in

Cette femme a mangé uniquement des pépites de poulet pendant 15 ans

Si pour certains le fait de manger le même plat tous les jours le ferait perdre de son charme, pour Rebecca Giddins c’est tout le contraire. Âgée de 19 ans, la jeune femme, originaire du Royaume-Uni s’est nourrie uniquement de pépites de poulet et de frites pendant plus de 15 ans.

 

Voyant l’ampleur de la situation, la jeune britannique a eu recours à l’hypnose afin d’abandonner son obsession inhabituelle et à essayer d'autres aliments pour la première fois.

 

Pépites de poulet pendant 15 ans, depuis qu’elle a 4 ans

Source : thesun

Plus de 87 000 pépites de poulet !  C’est le nombre que Rebecca déclare avoir mangé depuis qu’elle est petite, c’est-à-dire depuis ses 4 ans. En effet, bien avant cet âge, la jeune femme, également prof de gymnastique, ne se nourrissait que de gâteaux, de yaourts et de chocolats.

Mais c’est lorsqu’ayant gouté aux pépites de poulet que la jeune femme est carrément devenue accro. Selon Cheryl, la mère de Rebecca, peu importe ce qu’on lui donnait, la jeune femme boudait et refusait tout bonnement de le manger.

Alors, ne voulant pas qu’elle meure de faim, les parents ont cédé et l’ont laissé vivre de ses pépites de poulet préférées et des frites et ce, à son grand désarroi.

Un régime alimentaire inhabituel

En fait, ce régime atypique a affecté la vie de Rebecca. Selon la jeune femme, elle était toujours la seule qui «ne pouvait pas manger» lors d’événements sociaux ou la seule qui ne pouvait pas passer du temps avec ses amis pour manger, à moins qu’ils n’aient des pépites. Ce que plusieurs personnes n’arrivaient pas à comprendre.

La cause de sa consommation excessive de pépites de poulet depuis 15 ans

Source : metro

En réalité, la jeune femme avait la fâcheuse tendance de bâillonner face à d’autres aliments. «Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai (toujours) eu envie de vomir quand je voyais d’autres types de nourriture », indique Rebecca.

Pire encore ! Il lui était impossible de toucher les autres aliments, ni même de passer une assiette de nourriture à d’autres personnes.

Un trouble alimentaire à l’origine de son malaise ?

Bien que Rebecca pense qu’elle ne souffre pas d’une maladie spécifique, Dailymail rapporte que de nombreux jeunes à travers le Royaume-Uni sont affectés par un type de troubles alimentaires.

Le Trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement (ARFID) est  caractérisée par le fait que la personne évite certains aliments ou types d’aliments, a un apport limité en termes de quantité globale consommée, ou les deux.

Des évolutions grâce à l’hypnose

Source : thesun

Ainsi, face à cette situation alarmante, la femme s’est tournée vers l’hypnose pour remédier à son problème avec les pépites de poulet. Et heureusement pour elle, la thérapie lui permet de résoudre peu à peu son mal.

Ainsi, Rebecca est parvenue à manger des saucisses, des fruits et légumes et du fromage. Ce qui est une toute nouvelle expérience pour la jeune femme. Et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Des objectifs sur le long terme

Dès lors, la jeune fille s’est fixée comme objectif d’arriver à manger un rôti. En fait, suite aux séances d’hypnose précédentes, Rebecca parvient à consommer deux nouveaux aliments par jour. C’est certainement ce qui l’a motivé à se fixer d’autres objectifs pour le plus grand bonheur de ses parents.

On dira sans conteste qu’il n’est pas évident de changer ses habitudes alimentaires du jour au lendemain et Rebecca en est la parfaite illustration. Toutefois, grâce à sa volonté et sa détermination, elle pourra bientôt faire le tour des restaurants avec ses amies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

20 choses que vous avez mal faites toute votre vie !

huître géante découverte Bretagne

La plus grosse huître du monde a été découverte en Bretagne