in

L’histoire de Li Wenliang qui a tenté de prévenir et de sauver l’humanité

Il était jeune , intelligent et talentueux ! Li Wenliang est un ophtalmologue de 34 ans qui avait vécu en parfaite harmonie toute sa vie à Wuhan dans la province du Hubei en Chine. Mais à partir de Décembre 2019 , sa vie va prendra un tournant tragique que personne n’aurait pu prédire auparavant

 

Nous allons tout vous raconter sur Li Wenliang et le destin tragique de ce héros qui a tenté de prévenir et de sauver l'humanité au prix de sa vie. On commence.

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Histoire Li Wenliang : Tout a commencé en Décembre


Source : Freepik

Li Wenliang ne pensait certainement pas à un mal, lorsqu’il a diffusé en Décembre 2019 un message destiné à ses collègues. Il l’a fait sur sa messagerie personnelle « Wechat ».

L’ophtalmologue originaire de Wuhan de 34 ans tentait de prévenir ses amis. Il venait de découvrir sept personnes, provenant du même marché aux poissons de la ville, qui étaient contaminées. Il s’agit d’une sorte de virus inconnu, qui ressemblait beaucoup au « Sras ».

Un syndrome respiratoire aigu sévère, un virus mortel que la Chine connaissait déjà. Puisqu’il était apparu dans le pays en 2002, et avait fait près de 800 victimes. Il a ajouté dans son message que ces malades étaient en quarantaine à l’hôpital. C’était là où il travaillait dans la ville de Wuhan.

Il voulait simplement prévenir ses amis !

Ainsi, il conseillait simplement à ses amis médecins de prévenir leurs proches des dangers de cette maladie nouvelle. Les autorités chinois ont par la suite identifié le virus comme le « 2019 (COVID-19) », quelques jours plus tard.

De simples mots qui ont eu, pourtant, l’effet d’une bombe et qui se sont vite transformés en captures d’écran virales. En voyant son message se répandre à une vitesse folle, Li Wenliang a compris que sa vie allait basculer.

Aussi, qu’il allait certainement être puni pour avoir divulgué une information non officielle. Et pourtant, tout était parti d’une bonne intention.

Convoqué pour divulgation d’information non officielle


Source : Nautiljon

Et le docteur avait bien eu raison de se soucier de cela, car c’est exactement ce qui s’est produit. La nuit du 30 au 31 Décembre, les autorités de la ville de Wuhan l’arrêtent. Egalement, sept autres médecins.

La police les accuse d’avoir diffusé des rumeurs. Il va ensuite subir des entretiens sévères, puis on va le faire signer une lettre. Dans laquelle ils sont accusé de « diffuser des rumeurs en ligne », et de causer de « graves perturbations de l’ordre social ».

La lettre que doit signer Li Wenliang contient aussi : « Vous écrivez des commentaires mensongers sur Internet. Serez-vous capable de cesser ces actions illégales ? Nous vous mettons sévèrement en garde : si vous continuez vos activités illégales, vous allez être poursuivi par la loi. Comprenez-vous ? » Li Wenliang accepte et signe.

Tragique histoire de Li Wenliang

Avant de les relâcher, ils ordonnent verbalement et sévèrement à Li Wenliang et aux sept autres médecins de cesser immédiatement de s’exprimer publiquement. Notamment sur ce qui allait bientôt devenir, l’épidémie à échelle mondiale que nous connaissons tous.

Une épidémie qui a fait, à ce jour, au moins 1355 morts et plus de 60 000 personnes contaminés. Mais cela à l’époque personne ne s’en doutait et l’ophtalmologiste va alors, retourner travailler sans savoir que le pire l’attendait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les animaux étonnants et inhabituels, mais qui sont véritablement effrayants

Comment Jackie Chan est devenu le roi des films de kung-fu