in

Elon Musk, Bill Gates… victimes d’un piratage massif sur Twitter

Piratage Twitter
D’innombrables personnalités sur Twitter ont été victimes, le mercredi 15 juillet, d’un piratage massif aux crypto-monnaies destiné à arnaquer les internautes. Bill Gates, Elon Musk, Barack Obama… ou encore les grandes entreprises américaines comme Apple et Uber, ont tous été piratés.

 

Twitter, pour sa part, a confirmé l’incident et tente actuellement de retrouver les hackers qui, possiblement, ont pu se faire aider par un employé de Twitter.

 

Un piratage massif sur Twitter

Piratage Twitter
Source : Medium

C’est une première dans toute l’histoire du réseau social ! Un piratage massif a touché les plus grandes personnalités de la planète sur Twitter, le mercredi 15 juillet, en après-midi.

Le but des hackers était bien entendu d’arnaquer les internautes. Ils les invitaient donc à faire parvenir des bitcoins à des adresses. En contrepartie, ils promettaient de renvoyer le double des montants transférés.

Ainsi, dans le compte d’Elon Musk, patron de Tesla, ils ont écrit : « Joyeux mercredi ! J’offre des bitcoins à tous mes abonnés. Je double tous les paiements envoyés à l’adresse bitcoin ci-dessous ».

Un piratage de grande ampleur !

Evidemment, le compte d’Elon Musk n’était pas le seul à avoir affiché un tel message. Bien d’autres personnalités ont publié à leur insu des offres similaires.

C’était le cas, par exemple, de Jeff Bezoz, patron d’Amazon, Joe Biden, candidat démocrate à l’élection présidentielle. Mais aussi de Mike Bloomberg, ancien maire de New York ou encore de Bill Gates. Et ce n’est pas tout ! Les entreprises comme Apple et Uber ont également été piratées.

Fort heureusement, Twitter a pu se rendre compte du piratage assez rapidement et a décidé d’effacer tous les tweets frauduleux et de verrouiller momentanément les comptes piratés. Une décision pour le moins extrême, mais qui s’est avérée nécessaire pour résoudre le problème.

Les internautes tombés dans le piège

D’autant plus que, même si le réseau social a pu intervenir assez vite, les internautes ont été nombreux à tomber dans le piège.

Selon le site spécialisé Blockchain.com, qui trace les transactions effectuées en crypto-monnaies, un total de 116 000 dollars, soit 101 000 euros, a été envoyé dans l’une des adresses mentionnés dans les tweets.

Qui sont les hackers ?

Piratage Twitter
Source : Buzzwebzine

Aujourd’hui, la question qui se pose est : qui se cache derrière le piratage massif de Twitter ? A cette question, le site Vice privilégie la possibilité qu’un employé ait été rémunéré pour aider les pirates à accéder aux systèmes et aux outils internes.

Cela aurait donc permis aux hackers d’avoir la possibilité de changer l’adresse e-mail associée à un compte. Et à partir de là, ils pouvaient facilement utiliser l’outil de récupération de mot de passe pour en générer un nouveau. Et le tour est joué ! Les pirates pouvaient avoir le contrôle complet des comptes piratés.

Par ailleurs, selon le site américain TechCrunch, c’est un hacker, surnommé « Kirk », qui serait à l’origine du piratage massif de Twitter. Mais, pour l’heure, on ignore si cette affirmation est véridique ou encore si le pseudonyme est utilisé par une ou plusieurs personnes.

Twitter affirme qu’un employé est complice !

Piratage Twitter
Source : La-croix

Quoi qu’il en soit, pour Twitter, la possibilité qu’un employé soit complice n’a pas été écartée : « Nous avons détecté ce que nous pensons être une attaque coordonnée par ingénierie sociale, menée par des individus qui ont visé avec succès certains de nos employés disposant d’un accès à nos systèmes et nos outils internes ».

Mais, il reste encore à savoir si l’employé de Twitter a agi par lui-même ou s’il a donné les commandes aux hackers.

En tout cas, nous en sauront très bientôt davantage. D’ailleurs, Justin Sun, un entrepreneur américain, également victime du piratage, offre un million de dollars à la personne qui identifierait les pirates.

Un piratage historique sur Twitter !

C’est indéniable, cette faille de sécurité est de taille. Elle a même été qualifiée comme « la plus catastrophique que le réseau social ait rencontré dans son histoire » par le site The Verge. Et ce n’est pas à tort !

Cependant, ce n’est pas la première fois que Twitter se fait pirater. Même le patron de l’entreprise n’y avait pas échappé auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Naya Rivera sauve fils

Mort de Naya Rivera : elle aurait sauvé son fils avant de se noyer

Kanye West abandonne candidature

Kanye West abandonne-t-il sa candidature à la présidence ?