in

Deux statues de Christophe Colomb retirées à Chicago

Statues Christophe Colomb retirées
Suite aux nombreuses manifestations déclenchées par la mort de George Floyd, le 25 mai, plusieurs statues de de personnages liés à l’histoire coloniale ont été déboulonnées aux Etats-Unis comme dans bien d’autres pays dans le monde.

 

Vendredi dernier, c’était au tour de deux statues de Christophe Colomb à être retirées de Chicago à la demande de la maire de la ville.

À voir aussi :

 

Deux statues de Christophe Colomb retirées

Source : Youtube

L’explorateur Christophe Colomb n’a désormais plus la bonne réputation de «découvreur de l’Amérique». Loin de là ! Symbole d’oppression et de racisme, les statues de Christophe Colomb sont nombreuses à être retirées aux Etats-Unis.

Ainsi, le vendredi 24 juillet, en plein milieu de la nuit, des ouvriers municipaux ont déboulonné à l’aide d’une grue une première statue du navigateur génois dans le parc Grant. Ensuite, une seconde statue a subi le même sort dans le quartier italien de Chicago.

Si les autorités n’ont pas précisé où ont été transportées les statues, on sait néanmoins que c’est la maire démocrate de Chicago, Lori Lightfoot, qui a demandé à ce que les deux statues de Christophe Colomb soient retirées. Mais cette décision ne s’est pas faite par hasard !

Figure de génocide

Statues Christophe Colomb retirées
Source : Blacknews

Bien au contraire ! En fait, Christophe Colomb est considéré comme une des figures du génocide commis par les européens envers les amérindiens. Ce qui a provoqué de nombreuses confrontations entre défenseurs et détracteurs du personnage.

De ce fait, les services de la maire ont déclaré que les statues de Christophe Colomb ont été retirées « en réponse aux manifestations qui sont devenues dangereuses pour les manifestants et la police, mais aussi à cause des efforts individuels ».

Ce qui est un grand soulagement pour bon nombres d’habitants de Chicago, dont Brenda Armenta. Cette dernière a affirmé que « cela fait du bien de voir la statue tomber ». Avant d’ajouter « les gens réalisent qu’on nous a dit des mensonges pour nous opprimer ».

Débat sur les fondements historiques des Etats-Unis

Statues Christophe Colomb retirées
Source : Dhnet

En fait, l’assassinat de George Floyd par un policier blanc, le 25 mai dernier à Minneapolis, a déclenché plusieurs manifestations à travers le monde contre le racisme. Mais cela a aussi ouvert le débat sur les fondements historiques des Etats-Unis.

Ce qui s’est rapidement traduit par le déboulonnage de plusieurs statues non seulement de Christophe Colomb mais également de tous personnages liés à l’esclavage ou encore à l’oppression des minorités.

Par conséquent, les statues de Christophe Colomb ont été nombreuses à être retirées ou enlevées à Boston, Miami, Virginie, San Francisco, Baltimore… Et ce n’est pas tout !

Plusieurs villes américaines ont décidé de remplacer le jour férié du « Columbus Day » par « Indigenous Peoples Day » ou en français « Journée des personnes autochtones ».

Une action « d’anarchistes » selon Donald Trump

Bien évidemment, le président Donald Trump voit dans ces actions une œuvre « d’anarchistes » et « d’agitateurs ». Prenant la défense de Christophe Colomb, il a déclaré lors de son discours pour la fête nationale, le 4 juillet :

« Nous nous battrons ensemble pour le rêve américain, et nous défendrons, protégerons, et préserverons le mode de vie américain qui a commencé en 1492 quand Christophe Colomb a découvert l’Amérique ».

C’est certain, la décision de Lori Lightfoot risque de provoquer des tensions avec Donald Trump. Mais cela n’empêchera certainement pas les militants antiracistes de retirer d’autres statues de personnages contestés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 10 parties du corps les plus longues du monde

Incendie cathédrale bénévole

Incendie de la cathédrale de Nantes : le bénévole soupçonné a reconnu les faits