in

Ali Anter : Un Yéménite de 140 ans avec des cornes meurt après les avoir amputés !

Ali Anter-comment retirer cornes du visage
Ali Anter, qui serait le plus vieux Yéménite vivant, est décédé à l'âge de 140 ans, après l'échec d'une tentative de lui couper les cornes avec un appareil de chauffage.

 

Oui ! Ali Anter avait deux cornes dans la tête ! Voici les image !

 

Ali Anter : l’homme le plus vieux du Yémen

Source : thesun

La nouvelle de la mort d’un Yéménite de 140 ans qui avait des cornes et qui est décédé après les avoir amputées a choqué le monde entier. Selon plusieurs médias, cet homme, nommé Sadiq al-Muqaddasi, était considéré comme le plus vieil homme du Yémen et avait attiré l’attention du monde entier en raison de son apparence unique.

Il avait attiré l’attention du monde entier en raison de son apparence unique. Ali Anter avait deux grosses excroissances noueuses en forme de corne qui dépassaient du haut de son front.

On ne sait pas exactement comment ni pourquoi ces excroissances se sont développées. Mais elles sont devenues une caractéristique déterminante de l’apparence de l’homme. Malgré son apparence inhabituelle, al-Muqaddasi aurait vécu une vie relativement normale et serait devenu une figure appréciée de sa communauté locale.

Amputer les cornes : une décision qui lui coûter la vie !

Selon certaines informations, al-Muqaddasi avait récemment pris la décision de se faire amputer les cornes. On ne sait pas exactement ce qui a motivé cette décision, mais on suppose qu’il souffrait d’une gêne ou de problèmes de santé liés à ces excroissances. Après l’amputation, la santé d’al-Muqaddasi aurait rapidement décliné et il serait décédé peu après.

La nouvelle du décès d’Ali Anter a suscité beaucoup d’attention, de nombreuses personnes exprimant leurs condoléances et rendant hommage à l’homme. Toutefois, cette histoire a également suscité des débats et des controverses dans le monde entier. Certains remettant en cause la décision d’amputer les cornes et d’autres s’inquiétant des risques potentiels pour la santé associés à une telle procédure.

Si les circonstances entourant la mort d’al-Muqaddasi sont assurément tragiques, sa vie et son apparence unique ont également été une source d’inspiration et d’émerveillement pour de nombreuses personnes.

Malgré les difficultés qu’il a rencontrées en raison de son apparence inhabituelle, al-Muqaddasi a vécu une vie longue et épanouie, et restera sans aucun doute dans les mémoires comme une figure bien-aimée de sa communauté.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Cardi B réagit à la vidéo du Dalai Lama

Cardi B qualifie le Dalaï Lama de « prédateur » après qu’il a demandé à un enfant de lui sucer la langue

Mao Mao : le chat modèle chinois qui rapporte plus que les humains