in

10 phares dangereux et totalement isolés ! Impressionnant !

L’article continue en page suivante

Un phare construit sur une ile infesté de serpents, un autre perdu au beau milieu de l’Atlantique nord, ou encore, un authentique phare construit sur pilotis..

 

Voici donc les 10 phares extrêmes situés dans des endroits dangereux !

 

Le phare dans l’île des serpents

Source : adventure.howstuffworks

S’il y a bien un phare où vous ne souhaiteriez pas passer une nuit, c’est bien celui de l’ile de Queimada Grande, au large du Brésil ! Car vous ne le savez pas peut-être, mais on a surnommé cet endroit l’ile aux serpents !

Cet ilot qui se situe à 35 km au large de la ville de Sao Paulo, est en effet une véritable pépinière à serpents, et pas n’importe lesquels ! Il s’agit du Jararaca-ilhoa, l’une des vipères les plus venimeuses au monde, et dont la morsure pourrait tuer un homme adulte en moins d’une heure !

Un phare isolé et trop dangereux

Et l’ile de Queimada Grande pullule littéralement de ces dangereux reptiles, à tel point qu’on en trouve au moins un sur chaque mètre carré ! Avec une telle densité, ce sont bel et bien les Jararaca-ilhoa qui sont les maitres des lieux, qui ne comptent d’ailleurs aucune présence humaine !

Même le phare érigé sur un des sommets de ce terrifiant ilot est inhabité. Car personne n’oserait jamais s’y aventurer en raison du terrible danger qui grouille partout !

phares dangereux isolé ile serpents

Source : whatishot

Une légende urbaine très tenace, révèle d’ailleurs que des serpents ont attaqué l’ancien gardien des lieux avec toute sa famille ! Ces vicieux reptiles venimeux se seraient infiltrés à l’intérieur du phare en passant par une fenêtre laissée ouverte, et auraient ainsi massacrés les pauvres âmes !

Ne comptez donc sur aucun guide touristique pour vous emmener sur cette ile, même si vous rêvez finalement de visiter ce phare isolé ! Car même pour tout l’or du monde, vous ne trouverez personne d’assez fou pour affronter une morsure du terrible Jararaca-ilhoa !

Le phare d’Ar-Men

phares dangereux Ar-Men

Source : wikipedia

Dans la famille des phares bretons isolés en pleine mer, je voudrais le phare d’Ar-Men ! Érigé sur un grand rocher perdu en pleine mer, ce gigantesque monument de pierre est sans nul doute, l’un des plus célèbres phares au monde !

Le phare d’Ar-Men, qui se situe à plus de dix kilomètres à l’ouest de l’île de Sein, au beau milieu de la mer d’Iroise, est en effet l’un des phares les plus isolés de tous les océans ! Ce bâtiment construit sur un gros rocher abrupt et totalement accidenté, était ainsi impossible à accoster par bateau. Ce qui compliquait énormément la tache de la relève des gardiens du phare !

Les pauvres gardiens

Ces derniers devaient ainsi être suspendus à un fil au dessus de l’eau houleuse, avant d’être tirés vers le phare par un imposant système de poulies ! Après ce treuillage plus que périlleux, les pauvres gardiens encore grelottants devaient encore subir les terribles conditions climatiques de l’atlantique nord et ses furieuses tempêtes déchaînées !

Complètement isolé et à la merci des puissantes vagues, le bâtiment tout entier tremblait sous les coups, comme s’il était sur le point de s’écrouler ! Les pauvres gardiens du phare ne pouvaient alors que prier pour que le temps redevienne plus clément. Car tant que la tempête faisait rage, ils resteraient coincés sur le phare sans aucune possibilité de relève !

Le phare des Barges

Source : linternaute

Le phare des Barges est un autre exemple de ces phares typiquement français, qui sont complètement isolés en pleine mer ! Situé au large des Sables-d’Olonne, cet édifice qui culmine à 24,81 m, a en effet été construit sur un plateau rocheux immergé à quelques deux kilomètres des côtes!

Un véritable enfer

La distance le séparant de la terre ferme n’est certes pas très excessive. Cependant, les conditions météorologiques très souvent déchaînées faisaient de ce phare, un véritable enfer pour ses gardiens !

Car en cas de tempête, ces malheureux pouvaient rester coincés durant de longues semaines, sans pouvoir être relevés ou même approvisionnés ! Le phare des Barges détient d’ailleurs le record de l’isolement le plus long subi par deux de ses gardiens, qui se sont retrouvés coincés durant 103 jours à cause du mauvais temps !

phare des Barges-phares dangereux

Source : ouest-france

Ces derniers ne pouvaient ainsi ni être relevés, ni même approvisionné en eau potable et en nourriture, et ce malgré tous les efforts du monde ! Heureusement, ces deux vieux loups de mer endurcis ont pu gérer cette situation désespérée en rationnant leurs repas et leur eau minérale. Et ce, afin de pouvoir tenir jusqu’à l’arrivé du ravitaillement !

Alors pour éviter ce genre de situations catastrophiques, le phare des Barges a été le premier phare de France qu’on a automatisé dés 1971 grâce à un aérogénérateur électrique !

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Une footballeuse inscrit un triplé en 30 minutes… contre son camp !

Une influenceuse méconnaissable après une opération chirurgicale extrême