un iPhone subi de graves conséquences

lycéen vendu rein iphone
Source : Mirror

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Les artistes de rue les plus impressionnants du monde

un homme accusé de viol acquitté en raison de la couleur de la culotte de la victime

Un homme accusé de viol, acquitté car la femme portait une culotte rouge