in ,

Des jumeaux siamois qui existent vraiment

Chez l’être humain comme dans le règne animal ou même végétal, les jumeaux siamois désignent des êtres dont les corps ont fusionné au cours du développement embryonnaire. Les nouveau-nés seront ainsi reliés par une partie du corps, qui peut varier d’emplacement selon chaque cas. Avec une fréquence d’environ 1 cas sur 100.000 naissances, à l’échelle de la planète le nombre de siamois reste relativement important.

 

Si aujourd’hui, avec les progrès de la science il est possible d’anticiper au moment du développement embryonnaire pareil cas, et donc de laisser le choix aux parents de mener à terme leur grossesses, certains estiment que la valeur d’une vie reste la même, siamois ou pas. Quoiqu’il en soit, installez-vous confortablement, car aujourd’hui nous allons vous faire découvrir 10 cas de siamois si impressionnant qu’il est difficile de croire en leur existence.

 

Ronnie et Donnie Galyon

Source : metrotime

L’histoire des frères siamois Ronnie et Donnie Galyon est très triste. Mais elle porte aussi un grand message de solidarité et de persévérance.

Ces frères jumeaux américains, nés en 1951, sont en effet considérés comme les plus vieux jumeaux siamois de toute l’histoire de l’humanité. Un titre qu’ils avaient acquis en 2014, le jour de leur 63ème anniversaire.

Les frères étaient membres d’un cirque

Les frères partageaient le même tube digestif inférieur, ainsi que le même appareil reproducteur. Mais ils possédaient néanmoins chacun leur propre cœur et leur propre estomac. Ainsi que leurs propres membres inférieurs et supérieurs.

Source : ipnoze

Ces jumeaux ont passé la plupart de leur vie en étant membres d’un cirque itinérant, sous la houlette de leur père. Ce dernier offrait ainsi ses fils en spectacle moyennant finances.

Ce n’est qu’en 1991 que les deux frères prendront leur retraites. Et ils commenceront alors enfin à vivre pour eux même, loin du regard oppressant du public curieux et insensible.

Ronnie et Donnie Galyon s’éteindront finalement le 4 juillet 2020, à l’âge de 68 ans, dans leur paisible demeure et entourés par leur famille.

Les jumeaux siamois, Shivanath et Shivram Sahu

Source : finalscape

Dans leur petit village rural au cœur de l’Inde, les jumeaux siamois Shivanath et Shivram Sahu sont littéralement adorés comme des incarnations divines. Et certains n’hésitent pas à faire un très long pèlerinage pour pouvoir les rencontrer.

Les deux frères sont en effet, nés rattachés par la taille et partagent deux jambes et quatre bras. Ce qui les oblige à fonctionner en parfaite harmonie, afin d’accomplir toutes sortes de tâches.

Ils préfèrent rester doués !

Les jumeaux siamois possèdent aussi deux cœurs, ainsi que deux estomacs. Et ils auraient pu ainsi être séparés au cours des premières années de leur vie. Mais Shivanath et Shivram ont vivement refusé cette offre, préférant rester soudés entre eux.

Source : dailymail

Aujourd’hui âgés de presque 20 ans, les siamois se sont largement habitué à leur handicap physique. Et ils savent se débrouiller mieux que personne, pratiquant même du vélo sur une bicyclette spécialement modifiée.

Ysabelle et Ysadora Freitas: les jumeaux Craniopagus

Source : folha

Les opérations chirurgicales pour la séparation de jumeaux siamois sont toujours très délicates. En plis, elles nécessitent un grand savoir-faire de la part de l’équipe de chirurgiens, surtout lorsqu’il s’agit de jumeaux joints par la tête.

En effet, il est extrêmement difficile, voire quasiment impossible de séparer des jumeaux Craniopagus. Ainsi nommés parce que leurs boîtes crâniennes sont fusionnées entre elles.

La difficulté vient du fait que leurs cerveaux, et leurs veines aussi sont enchevêtrés ensemble. Et les dépêtrer s’avère un véritable casse-tête pour le praticien.

Une opération bien réussie !

Heureusement et grâce aux progrès de la médecine actuelle, de nouveaux procédés permettent un taux de réussite beaucoup plus élevé que par le passé, garantissant dans certains cas une séparation sans séquelles, ou presque.

Source : dailymail

Ysabelle et Ysadora Freitas sont des jumelles craniopagus brésiliennes, âgées d’un an et demi. Elles ont pu ainsi être séparées avec succès, en utilisant les avancées technologiques de pointe.

En effet, les crânes et les cerveaux des deux fillettes ont été modélisés à l’identique en trois dimensions. C’est fait à l’aide de moules en acrylique, reprenant d’une manière ultra précise la disposition de chaque artère et de chaque veine.

L’opération qui a duré plus de 15 heures a donc finalement permis aux deux sœurs d’être maintenues en vie. Aussi de pouvoir grandir comme des sœurs jumelles comme les autres.

Bissie et Eyenga

Source : afrik

En Afrique subsaharienne, les malformations congénitales sont dans certains villages isolés. Elles ont parfois associées à la sorcellerie et aux mauvais esprits, ce qui ne fait que compliquer davantage la vie des familles.

La mère de Bissie et Eyenga, deux sœurs siamoises camerounaises, avait ainsi dû fuir son village natal pour se prémunir de ses habitants, qui avaient tenté d’attenter à leurs vies.

En effet, les sœurs jumelles étaient nées unies au niveau du foie et de la base du thorax. Et dès leur venue au monde, leur aspect terrorisa les villageois superstitieux.

Les sœurs sont maintenant séparées

Fort heureusement la mère et ses deux enfants ont pu rejoindre la capitale Yaoundé, pour s’y mettre à l’abri. Et de là, elles ont finalement pu quitter le Cameroun en direction de la France, pour une opération de séparation prise en charge par une ONG.

Source : parismatch

Une fois arrivées dans l’Hexagone, ce fut ainsi une équipe de plus de 20 médecins et spécialistes qui se mobilisa autour des jeunes jumelles, chacun opérant un organe en particulier.

L’opération fut couronnée de succès ! Et les deux sœurs sont maintenant séparées, et peuvent à présent aspirer à une enfance normale.

[logora-synthese]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
animal compagnie superpouvoirs

Une femme vend son chat qui exauce des vœux pour 127.000 dollars

tribu indonésienne incroyables yeux bleus

Une tribu indonésienne fascine avec leurs incroyables yeux bleus électriques