in

Ghana : une actrice pose nue devant son fils et écope de 3 mois de prison

une actrice ghanéenne pose nue devant son fils et écope de 3 mois de prison
À l’occasion de l’anniversaire d’un enfant, la plupart des parents pensent tout simplement à lui offrir un gâteau d’anniversaire et des cadeaux. Une tradition que beaucoup donnent un point d’honneur à respecter, en toutes circonstances.

 

Cependant, loin de s’en arrêter là, une actrice ghanéenne a pris l’initiative de marquer les 7 ans de son fils d’une manière assez inhabituelle. Du nom de Rosemond Brown, la star en herbe a décidé de poser nue devant l’enfant. Un geste qui lui a valu une condamnation judiciaire.

 

Une actrice pose nue devant son fils et partage la photo sur les réseaux sociaux

une actrice célèbre l'anniversaire de son fils en posant nue devant luiSource : gcfrng

Mère célibataire, Rosemond Brown plus connue sous le nom d’Akuapem Poloo a choisi de célébrer les sept ans de son enfant d’une façon particulière. En effet, voulant « lui rendre un hommage », l’actrice et mannequin ghanéenne a posé nue devant son fils et a partagé les images sur les réseaux sociaux, créant une polémique sur la toile.

Pour accompagner la photo sur Instagram, elle avait écrit un message pour exprimer son amour maternel. « Je suis nue devant toi parce que c’est comme ça que je t’ai donné naissance. Donc au cas où tu me trouverais nue quelque part, ne passe pas ton chemin, mais regarde-moi comme la maman qui t’a donné vie ».

L’internationale des droits de l’enfant s’offusque

Suite à la publication de l’image devenue virale, une organisation de défense des droits de l’enfant a saisi le département des enquêtes criminelles de la police ghanéenne. Celle-ci, totalement indignée, a qualifié l’acte de Rosemond Brown comme étant contraire au bien-être de l’enfance. De même, selon elle, la publication constitue une atteinte aux droits, à la dignité et à la vie privée de l’enfant.

Condamnée à 3 mois de prison

Rosemond brown est en prison pour contenus obscènesSource : bbc

Convoquée au tribunal d’Accra, Rosemond Brown a été reconnue coupable pour violence domestique et publication de contenus obscènes. Par conséquent, l’actrice a écopé de 3 mois de prison, pour avoir posé nue devant son fils.

La jeune femme a demandé clémence au tribunal, de même que la défense. Mais bien entendu en vain ! Pour le juge, il est nécessaire que la sanction soit sévère afin de dissuader les autres à commettre un tel acte.

Une sanction exemplaire

En effet, d’après celui-ci, publier des photos offensantes à l’égard des jeunes devient une tendance inquiétante dans le pays africain. Par conséquent, la sanction se doit d’être exemplaire, afin d’éradiquer, une bonne fois pour toutes, ce fléau.

La chanteuse Cardi B réagit à la condamnation de l’actrice ghanéenne

Source : zambianews

Sur la toile, Cardi B, interpellée par ses fans, a réagi par rapport à la condamnation de sa « jumelle ». Elle a confié sur Twitter qu’elle ne pensait pas que Akuapem Poloo ait agi à des fins sexuelles. Selon la chanteuse américaine, la condamnation est trop stricte et aurait pu être remplacée par une probation des médias sociaux.

Parallèlement, la mannequin a fait appel à son jugement, trouvant, elle aussi, la sentence trop drastique. Dès lors, elle a finalement été libérée sous caution, dans l’attente d’un nouveau procès.

L’actrice qui a posé nue devant son fils se repent

Pendant ce temps, Rosemond Brown a tenu à exprimer ses regrets concernant la photo publiée. Elle a exhorté les Ghanéens à cesser de partager ses photos de nude. Une chose qui s’annonce certainement difficile !

Rosemond Brown n’oubliera pas de sitôt le septième anniversaire de son fils, qui lui a coûté trois mois de prison. Du côté du tribunal, le juge espère que la sentence servira de leçon à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
des enseignants espagnols portent des jupes en cours pour lutter contre l'homophobie

Espagne : des enseignants font leurs cours en jupe pour lutter contre l’homophobie

Ledell Lee un homme innocent exécuté

4 ans après son exécution, des preuves ADN montrent qu’il est « innocent »