in ,

Histoires de 9 messages d’otages qui leur sauvent la vie

Vous êtes vous déjà demandé ce que vous auriez fait, si vous aviez été dans une situation de détresse ou pris en otage par un ravisseur? Comment auriez-vous fait pour vous échapper? Attendre qu’il s’endorme? L’attaquer à grands coups de râteau sur la tête ? Ou tenter de le prendre par les sentiments et entamer une longue négociation avec lui?

 

En tout cas, quelque soit votre plan, il aurait eu très peu de chances de fonctionner. En réalité, ces tentatives de fuite sont compliquées à mettre en œuvre et demandent trop d’efforts ; elles ne voient le jour qu’au cinéma. En revanche, les personnes que vous allez voir, aujourd’hui, n’ont eu à passer qu'un simple coup de fil, envoyer un texto ou juste faire un signe à une personne étrangère pour que leur vie soit saine et sauve. Voici comment elles s’y sont prises!

 

Elle sauve la vie d’une fille à l’aide d’un message de secours

Source : nbcnews

En 2011, Shelia Fedrick, une hôtesse de l’air de 49 ans travaillant pour la compagnie « Alaska Airlines », a sauvé la vie d’une fille de 15 ans qui était à bord d’un avion reliant Seattle à San Francisco.

Cette passagère aux allures ordinaires était assise côté hublot près d’un homme plus âgé et très bien apprêté, et à priori, il n’y avait la rien d’étrange.

En revanche, elle, était plutôt dans un état négligé avec des cheveux sales et décoiffés. Ayant l’air triste et fatigué, la jeune adolescente semblait avoir « traversé l’enfer » d’après les propos de l’hôtesse.

Un message d’otage laissé aux toilettes

Ce qui a attiré l’attention de Shelia, c’est justement le contraste entre ces deux passagers qui avaient l’air de se connaître.

Source : ifunny

Inquiétée, elle alla parler à la jeune fille pour lui demander si tout allait bien. Celle-ci, restant étanche à ses propos, laissa à l’homme le soin de répondre aux questions. Shelia nota que celui-ci n’était pas tout à fait à l’aise, et qu’il était même sur la défensive.

Afin de s’assurer qu’il n’y avait aucun souci, l’hôtesse de l’air a laissé un message dans les toilettes de l’avion pour la jeune fille. Cette dernière la vu et lui a répondu qu’elle avait besoin de rescousse.

Shelia alerta aussitôt le pilote qui a immédiatement contacté la police. Quand l’avion est arrivé à destination, les autorités locales ont pu arrêter le trafiquant. Ainsi, fut sauvée la vie de l’adolescente.

Etudiante Kidnappée, son message lui sauve la vie

Source : apkpure

Cette affaire semble sortir tout droit d’un film hollywoodien et pourtant, c’est dans la Wilaya d’EL Bayadh en Algérie qu’elle a réellement eu lieu.

En 2019, un jeune homme affolé s’est présenté dans les locaux de la police d’EL Bayadh pour signaler la disparition de sa jeune sœur, une étudiante âgée de 19 ans. Pour lui, il s’agissait d’un kidnapping.

Une localisation facile grâce à un « SMS »

Très certain de ses propos, il a avancé aux agents de la sûreté qu’elle était chez ses parents à Oran, depuis plusieurs jours et que depuis, plus aucun signe d’elle. Les services de la Gendarmerie Nationale ont, alors, immédiatement lancé une opération de recherche dite « urgente ».

Source : journalmetro

Et si le jeune homme était si sûr de sa théorie, c’est bien, parce qu’il avait reçu quelques heures auparavant un « SMS » de sa sœur disant qu’elle avait été enlevée. Et c’est grâce à l’antenne de l’opérateur téléphonique qui a reçu le « SMS », que les gendarmes ont réussi à localiser l’étudiante.

Elle était à Mostaganem un peu plus au nord du pays. La jeune fille était séquestrée par des kidnappeurs qui ont été finalement arrêtés, et remis aux autorités judiciaires. Comme quoi, un SMS, ça peut littéralement vous sauver la vie!

Il sauve la vie de 14 personnes avec un sms

Source : linfo

Encore un autre exemple qui prouve que les « SMS », sont bien plus importants que ce que vous croyez. Un petit garçon afghan a sauvé sa vie et celle de 14 migrants adultes, en envoyant un texto d’appel à l’aide à Inca Sorrell, une militante britannique de l’ONG « Help Refugees ».

Les victimes étaient coincées à l’arrière d’un camion réfrigéré dépourvu d’oxygène, qui les a fait passer clandestinement en Grande-Bretagne.

« Pas d’oksijan» pouvait-on lire sur le texto d’Ahmed âgé, à peine, de six ou sept ans. Inca Sorrell avait rencontré le jeune Ahmed  dans le nord de la France, et lui avait offert un téléphone prépayé et donné son numéro.

Elle lui avait demandé de l’appeler en cas d’urgence sans penser que, quelques mois plus tard, le petit aurait réellement besoin de le faire.

La bravoure d’un petit garçon

Lorsqu’elle a reçu le « SMS » en question, Inca Sorrel était, à ce moment-là, à New York pour assister à une conférence. Elle dut,  alors,  alerter immédiatement Tanya Freedman, une de ses collègues à Londres.

Celle-ci s’est chargée ensuite d’appeler la police. Ainsi les forces de l’ordre ont pu parler avec le garçon au téléphone, par l’intermédiaire d’un interprète, avant de suivre le tracé du du camion et le retrouver.

Une histoire extraordinaire qui reflète tout le courage et la bravoure d’un petit garçon, qui du haut de ses 6 ans, avait agi en véritable héros!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

8 femmes avec une beauté inhabituelle que vous devez connaitre maintenant

Rihanna, accusée de blasphème, les internautes appellent au boycott