in

Des milliers de manchots menacés par le plus grand iceberg au monde

iceberg menace manchots
Le plus grand iceberg au monde, A68, est à la dérive depuis juillet 2017, date à laquelle il s'est détaché de la plateforme glacière Larsen C, collée à l'Antarctique. Aujourd'hui, cet iceberg géant de 160 kilomètres de long sur 48 de large pourrait percuter l'île de Géorgie du Sud.

 

Cette île est malheureusement aussi le refuge de milliers de manchots et de phoques. Ainsi, en cas de collision, ces derniers risqueraient de ne plus être en mesure de se nourrir correctement.

 

Un iceberg géant menace des colonies de manchots


Source : Dailygeekshow

Le plus grand iceberg au monde, appelé A68, menace désormais la petite île britannique de Géorgie du Sud, située au sud de l’océan Atlantique, et qui est aussi le refuge de milliers de manchots et de phoques.

En fait, cet iceberg géant de mille milliards de tonnes s’est détaché en juillet 2017 de la plateforme glaciaire Larsen C, collée à la péninsule antarctique. En cause ? Le réchauffement climatique.

Aujourd’hui, à la vitesse à laquelle il dérive, il lui faudra que peu de temps pour atteindre les eaux peu profondes autour de l’île. Actuellement, il n’est plus qu’à une centaine de kilomètres des côtes selon les observations du satellite Copernicus.

Un iceberg géant menace des manchots : des conséquences dévastatrices

iceberg menace manchots
Source : metrotime

Et si la collision venait à se produire, les conséquences seraient pour le moins dévastatrices. C’est en tout cas ce que pense Geraint Tarling, un scientifique du British Antarctic Survey (BAS).

Celui-ci affirme qu’un crash représente: « une grave menace pour les manchots, les phoques, ainsi que pour tous les prédateurs terrestres dont les voies d’accès à la nourriture seraient bloquées ».

Les manchots pourraient mourir de faim

« Les écosystèmes pourraient être perturbés pendant plus de 10 ans. Et l’économie de l’île pourrait également en pâtir ». Avant d’ajouter : « si les manchots et les phoques doivent faire des milliers de kilomètres de détour pour trouver du poisson, ils pourraient mourir de faim ».

Et ce n’est pas tout ! L’iceberg géant, qui menace les manchots, aurait un impact tel qu’il pourrait même écraser plusieurs animaux vivant au fond de la mer. Celui-ci mesure d’ailleurs près de 4.200 kilomètres carrés. Soit plus grand que l’île elle-même.

Un iceberg menace des manchots : la collision aurait des impacts positifs

iceberg menace manchots
Source : geo

Cependant, la collision pourrait aussi avoir quelques conséquences positives en relâchant d’énormes quantités de nutriments emmagasinés dans la glace. Ceux-ci viendraient donc alimenter le phytoplancton, procurant, par la même occasion, de la nourriture à toute la chaîne alimentaire.

De plus, il est aussi possible que l’iceberg géant soit entraîné par des courants. Ainsi, il évitera finalement l’île de la Géorgie du Sud. Selon Andrew Fleming, chercheur au BAS, « s’il contourne l’île et se dirige vers le nord, il devrait alors commencer à se désagréger en entrant dans les zones plus chaudes. L’action des vagues devrait également contribuer à le disloquer ».

Une probabilité de 50/50

Néanmoins, les chances que l’iceberg, qui menace les manchots, percute l’île ne sont pas moindres. D’après les estimations d’Andrew Fleming, « la probabilité d’une collision est de 50/50 ».

Bien entendu, les scientifiques redoutent ce crash ! Après tout, cet iceberg géant pourrait conduire à la mort des manchots, et de maints autres animaux, de l’île de la Géorgie du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les personnes qui ont atteint des records de survie sous l’eau

Les épisodes de dessins animés interdits de diffusion