in

Explosion à Beyrouth: le président libanais n’exclut pas l’hypothèse d’un missile

explosion Liban missiles
L’explosion du Mardi 4 Août à Beyrouth a suscité une vraie polémique. Les libanais et la communauté internationale se posent beaucoup de questions sur les causes de ce drame.

 

Raison pour laquelle le gouvernement du Liban demande à Emmanuel Macron des images aériennes. Le but est tout simplement de s’assurer si l'explosion du Liban est due à des missiles.

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Explosion au Liban: l’hypothèse d’un missile

explosion liban missiles

Source: rtl.fr

Quelques jours après l’explosion Michel Aoun, déclare aux journalistes qu’il n’écarte pas l’hypothèse d’une bombe ou d’un missile.

En effet, bien que l’explosion soit principalement due à la présence de grandes quantités de nitrates d’ammonium, la possibilité que des missiles en soient à l’origine n’est pas écartée.

La théorie du complot extérieur

D’ailleurs, Michel Aoun a exprimé explicitement qu’une agression extérieure était probable. Ainsi, il a demandé au président français de lui fournir des images satellite pour vérifier s’il y avait des avions ou des missiles au moment de la terrible explosion de Beyrouth.

Il a même signalé que «si ces images ne sont pas disponibles chez les français, on demandera à d’autres pays». Et pour aller encore plus loin, Aoun a décidé de ne pas recourir à une enquête internationale car elle risquerait de diluer la vérité.

Explosion au Liban : qui serait responsable du missile ?

explosion Liban missiles
Source: mobile.ledesk

Si le président libanais a fait une telle demande, quel organisme ou pays suspecteraient les libanais d’être impliqués dans le drame et pour quelles raisons?

Israël… ?

Sur les réseaux sociaux, des milliers de postes ont intuitivement accusé Israël, pays limitrophe en conflit avec le Liban.

Cependant, ces affirmations spontanées restent de simples suppositions. Elles ne se basent sur aucune preuve tangible, et n’ont été annoncées par aucune source officielle.

Le Hezbollah…?

Hassan Nasr Allah, chef du groupe chiite, a anticipé toutes sortes d’accusation suite à une sortie médiatique.

Il a déclaré «Je nie totalement, catégoriquement, qu’il y ait quoi que ce soit à nous dans le port, ni entrepôt d’armes, ni entrepôt de missiles (…) ni une bombe, ni une balle, ni nitrate».

Origine de l’explosion du Liban: L’hypothèse de missiles est-elle possible?

explosion Liban mi

Source: al-ain

Bien que la demande d’images aériennes paraisse bien fondée, l’hypothèse de missiles lors de l’explosion du Liban ne serait-elle pas une simple diversion?

En fait, le nitrate d’ammonium, composant chimique utilisé dans la fabrication d’engrais, entre également dans la composition de certains explosifs.

Il n’en demeure pas moins que cette substance n’est pas un combustible, mais un comburant. Ce qui signifie qu’il permet la combustion d’une autre substance en feu.

Non-respect des conditions de stockage

Cela veut dire que, pour atteindre de tels dégâts, ce composant doit être à proximité d’une première explosion suffisamment violente.

Ce qui renvoie fortement à une probabilité de non-respect des conditions de stockage d’un tel composant chimique, et évince ainsi la possibilité que la catastrophe de Beyrouth soit due à des missiles.

Manœuvre d’évitement ou analyse objective?

Cependant, cette demande ne serait-elle pas une tentative pour innocenter la négligence d’un régime en entier ? Toutes les hypothèses ne demeurent malheureusement pas suffisamment bien fondées, pour constituer une piste d’investigation.

Missiles, bombe ou stockage imprudent, personne ne peut jusqu’à présent se prononcer. Mais les jours à venir nous en diront bien plus par rapport à ce dossier mitigé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Trump interdit transactions TikTok

Trump interdit les transactions avec le propriétaire de TikTok

Des réponses pour les questions fréquemment posées