in

Il transforme des bateaux traditionnels en bateaux volants

bateaux traditionnels volants
Guillaume Bonniot et Armand Duthilleul ne s’étaient jamais rencontrés et pourtant le duo a fait mouche lors du quatrième startup Week-end de Saint-Lô. Leur idée ? Transformer des bateaux traditionnels en bateaux volants.

 

Leur projet, baptisé Alcidaé, vise à permettre à un grand nombre de personnes d’avoir accès aux bateaux volants. Ce concept a bien entendu convaincu le jury qui lui a décerné le premier prix.

 

Il transforme des bateaux traditionnels en bateaux volants

bateaux traditionnels volants
Source : Actu

Armand Duthilleul est un designer industriel indépendant qui vit à Caen. Guillaume Bonniot est quant à lui un ingénieur dans la construction navale et habite à Cherbourg. Tous deux ne se sont jamais rencontrés. Et pourtant, ils ont fait sensation lors du quatrième Startup Week-end de Saint-Lô, situé dans le département de la Manche.

En effet, le 11 octobre 2020, le duo a présenté un concept aussi simple qu’innovant : convertir des bateaux traditionnels, notamment les catamarans, en bateaux volants. Le projet, baptisé Alcidaé, du nom d’une famille d’oiseau de mer, est pour le moins surprenant.

Des foils pour faire décoller le bateau

Mais alors, comment ça marche exactement, diriez-vous ? Eh bien, en y ajoutant une sorte de « foils ». Il s’agit là en fait de petites ailes immergées qui sont d’ailleurs très à la mode dans le monde du nautisme. Et pour cause !

Ils servent à faire décoller un bateau de la surface de l’eau. A ce propos, Guillaume Bonniot précise que cela « permet de naviguer à grande vitesse en ayant la sensation de voler au-dessus de l’eau ».

Un concept pensé pour les écoles de voile

bateaux traditionnels volants
Source : lamanchelibre

Toutefois, en imaginant le projet Alcidaé, Guillaume Bonniot a pensé avant tout aux écoles de voile car elles n’ont pas forcément les moyens d’acquérir des bateaux volants. Il affirme ainsi que : « les foils, ça coûte cher. Avec ce kit, cela permet de démocratiser cette pratique ».

Par conséquent, à la place se ruiner en achetant des bateaux volants, les écoles de voiles n’auront plus qu’à opter pour cette fameuse invention.

Bateau traditionnel transformé en bateau volant : projet qui séduit le jury

Sans grande surprise, en présentant ce projet durant le startup Week-end de Saint-Lô, Guillaume et Armand ont immédiatement conquis le jury. Ce dernier leur a même décerné le premier prix. Une victoire pour le duo qui n’a aucunement l’intention d’en rester là.

Des bateaux traditionnels transformés en bateaux volants : Un concept qui a du potentiel

bateaux traditionnels volants
Source : navigueralarochelle

Face à un tel succès, Guillaume Bonniot envisage désormais de fonder sa propre entreprise et de commercialiser un jour les bateaux traditionnels transformés en bateaux volants.

Il affirme en ce sens que : C’est une idée naissante, et il faut encore la travailler. Mais être mis à l’honneur par un jury de professionnels, c’est encourageant, ça montre que l’idée tient la route ».

Une invention remarquable

Avant d’ajouter : « Ça donne envie de creuser le sujet, recueillir l’expertise de marins confirmés et, pourquoi pas, de se lancer ». On pourrait donc bientôt voir de tels bateaux dans les commerces.

Néanmoins, il lui reste encore à déposer un brevet pour éviter que d’autres personnes ne lui volent son ingénieuse idée. Après tout, c’est là une invention tout à fait remarquable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
résurrection homme déclaré mort inde

Un homme laissé pour mort ressuscite après 20 h dans un congélateur

A quoi servent ces objets du quotidien ?