in

Un homme simule un handicap pour obliger des femmes à changer ses couches

un homme au fantasme bizarre oblige des femmes à changer ses couches
Certaines personnes sont prêtes à tout pour assouvir leurs fantasmes, quitte à se faire passer pour ce qu’elles ne sont pas et à manipuler les gens qui les entourent. C’est le cas de Rutledge Deas, un homme de 30 ans, originaire des États-Unis. Ce dernier a simulé un handicap physique et mental, auprès de plusieurs gardes-malades, afin de se faire chouchouter comme un bébé.

 

En réalité, tout ce que le trentenaire voulait, c’est que les femmes changent ses couches souillées, parce que ça l'excitait sexuellement. Un fantasme tordu, qui lui vaudra 5 années de probation suite aux plaintes des gardes-malades, qui ont fini par découvrir la supercherie.

 

L’homme qui a simulé un handicap pour se faire changer ses couches a bien préparé son coup

des gardes malades se font piéger par un homme simulant un handicapSource : wmqorg

Rutledge Deas, surnommé Rory Deas, a usé d’un stratagème impensable pour satisfaire un fantasme, pour le moins, insolite. En effet, l’homme a simulé un handicap physique et mental pour que des femmes changent ses couches. Pour réussir son coup, ce dernier a fait une annonce sur une application de babysitting et de garderie, en se faisant passer pour le frère de «Cory», un personnage imaginaire qui n’était personne d’autre que lui-même.

Par ailleurs, sur l’annonce, l’homme a écrit qu’il recherchait une femme pour prendre soin de son petit frère Cory, âgé de 18 ans. Ayant indiqué que Cory était un adolescent malade et un retardé mental, il a souligné que sa prise en charge impliquait, aussi, le fait d’assurer sa propreté ; et ainsi, de changer ses couches souillées.

Un pervers à l’action

C’est de cette manière que Deas a réussi à berner plusieurs femmes, qui pensaient à l’époque que ce dernier s’appelait Cory. Croyant bien faire, ces dernières ont changé à maintes reprises ses couches, sans se douter une seule seconde que l’homme faisait semblant d’avoir un handicap. Parmi ses victimes, se trouvait une étudiante de 20 ans, qui, un jour, a démasqué Deas.

La méfiance d’une garde-malade a causé la perte de l’homme

un homme au fantasme bizarre oblige des femmes à changer ses couchesSource : dailymail

En effet, l’étudiante, qui recevait sa paie via l’application Apple, a découvert la vérité lorsque Deas a tenté de changer de moyen de paiement. Par méfiance, elle a, ainsi, examiné le profil de l’homme sur la nouvelle plateforme de paiement et a vu un échange d’argent entre Deas et un autre homme.

Par curiosité, elle a consulté le groupe d’amis de cet homme sur Facebook et a trouvé un profil sous le nom de « Rory Deas ». C’est ainsi, qu’elle a su que Rory Deas et Cory étaient la même personne. Ce qui l’a poussé à appeler la police. Un vrai coup de chance !

Lors de la perquisition du domicile de Rory, les policiers ont non seulement découvert que l’homme simulait son handicap pour se faire changer ses couches, mais aussi qu’il prenait des substances illicites. Au total, l’homme a berné au moins 4 femmes, qui l’ont changé à plusieurs reprises.

L’homme feignant d’avoir un handicap pour se faire changer les couches a traumatisé les femmes

Par ailleurs, toutes se sentent trahies et se disent outrées par les mensonges de Rory. En ce sens, l’une d’elles a déclaré qu’elle ne fera plus confiance aux gens comme avant. L’étudiante, de son coté, se dit traumatisée à l’idée d’avoir changé les couches d’un homme de 30 ans.

Deas justifie son acte par la recherche du réconfort

un homme condamné pour avoir simulé un handicap et obligé des femmes à changer ses couchesSource : 975kgkl

Pour justifier son acte, Deas a déclaré avoir subi un traumatisme dans son enfance. Ainsi, le fait d’être traité comme un bébé l’apaisait. Toutefois, son explication n’a pas fait l’unanimité.

Selon le procureur, l’acte de Deas envers ses femmes se justifie par un fétichisme des couches et par des fantasmes tordus. En effet, l’étudiante a affirmé que lorsqu’elle lui changeait ses couches pour adulte, l’homme montrait des signes d’excitation. Suite à cela, Rory a plaidé coupable pour quatre chefs d’accusation de traite d’êtres humains ; de détention d’accessoires relatifs à la drogue et de possession de méthamphétamine.

L’homme qui avait stimulé un handicap condamné à 5 ans de probation

Ainsi, il a été condamné à 5 ans de mise à l’épreuve. Par ailleurs, il devra effectuer 400 heures de travaux d’intérêt général. En parallèle, le juge lui a ordonné de se tenir à l’écart des réseaux sociaux. Également, Deas devra suivre des conseils de santé sexuelle, pour se débarrasser de son fantasme bizarre.

Décidément, pour certains, tous les moyens sont bons pour arriver à leurs fins. Espérons que les gardes malades puissent surmonter, de leur coté, leur traumatisme.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

L’histoire touchante d’un couple qui a adopté 3 enfants d’une voisine décédée

clinique peluches

Japon : Une clinique pour les peluches abîmées