in

Donald Trump souhaiterait ajouter son portrait au Mont Rushmore

Donald Trump Mont Rushmore
Le président américain aurait en tête, selon le New York Times, depuis plusieurs années d’ajouter son portrait au Mont Rushmore, la célèbre sculpture sur laquelle apparaissent les présidents qui ont le plus marqué l’histoire des Etats-Unis, à savoir George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln.

 

En 2019, un assistant travaillant pour la Maison-Blanche serait même allé jusqu’à chercher à obtenir des renseignements sur la procédure pour ajouter un visage à la falaise. Mais est-il vraiment possible d’ajouter un nouveau portrait au Mont Rushmore ?

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Donald Trump souhaite ajouter son portrait au Mont Rushmore

Donald Trump Mont Rushmore
Source : Lanouvelletribune

Le président américain Donald Trump aurait émis le souhait d’ajouter son portrait au très célèbre Mont Rushmore. C’est en tout cas ce que rapportait le New York Times, le samedi 8 août.

Situé à Keystone, dans l’Etat du Dakota du Sud, le Mont Rushmore représente les visages de quatre des présidents qui ont le plus marqué l’histoire de l’Amérique : George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln.

Désormais, le Mont Rushmore pourrait abriter une nouvelle tête, celle de Donald Trump. Cela a l’apparence d’une blague, mais en réalité ce n’en est pas une.

Un projet de longue date

C’est même un projet de longue date puisque le président l’avait évoqué lors d’un meeting en 2017, à Youngstown, dans l’État de l’Ohio.

En effet, selon le journal américain, un assistant qui travaille pour la Maison-Blanche serait rentré en contact, en 2019, avec Kristi Noem, gouverneure du Dakota du Sud. Son but ? Obtenir des informations concernant la procédure nécessaire pour ajouter un visage à la falaise.

Mont Rushmore : Le « rêve » de Donald Trump, selon Kristi Noem

Donald Trump Mont Rushmore
Source : Twitter

D’autre part, Donald Trump avait même été reçu une fois par la gouverneure Kristi Noem avec une reproduction en miniature du Mont Rushmore où son portrait avait été ajouté. Ce qui avait pour le moins ravi le président !

La gouverneure du Dakota du Sud a aussi révélé des détails très étonnants concernant la discussion qu’elle avait eue avec le président américain.

« Fake News »

Elle aurait en fait demandé à Donald Trump de venir au Dakota du Sud car « il y a le Mont Rushmore ». Et à cela, il aurait répondu : « Vous savez que c’est mon rêve d’avoir mon visage sur le Mont Rushmore ? » Selon Kristi « il était vraiment sérieux ».

Cependant, dans un tweet publié le lundi 10 août, Donald Trump a nié les informations communiquées par le New York Times. Il a même qualifié l’article de « Fake News ». Avant d’ajouter toutefois que « sur la base de multiples accomplissements » de son mandat, son visage dans le célèbre monument lui semble être «une bonne idée».

Est-il possible que Donald Trump sculpte son visage dans le Mont Rushmore ?

Donald Trump Mont Rushmore
Source : Courrierinternational

Mais de toute manière, il est impossible aujourd’hui de tailler un nouveau visage dans le Mont Rushmore. La raison est que pour le cela, il faudra avoir recours à d’importantes quantités de dynamites. Et il n’est pas question de prendre le risque aujourd’hui de voir la falaise s’effondrer à cause de nouvelles détonations.

Et même si cela était possible, il n’existe plus de roche « sculptable » dans le monument. Toutes ces raisons font donc que Donald Trump ne pourra certainement jamais voir son vœu réalisé. D’autant plus que cela trahirait la nature du site.

Après tout, le Mont Rushmore a été sculpté par l’artiste Gutzon Borglum pour représenter les 150 premières années de l’histoire des Etats-Unis.

Spéculations depuis des décennies

Malgré cela, l’idée d’ajouter un autre président au Mont Rushmore n’est pas nouvelle. Après l’assassinat de John F. Kennedy, certaines personnes ont suggéré d’ajouter son visage dans le monument.

Plus récemment encore, le nom de Ronald Reagan, Bill Clinton et du précédent président Barack Obama ont été suggérés également. Mais il n’est pas question désormais d’ajouter un nouveau président au Mont Rushmore, et Donald Trump ne devrait pas faire l’exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Fiasco de Knysna : la vérité controversée sur Nicolas Anelka

vaccin ougandais covid-19

Covid-19 : les essais du vaccin ougandais vont démarrer en décembre