in

Galapagos : une flotte géante de 260 navires chinois ratisse l’océan

galapagos navires chinois
Une énorme flotte chinoise navigue dans les eaux internationales de l’Amérique du sud, près de l’Equateur et de la réserve marine des îles Galapagos.

 

Composée de 260 navires, l’énorme flotte chinoise ratisse tout sur son passage. Bien qu’elle soit dans une situation « légale », la menace sur l’écosystème marin est, lui, très important !

À voir aussi :

 

Les navires chinois ratissent les Galapagos

galapagos navires chinois
Source : Sciencesetavenir

Dernièrement, les autorités équatoriennes ont repéré une énorme flotte chinoise, composée de 260 navires de pêche, dans les eaux internationales de l’Amérique du Sud entre la zone économique de l’Equateur et la réserve marine des Galapagos.

Sans grande surprise, les navires chinois ratissent tout sur leur passage, même les espèces en voie d’extinction ne sont pas épargnées.

Une pêche « légale »

Pourtant, le gouvernement équatorien indique que la pêche est « légale ». La raison est que les navires chinois sont en dehors de la Réserve marine des îles Galapagos et des mers équatoriennes.

L’intervention des autorités ne serait possible que si les navires chinois pénètrent dans les îles Galapagos.

Une menace pour le patrimoine naturel


Source : Rtbf

Néanmoins, il s’agit d’une menace avérée pour le patrimoine naturel de la région. Et pour cause ! Les espèces marines parcourent parfois de longs chemins migratoires.

Par conséquent, les zones économiques exclusives, tracées par les humains, importent peu puisque l’écosystème marin demeure menacé.

Les Galapagos, l’une des plus grandes réserves marines

D’autant plus que la Réserve marine des Galapagos est l’une des plus étendues au monde avec ses 133.000 km2. Elle abrite même de très nombreuses espèces protégées.

C’est ainsi que le contre-amiral Darwin Jarrín, à la tête de la marine équatorienne, a déclaré : « Tous les pays de la région sont inquiets de la présence de cette flotte chinoise composée de chalutiers, mais pas seulement ».

Avant d’ajouter : « Il y a aussi des pétroliers, des navires usines, des navires logistiques qui couvrent et peuvent facilement pêcher sur une surface de plus de 30 000 km2 ».

Les navires chinois envahissent les îles Galapagos

galapagos navires chinois
Source : Mrmondialisation

Conscients de cette aubaine, les navires chinois pêchent une quantité impressionnante de poisson chaque année dans les îles Galapagos, ainsi que dans d’autres pays dans le monde dont notamment ceux de l’Afrique.

D’ailleurs, en 2017, une immense flotte de 297 navires de pêche a été repérée en Galapagos. Le navire Fu Yuan Yu Leng 999, contenait dans ses cales 300 tonnes de poisson, dont plus de 6.600 requins.

Face à une telle situation, la justice équatorienne a infligé aux armateurs du navire l’équivalent d’une amende de 5 millions d’euros. En plus de cela, le capitaine et ses trois adjoints ont été condamnées à des peines de trois ans de prisons. Et le reste des marins à un an de prison.

La marine équatorienne renforcée

Désormais, la marine équatorienne s’est renforcée. Elle s’est même incorporé, le vendredi 24 juillet, le Fu Yuan Yu Leng, rebaptisé Hualcopo, selon le RFI.

Malgré cela, l’archipel des Galapagos, qui tient son nom des tortues géantes qui l’habitent, connaît indéniablement un déséquilibre de son écosystème marin. Et c’est en grande partie à cause des navires chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 10 choses incroyables qu’on a essayé de transporter dans un avion

10 choses que vous verrez pour la première fois de votre vie