in

Huawei perd sa licence Android sur décision de Trump

Donald Trump a décidé d’accentuer la pression sur le groupe technologique chinois Huawei puisque, désormais, l’administration du président américain ne compte plus renouveler la licence temporaire accordée tous les trimestres à la firme.

 

A cause de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, Huawei ne pourra donc plus équiper ses smartphones du système d’exploitation américain Google. Et les conséquences pour l’entreprise de Shenzhen sont pour le moins très lourdes.

 

Huawei perd sa licence

Huawei licence
Source : worldissmall

Le fabricant chinois, Huawei, considéré comme une menace pour la sécurité américaine, perd définitivement sa licence générale temporaire d’exploitation qui lui était renouvelée tous les trois mois, depuis près d’un an, par les autorités américaines.

Pour comprendre, il faut revenir en mai 2019. Durant cette époque, l’administration Trump avait accusé Huawei d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois. C’est alors qu’un embargo avait été décidé contre la marque chinoise, lui interdisant ainsi de travailler avec d’autres entreprises américaines.

Google et Huawei coupent les ponts

Cette décision avait eu de nombreuses répercussions sur la marque. Et pour cause ! Tous les smartphones sortis après cet embargo ont été privés des services de Google. Mais les anciens appareils continuaient de bénéficier des mis à jour par le géant américain grâce à une licence temporaire.

Celle-ci a duré pendant un an et trois mois, jusqu’au 13 août. Et dorénavant Google et Huawei coupent complètement les ponts. Ce qui aura encore de nombreuses conséquences pour les téléphones de Huawei.

Huawei perd sa licence : quelles conséquences ?


Source : rapidesnouvelles

En théorie, la plateforme Google n’est plus autorisé à fournir des mises à jour pour les anciens modèles de téléphones Huawei et pour ceux de sa filiale Honor. Les modèles concernés sont notamment le P20, le P30, le Mate 20 ou encore le Honor 10.

Toutefois, il y a une petite e.xception En effet, les téléphones qui disposent déjà des applications Google continueront de les avoir. De plus, les mises à jour vers la partie open source d’Android seront toujours déployées.

Open Source d’Android incomplète

Cependant, l’open source d’Android est incomplète puisqu’elle ne dispose pas des services Google et du magasin d’applications Play Store. C’est d’ailleurs la version utilisée par Huawei sur les téléphones comme P40, après l’embargo américain.

Par conséquent, à cause de la décision de l’administration Trump, les personnes qui possèdent un téléphone Huawei équipé du Google Play Store pourraient, à terme, voir leur appareil devenir obsolète.

La fin des smartphones Huawei ?


Source : Lanouvelletribune

Sans cette licence, Huawei devra développer davantage sa plateforme AppGallery qui, aujourd’hui, ne possède toujours pas certaines applications importantes, comme la plateforme de streaming Netflix ou encore Whatsapp.

Cette décision du gouvernement américain pourrait-elle précipiter la fin des smartphones Huawei ? En tout cas, on imagine que la perte de cette licence est un véritable coup dur pour le constructeur chinois Huawei.

Bientôt un OS de Huawei ?

Néanmoins, la bonne nouvelle est que l’AppGallery ne cesse de s’améliorer au fil des mois. Et ce n’est pas tout ! Huawei a aussi pris les devants et compte probablement développer un OS qui se baserait sur l’Open Source d’Android.

Si on ignore aujourd’hui l’avenir exacte des téléphones Huawei sans la licence Google, on sait que le constructeur chinois compte remédier très rapidement aux soucis causés par le gouvernement Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Comment Kim Jong-Un dépense sa fortune colossale ?

Les 10 animaux retrouvés complètement gelés sous la glace