in

Séquences bizarres de personnes qui ignoraient qu’elles étaient filmées

séquences bizarres et hilarantes filmées par caméra
De l’étrange individu filmé toute la nuit en train de faire les cent pas sur le porche d’une maison, jusqu’aux deux amis ivres morts tombés dans une cage d’ascenseur...

 

Voici quelques séquences hilarantes de personnes qui ignoraient qu’elles étaient filmées !

 

Il faut tester avant d’acheter

Source : dailymail

Au nord-est de la Thaïlande, dans la ville de Nakhon Ratchasima, un homme décide de se rendre au supermarché pour s’acheter une bouteille de vin qu’il n’avait jamais goûté auparavant.

On le voit, sur les images de vidéosurveillance, devant le rayon des vins et des spiritueux, chercher ce qui lui convenait sur les étalages. Si cet homme avait la ferme envie de s’acheter une bouteille de vin, en revanche, il était bien embarrassé de choisir laquelle. Pourtant, il lui fallait en choisir une.

Mais il était hors de question pour lui de se décider à l’aveugle. Il fallait que son choix ne repose pas uniquement sur l’apparence et l’étiquette du produit.

Une autre solution était d’acheter une dizaine de ces bouteilles inconnues de lui, qu’il aurait ensuite goûté chez lui une à une, afin établir ses préférences à l’avenir. Mais il n’envisageait pas non plus cette solution inutilement coûteuse.

Il ne lui restait qu’une option :

C’était de goûter aux bouteilles sur place. Alors, sans la moindre gêne, cet homme indécis ouvre une bouteille, la sirote, en examine le goût, la referme, et la pose par terre. Il s’empare ensuite d’une seconde bouteille et s’autorise à la goûter également, sous les regards curieux des clients.

Il recommence cette action plusieurs fois, et place en rang sur le sol toutes les bouteilles ouvertes. Nullement troublé, il explore nonchalamment toutes les parties du rayon, la neuvième bouteille à la main.

Enfin, il fit son choix : il voulait un vin blanc argentin

Et comme si de rien n’était, il se rendit à la caisse, paya la bouteille et sortit. Évidemment, le personnel de sécurité n’avait pas encore vu les images que nous venons de commenter, et il était déjà trop tard quand l’infraction fut découverte.

Mais ces images, où l’on voit par instants le visage de cet amateur de vin, furent expédiées à la police. En tout, cet homme avait bu l’équivalent de 60 euros de vins.

On imagine qu’il a été retrouvé et sanctionné, et qu’il ne fera plus trop le difficile dans les magasins d’alcool.

Il ne faut jamais dépasser deux verres

Source : Youtube

Voici une bonne illustration des ravages que peut causer l’alcool chez les buveurs intempérants. À Quanzhou, en Chine, deux amis avaient bu plus que de raison dans un bar à proximité de l’hôtel où ils séjournaient. Ils désiraient rentrer, mais leur état leur permettait à peine de se tenir debout.

On les voit apparaître dans le champ d’une caméra de vidéosurveillance placée devant deux ascenseurs. Il ne faut pas les examiner longtemps pour deviner qu’ils sont saouls comme une grive. L’un est serré contre l’autre comme s’il a peur que son ami ne s’échappe.

Une situation trop gênante

Dans cette position ridicule, les deux camarades essaient de se maintenir debout, mais ils ont beaucoup de mal à régler leur marche et à atteindre l’ascenseur. Mais le plus dur est fait, et il ne leur reste plus qu’un petit chemin à faire encore.

C’est là que la catastrophe se produisit. Entraînés par leur poids, ils tombent en arrière, heurtent la porte de l’ascenseur qui se dérobe derrière eux. Et les deux amis plongent dans la cage d’ascenseur, puis disparaissent, réalisant une séquence vraiment bizarre.

Les secours furent aussitôt mobilisés, et les deux étourdis furent heureusement sauvés. Seules quelques blessures légères étaient à déplorer.

Une séquence vraiment hilarante

Source : Youtube

Ces images sont filmées depuis un salon à l’étage, dans l’intérieur d’une maison, et l’on y voit une femme et ses deux animaux de compagnie : un chien et un chat, qui jouent ensemble.

La femme se retire du salon, descend les marches d’escalier, et laisse les deux animaux seuls, en espérant que leurs jeux et taquineries ne fassent pas trop de dégâts.

Le chat trône sur la table basse noire, sur laquelle est posé, juste à côté de lui, un plateau circulaire contenant une bougie allumée. Le chien, excité et joyeux, sautille, joue avec le chat, et s’amuse à faire le tour de la table.

Mais tout à coup, le chien prend peur et recule, car le chat avait posé par inadvertance sa queue sur la flamme de la bougie. Le feu prit rapidement et la queue commença à s’embraser. Mais le plus drôle était la réaction insensible du chat.

Une drôle de réaction

Il se retourne, examine sa queue qui brûle comme une torche, et garde une impassibilité parfaite.  Le chien, en revanche, manifeste de l’inquiétude. Quant à la femme, l’odeur du brûlé a dû l’attirer, car elle est revenue à toute vitesse avec une trousse de soins.

séquences hilarante-queue chat brule

Source : dailystar

Heureusement pour elle, le chat n’a subi que des brûlures superficielles. Ce qui explique d’ailleurs que le félin n’ait pas bronché alors que l’extrémité de sa queue était en train de flamber. La fourrure épaisse de l’animal a protégé sa peau et atténué la sensation de brûlure.

Mais la femme a été quand même au regret de constater qu’une bonne partie des poils a brûlé. Elle a probablement fait ce qui est recommandé dans ces situations, en versant de l’eau froide sur sa plaie, en lui appliquant des pommades cicatrisantes, et un pansement contenant du désinfectant.

À l’avenir, elle se montrera prudente et ne laissera pas son petit chat sans surveillance quand elle allumera une cheminée ou des bougies. Les accidents de brûlures ne sont pas rares.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Pandémie en Chine-demande à sa population de stocker de la nourriture

Panique : la Chine demande aux citoyens de stocker de la nourriture

“Diam’s a réussi parce qu’elle est blanche” : les propos d’une rappeuse provoquent la polémique