in

Les frères et sœurs siamois qui existent dans le monde

On dit parfois que deux personnes sont si proches qu’on aurait dirait qu’elles étaient collées à la naissance, métaphoriquement parlant, bien sûr. Cependant, il n’est pas si difficile de com-prendre d’où vient cette expression et comment il doit être compliqué d’être à la place des personnes qui partagent le même corps.

 

C’est pour cela que nous allons vous présenter, d’aujourd’hui, les frères et sœurs siamois qui existent dans le monde.

 

Masha et Dasha


Source : Film Freeway

Les jumeaux identiques se forment lorsqu’un ovule fécondé se divise en deux. Ils formaient ainsi deux embryons, qui vont se développer en deux bébés identiques en tous points.

Les jumeaux « siamois » se développent de la même façon que les jumeaux identiques. Sauf que pour une rai-son inconnue, ils ne se séparent pas complètement. Mais ils restent partiellement attachés.

Sujets des chercheurs soviétiques

C’est la façon unique dont les bébés Masha et Dasha, nées le 4 Janvier 1950, étaient connectés ensemble qui a provoqué un tel intérêt de la part des chercheurs soviétiques.

Bien que Masha et Dasha avaient quatre bras, elles avaient seulement trois jambes. Elles se tenaient debout sur deux jambes, l’une contrôlée par Masha. L’autre par Dasha (elles avaient cinq ans quand elles ont appris à marcher), pendant qu’une troisième jambe, atrophiée et non fonctionnelle, traînait derrière elles.

Les sœurs avaient chacune un intestin grêle, mais partageaient le même gros intestin et le même rectum. Elles avaient quatre reins, mais une seule vessie et étaient souvent en désaccord quand au meilleur moment pour vidanger leur vessie commune, pourtant pareillement remplie pour les deux. Elles avaient un système reproducteur commun.

Frères siamois un peu spéciaux

Étant donné que les systèmes circulatoires de Masha et Dasha étaient interreliés, chacune partageait le sang de l’autre. Par conséquent, une bactérie ou un virus qui entrait dans le flot sanguin de l’une des jumelles, se retrouvait rapidement dans le sang de l’autre. Pourtant, de façon surprenante, la maladie les affectait différemment.

En effet, Dasha était myope, sujette à des rhumes, et droitière, tandis que Masha fumait occa-sionnellement, avait une meilleure santé, une pression artérielle plus élevée que sa sœur, une bonne vue et qu’elle était gauchère.

De nombreux médecins se sont proposés pour séparer les deux femmes, mais elles refusèrent toujours. Le 17 Avril 2003, âgée de 53 ans, Dasha mourut d’une attaque cardiaque et même alors Masha refusa la séparation et mourut elle-même 17 heures plus tard.

Abigail et Brittany Hensel


Source : Mamamia

La première histoire dont nous allons parler est celle de deux jeunes femmes de l’état nord-américain du Minnesota. Même si elles sont nées en 1990 avec deux têtes pour seulement un corps, Abigail et Brittany Hensel n’ont été soumises à aucune chirurgie.

Plusieurs organes des filles sont en double, tels que le cœur, l’estomac et la colonne vertébrale. Par contre, elles n’ont qu’un intestin et qu’un système reproductif. Par ailleurs, chacune des sœurs n’a d’action que sur l’un des bras et l’une des jambes.

Soeurs siamois avec des caractères différents

Abby est plus grande de dix centimètres que sa sœur et doit tout le temps marcher sur la pointe du pied pour maintenir l’équilibre. Elles sont deux personnes incroyables mais vraies !

Par ailleurs, elles ont des personnalités distinctes et leurs goûts sont totalement différents, depuis le divertisse-ment jusqu’au style vestimentaire et elles doivent donc faire des compromis pour vivre confor-tablement. Pour montrer qu’elles mènent une vie normale et heureuse, elles ont décidé de participer au documentaire de la BBC intitulé « Abby et Brittany — Ensemble Pour Toute la Vie ».

Lori et George Schappell


Source : Oldest

Lori et George Schappell sont nés en 1961 à Reading, en Pennsylvanie, aux Etats-Unis. L’un se déplace en fauteuil roulant tandis que l’autre, « valide », marche sur ses deux jambes. Jugés à tort déficients mentaux, ils furent d’abord internés avant de vivre leur vie « normalement » ou presque.

Né Dori, George a changé de sexe auprès de l’administration pour devenir un garçon il y a quelques années, ce qui fait que les deux jumeaux font aujourd’hui partie des rares siamois de sexe différent. George a aussi connu un succès notable en tant que chanteur de country par le passé avant de développer des équipements pour la mobilité des personnes handicapées.

Lori quant à elle joue parfois le rôle de responsable logistique de son frère, mais a une vie pri-vée. Affirmant avoir une vie sexuelle « normale », celle-ci a déjà été fiancée. Lori et Reba sont les jumeaux conjoints unis par le crane les plus âgés qui vivent actuellement.

Millie et Christine McKoy


Source : Kentake Page

Millie et Christine McKoy sont nées le 11 juillet 1851 et étaient unies par la base de la colonne vertébrale. Elles étaient la huitième et la neuvième fille de Mone Mia et Jacob McKoy, forgeron dans la petite ville de Watches Creek aux États-Unis.

Ayant seulement dix mois, ces soeurs siamois été vendues avec leur mère à un showman qui, à son tour, les a vendues à deux autres hommes avec l’objectif de gagner rapidement de l’argent, bien sûr.

Finalement libres quelques années plus tard, les sœurs McKoy se sont retirées du show-business dans les années 1880 et sont revenues dans leur ville natale, en Caroline du Nord, où elles ont acheté une petite ferme.

Toute-fois, après un incendie qui a affaibli leur santé, elles ont succombé à une tuberculose contrac-tée par Millie. Elles sont mortes ensemble, le 8 octobre 1912 après avoir vécu 61 ans. Elles sont les jumelles siamoises les plus âgées jusqu’à maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les choses inutiles dans lesquelles les milliardaires dépensent leur argent

Les drôles réponses de Siri : Des questions à ne pas poser !