in

Elon Musk deviendra-t-il le premier trilliardaire du monde ?

Elon Musk est un nom à la consonance assez bizarre, mais qui évoque à sa simple prononciation, toute la beauté de la réussite par soi-même, et de l’accumulation de richesse grâce à sa propre intelligence. Créatif et entreprenant, Elon Musk est le parfait exemple d'un self-made-man, qui est aussi devenu l’un des hommes les plus riches vivant sur la planète Terre.

 

Et si une chose est certaine, c’est bien l’incroyable capacité du golden boy sud-africain à faire fructifier son capital, puisqu’à chaque classement Forbes, on remarque qu’il est monté d’un cran ou deux. On peut donc légitimement se poser cette question : Elon Musk deviendra-t-il le premier trilliardaire du monde ?

 

Qui est Elon Musk ?

Source : allslotscasino

Elon Musk, de son nom complet Elon Reeve Musk, est né le 28 juin 1971 à Pretoria, en Afrique du Sud. Il était à l’époque gravement enlisé dans le bourbier fétide de l’apartheid.

Mais si le pays tout entier était en proie à la violence et au chaos, l’ambiance au sein du domaine familial était tout aussi délétère. C’était à cause des nombreuses disputes entre les parents du jeune garçon.

Grandissant au milieu de ces scènes de ménage interminables, Elon se refugia très tôt dans la lecture. Il développe ainsi et peu à peu un caractère très introverti.

Le divorce des parents à l’âge de 9 ans

Son père Errol Musk, ingénieur anglo-sud-africain, et sa mère Maye Haldeman, nutritionniste et mannequin canadienne, allaient finalement finir par divorcer. Ce qui causera une grande fracture chez le petit Elon, qui n’avait que 9 ans à cette époque.

Il décidera néanmoins, avec son jeune frère Kimbal de vivre avec leur père. Mais cela le poussera à davantage se renfermer et se replier sur lui-même. Elon n’avait en fait qu’une passion, la lecture !

Et lorsque les garçons de son âge jouaient au rugby ou allaient draguer des filles, lui était entrain de feuilleter des livres à la bibliothèque. Le petit rat de bibliothèque avait donc très tôt commencé à dévorer goulûment. Il lisait l’équivalent de deux livres par jour et ce, dans des disciplines diverses et variées.

Errol Musk : Victime de maltraitance à l’école

Source : dailygeekshow

Ses lectures couvraient ainsi de nombreux domaines, telle que la philosophie, la religion, la science-fiction. Ainsi que la programmation et l’ingénierie, dont il était tout particulièrement friand.

Son amour des livres et de la lecture, ainsi que son caractère timide et introverti, valurent alors au petit Elon d’être le vilain petit canard de la cour de récréation.

La scolarité du jeune garçon ne se passera pas en effet comme un long fleuve tranquille. Loin de là, car Elon va très vite souffrir de l’acharnement de ses camarades d’école. Ces derniers ont même commencé à le maltraiter et à le martyriser.

Un esprit d’entrepreneur depuis l’enfance

Ces attaques étaient tellement brutales que le petit Elon dut même être hospitalisé un jour. C’est arrivé quand ces petites teignes l’aient jeté du haut des escaliers, et l’aient frappé jusqu’à ce qu’il perde connaissance.

Mais malgré cette situation peu enviable, le jeune Elon commence à faire preuve d’une inventivité et d’une ingéniosité à nulles autres pareilles. Et à l’âge de 12 ans à peine, il avait déjà récolté les fruits de sa créativité.

Le petit Elon avait en effet créé et vendu un jeu vidéo appelé « Blastar », à un magazine spécialisé en informatique pour l’équivalent de 500 dollars. Un sacré tour de passe-passe qui démontrait clairement qu’Elon Musk, avait réellement le sens des affaires. Il était sans doute promu à un bel avenir d’entreprenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Zéro cas Corée du Nord

Covid-19 : Avec zéro cas déclaré, la Corée du Nord se félicite !

Les transformations de maisons les plus inspirantes : Rénovations incroyables