in

10 Histoires tragiques de morts à cause d’un selfie !

Aujourd'hui nous vous raconterons l’histoire de la grimpeuse en bikini, morte en escaladant une montagne pour un selfie ou encore l’histoire de Sophia Cheung dont l’attraction pour des selfies toujours plus dangereux à finit par lui faire perdre la vie.

 

Voici des histoires tragiques de 10 morts çà cause d'un selfie.

 

Un touriste français meurt en essayant de prendre un selfie

Source : thaiexaminer

Bastien Palmier est un français de 33 ans, débordant de vie. En novembre 2019, il part en voyage en Thaïlande. Son but est de reproduire toutes les magnifiques photos de ses idoles d’Instagram, dans ce pays plein de décors à couper le souffle.

Il fait donc le tour du pays, et visite ses multiples temples, ses ruines sublimes et ses plages tropicales cristallines, en prenant à chaque fois des selfies aussi beaux les uns que les autres.

Dans sa quête du selfie parfait, notre jeune français continue son périple, jusqu’aux cascades de Na Mueang, sur l’île thaïlandaise de Koh Samui. Un spot connu pour être l’un des plus instagrammables du pays.

Bien que les autorités locales aient mis en place un cordon de sécurité et des panneaux d’avertissement afin de dissuader les touristes de s’approcher du bord de la cascade, notre influenceur en herbe les a ignorés.

Des vacances qui finissent mal!

Armé donc de son smartphone, il enjambe le cordon de sécurité. Et il se met en pose pour enfin capturer le plus beau selfie de son voyage en Thaïlande. Malheureusement, il glisse sur le bord de la cascade et fait une chute de plus de 70 m plus bas.

Source : edition

Son corps déchiqueté et sans vie se retrouve alors flottant face contre terre dans l’eau de la piscine naturelle de Na Mueang.

Ainsi le jeune Bastien Palmier, devient le deuxième touriste à périr dans le même endroit, pour les mêmes raisons et en la même année. Après l’Espagnol David Rocamundi, un jeune homme de 26 ans, qui est décédé quelques mois plus tôt en tentant de prendre un autre selfie de la mort !

Espérons que ce second décès ne soit pas vain. Et que les autorités locales redoublent de vigilance dans cet endroit qui semble-t-il est très dangereux.

Un selfie juste avant la mort

Source : up

Les trois adolescentes pétillantes, sourires aux lèvres, sur cette photo sont Essa Ricker, 15 ans, Kelsea Webster, 15 ans et sa petite sœur Savannah Webster, 13 ans. Les trois jeunes filles qui ne cherchent qu’à passer un bon moment ensemble, ne s’attendent pas du tout à ce qui va leur arriver, à peine quelques secondes après ce selfie.

Surtout que cette journée s’annonce très excitante pour ce trio. En effet, pendant ce jour d’octobre 2011, ces trois demoiselles passent la journée dans le pittoresque canyon de Spanish Fork dans l’Utah. Elles sont très heureuses de pouvoir traîner ensemble, tout en profitant du paysage imprenable de ce site naturel d’exception.

Elles se promènent alors, en discutant de tout et de rien, jusqu’à ce qu’elles arrivent à côté d’un chemin de fer. C’est là qu’elles décident, comme tous les ados de leur âge, de prendre un selfie à poster sur les réseaux sociaux, pour partager leur joyeuse journée avec leurs amis.

Comment ne pas entendre le klaxon d’un train ?!

Elles se mettent sur le chemin de fer et prennent ce fameux selfie où elles semblent toutes contentes. Malheureusement, elles sont tellement focalisées sur le rendu du selfie qu’elles n’entendent pas le klaxon du train. Mais elles ne prêtent pas attention à ses phares, qui créent une sorte de halo dans leur selfie, avant qu’il ne les fauche à plus de 85 km/h.

Sauf que les trois jeunes filles sont mortes sur le coup, faisant ainsi partie de la longue liste des personnes mortes pour un selfie.

Cependant, ce tragique accident a été à l’origine d’une campagne de sécurité, lancée par la compagnie ferroviaire Union Pacific, afin de sensibiliser le public aux dangers des selfies sur les voies ferrées.

Ces blogueurs de voyages ont payé cher pour des photos

Source : latestly

Meenakshi Moorthy et Vishnu Viswanath sont un couple d’indiens installés aux États-Unis. Et s’ils sont ensemble, c’est qu’ils ont le même hobby : les voyages.

Après leur mariage, ils se mettent alors à parcourir le monde à la recherche des plus belles destinations. Meenakshi, une talentueuse rédactrice et Vishnu, un photographe amateur talentueux, décident donc de créer un blog et un compte Instagram, nommés Holidays and Happy Ever Afters, où ils partagent leurs aventures.

Mais très vite, les magnifiques photos qu’ils postent leurs valent plusieurs milliers d’abonnés. Ce qui leur permet de réaliser leur rêve : visiter des endroits de plus en plus époustouflants.

Le dernier selfie…

C’est ainsi que le couple se retrouve, le 30 octobre 2018, au parc national de Yosemite à Sierra Nevada, en Californie. Là où ils se rendent au Taft Point, un point de vue panoramique, à plus de 240 m d’altitude.

C’est là aussi qu’ils tentent de prendre un sublime selfie, pour immortaliser encore une fois leur voyage. Malheureusement, ce selfie signe la fin de l’aventure du couple, qui finit en bas de la falaise.

Dire que quelques mois avant leur mort, Meenakshi a averti ses lecteurs quant aux dangers liés aux photos prises dans des situations potentiellement mortelles. En écrivant : notre vie vaut-elle juste une photo ? Malheureusement, elle n’est plus là pour répondre à cette question !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Qui est Loren Gray ? L’une des influenceuses les plus suivies dans le monde

Le célèbre exorcisme d’Anneliese Michel