in

Emmanuel Macron giflé lors d’un déplacement dans la Drôme

Macron giflé Drome déplacement
Incroyable et pourtant vrai ! Le président de la République, Emmanuel Macron, s'est pris une gifle alors qu'il était en déplacement dans la Drôme.

 

En effet, en tentant de saluer une foule de badauds, Macron a été agressé par un Drômois. L'homme serait, à cet instant, interpellé dans le cadre de l'affaire.

 

Mise à jour : Jeudi 10 Juin 2021. 19h 40 – L’agresseur Damien Tarel est condamné à 18 mois de prison dont 4 mois ferme. Il dormira en prison dès ce soir. Privé de droit civique trois ans et ne pourra jamais travailler dans le publique. Avec obligation de suivi psychologique.

Macron se prend une gifle de la part d’un Drômois

homme assène une gifle à MacronSource : ladepeche

Un évènement insolite a eu lieu cet après-midi du mardi 8 juin, dans la Drome. En effet, alors que le président Emmanuel Macron était en visite dans le Tain-l’Hermitage, où il a rencontré des restaurateurs et des étudiants pour parler du retour à la normale de la vie après la pandémie Covid-19, il s’est fait gifler par un homme, comme en atteste une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.

À première vue, on pourrait se douter de l’authenticité des images. Mais, croyez-le, elles sont bel et bien authentiques.

Une tournée qui a viré au cauchemar

En effet, on y voit le président français se diriger vers une foule de sympathisants qui se trouvaient derrière une barrière métallique. Mais lorsqu’il a tendu la main pour saluer celle-ci, un homme, en T-Shirt vert, avec des lunettes et un masque facial s’est saisi de sa main et lui a asséné une gifle.

Gifle d’Emmanuel Macron : deux hommes interpellés

Macron giflé Drome déplacementSource : gqmagazine

« Montjoie Saint-Denis, à bas la Macronie ! », se contentera de crier la personne. À noter que l’expression Montjoie Saint-Denis était le cri de guerre du royaume de France, et particulièrement des Capétiens.

Au cours de l’action, l’homme a été rapidement maitrisé par les agents de sécurité. Deux membres du service de sécurité de Macron l’ont plaqué au sol, mettant ainsi fin à l’agression.

Un incident rapidement maitrisé

À la suite de l’incident, le président a été rapidement escorté loin de l’endroit. Et deux personnes, dont l’homme qui a giflé Macron, ont été interpellées dans le cadre de l’affaire.

La classe politique condamne la gifle reçue par Macron

les représentants politiques condamnent le gifle de MacronSource : leparisien

Comme l’on pouvait s’y attendre, les responsables politiques ont été nombreux à réagir sur Twitter. Le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a évoqué le passage à l’acte « des violents », tandis que Marine Le Pen et Xavier Bertrand ont condamné l’incident.

Même son de cloche pour le Premier ministre, Jean Castex, qui trouve inadmissible le gifle asséné à Macron. « La politique, ça ne peut en aucun cas être la violence, l’agression verbale, et encore moins l’agression physique », a-t-il déclaré.

Un soutien au président

Par ailleurs, beaucoup d’être eux ont apporté leur soutien au président de la République. Toutefois, certains internautes ne se sont pas privés de manifester leur satisfaction face à l’acte.

La vidéo virale montrant le gifle donné à Macron dans la Drôme continuera sûrement de faire parler d’elle. Bien que l’Élysée ait qualifié l’agression de tentative de gifle, l’acte en soi est au cœur des railleries et des débats sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

99 choses qui arrivent seulement en Chine !

Didier Raoult dévoile son QI de 180 et provoque la moquerie des internautes