in

«Fortnite, c’est terrible» : Brigitte Macron alerte sur l’addiction aux jeux vidéo

La première dame, Brigitte Macron, s'est rendue à la Maison des adolescents de Bois afin d’observer les projets mis en place pour soutenir les plus jeunes en ces temps de crise sanitaire.

 

Au cours de cette visite, elle a notamment pu assister à une « démonstration de théâtre-forum », ayant pour thème l’addiction que peuvent développer certains jeunes pour les jeux vidéo. Une scène qui a visiblement alerté la première dame.

 

L’inquiétude de Brigitte Macron sur les jeux vidéo

Brigitte macron jeux
Source : charentelibre

Au lendemain de l’opération Pièces jaunes, Brigitte Macron s’est rendue à la Maison des adolescents de Blois, pour échanger sur l’impact de la pandémie du covid-19. Exprimant son soutien aux plus jeunes, elle a déclaré : « Il faut être particulièrement attentifs à ce moment ».

Et de poursuivre : « L’adolescence est déjà un âge qui n’est pas simple… Avec cette crise, c’est encore plus compliqué (…) A nous adultes, de faire le geste ». La présidente de la fondation Hôpitaux de France, porteuse de l’opération Pièces jaunes, a ainsi souligné qu’elle s’engageait à « multiplier » ce type de maisons à travers la France.

« Fortnite, c’est terrible »

En attendant, Brigitte Macron a assisté, au cours de sa visite, à un « atelier bien-être », à un groupe de parole intitulé « pause-parents » et à une « démonstration de théâtre-forum » ayant pour thème l’addiction que peuvent développer les jeunes pour les jeux vidéo.

Une initiative saluée par la première dame. « Ça fonctionne très bien ce que vous faites là, c’est très interactif », a-t-elle complimenté les comédiens présents ce jour-là. Cependant, Brigitte Macron s’est également montrée particulièrement sensible vis-à-vis de l’addiction des jeunes aux jeux vidéo. Elle a alors affirmé que « Fortnite, c’est terrible ». Et d’enchérir : « Quand ils sont sur des jeux comme ça, comment faire pour qu’ils arrêtent ? ».

Jeux vidéo : les déclarations de Brigitte Macron suscitent la colère des gamers


Source : papergeek

Sans grande surprise, les déclarations de Brigitte Macron sur les jeux vidéo ont suscité la colère parmi les gamers. Un internaute a ainsi déclaré : « c’est une HONTE Mme Macron de tenir de tels propos sur le jeu vidéo fortnite ».

Et de poursuivre : « surtout quand on ne connaît pas le milieu !! Pour connaître il faut avoir fait l’expérience personnelle, et je ne crois pas que vous ayez eu des problèmes d’addiction à fortnite ».

Les internautes ironisent

Certains ont, quant à eux, rappelé le caractère plus préoccupant des étudiants en détresse à cause de la crise sanitaire. Tandis que d’autres ont préféré ironiser en suggérant d’autres jeux vidéo. Comme c’est le cas de cet internaute qui assure : « ‘Fortnite… c’est terrible’ Bah oui Brigitte Macron, pourquoi jouer à Fortnite quand Apex Legends existe ? ».

Les jeux vidéo ont-ils une mauvaise influence sur les adolescents ?


Source : abidjantv

Quoi qu’il en soit, Fortnite, un jeu disponible sur toutes plateformes. Il peut en effet se jouer aussi bien sur la console Switch que sur une console Xbox et Ps4. Depuis sa sortie, en 2017, il s’est rapidement imposé comme un phénomène mondial.

Très populaire parmi les jeunes et jugé très addictif, il a rassemblé, en mai 2020, une communauté de plus de 350 millions de joueurs. Soit plus de 100 millions qu’un an auparavant. D’ailleurs, sur le seul mois d’avril, le jeu enregistrait plus de 3,2 milliards d’heures de jeu.

Une « maladie mentale »

Mais alors, les jeux vidéo sont-ils vraiment addictifs, comme le souligne Brigitte Macron ? En tout cas, la question de l’addiction aux jeux est fréquemment abordée par les grandes institutions de santé.

En 2018, l’OMS a même reconnu cette addiction comme « maladie mentale ». Elle a ainsi évoqué « 2% à 3% des joueurs » concernés. Cette addiction est en fait définie par « une perte de contrôle » ou une « priorité croissante accordée au jeu par rapport à d’autres activités ».

Campagne pour promouvoir les jeux vidéo

Néanmoins, cette prise de position n’est pas destinée à diaboliser les jeux vidéo. Loin de là ! D’autant plus qu’en mars 2020, l’OMS a lancé une campagne pour promouvoir le jeu vidéo, le temps de la pandémie.

Par conséquent, les propos tenus par Brigitte Macron sur les jeux vidéo suscitent, aujourd’hui encore, la colère d’une multitude de gamers. Ces derniers sont justement nombreux à rappeler les avantages des jeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 10 phénomènes inexpliqués qui se produisent dans le monde !

mort soudaine de la Youtubeuse et star de TikTok Dazhariaa

La star de TikTok, Dazharia se suicide à 18 ans. La pression serait-elle la cause ?