in

Des internautes jouent les victimes de la Shoah sur TikTok

Shoah Tiktok
Depuis quelques jours, plusieurs internautes sur le réseau social TikTok prétendent raconter, depuis le paradis, comment ils sont décédés durant l’Holocauste, arborant parfois de fausses blessures.

 

Une tendance qui est loin de réjouir le musée d’Auschwitz qui a d’ailleurs qualifié ces courtes vidéos de « blessantes et offensantes », tout en ajoutant ne pas souhaiter jeter l’opprobre sur ceux qui s’y impliquent.

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Des internautes jouent les victimes de la Shoah sur TikTok


Source : kamaweb

Les images des internautes jouant aux victimes de la Shoah sur TikTok ont scandalisé plus d’une personne. En effet, ces jeunes utilisateurs partagent de courtes vidéos sur l’application où ils prétendent être morts, et où ils racontent, depuis le paradis, comment ils sont décédés durant la Shoah.

Certains internautes vont jusqu’à s’approprier un numéro de déporté, à se maquiller pour montrer leurs fausses blessures ou encore à imaginer leur capture par des soldats allemands.

Des vidéos qui font froid dans le dos

D’autres internautes encore n’ont pas hésité à porter un uniforme rayé doté d’une étoile de David. Il faut donc dire que ces vidéos, accompagnées de musiques mystiques font, pour le moins, froid dans le dos.

D’autant plus que cette tendance, intitulée « victimes » sur le réseau social TikTok est à la frontière de la banalisation de l’histoire. Et ce n’est pas à tort !

Jouer aux victimes de la Shoah sur TikTok : les internautes choqués

Shoah Tiktok
Source : BFMTV

Dans une des vidéos sur TikTok, une jeune fille prétend elle aussi être victime de la Shoah. Elle raconte en effet qu’elle a été déportée avec sa mère dans le camp d’Auschwitz.

Mais cette dernière est morte dans une chambre à gaz. Alors que la fille est décédée d’hypothermie après avoir été battue et laissée dans le froid. D’autres internautes ont même été jusqu’à imiter Anne Frank.

Plusieurs internautes choqués

Ainsi, face à ces vidéos, plusieurs internautes ont été complètement choqués par cette tendance. On peut lire : « Sur TikTok des jeunes s’amusent à jouer des victimes de la Shoah (vestes rayées, musique dramatique, visages maquillés) images insupportables. Certains jeunes sont-ils devenus des monstres ? Il faut supprimer ce réseau immédiatement ».

Une autre personne a en ce sens également écrit : « Formidable époque… Ces adolescents qui partagent des cagnottes pour les ouïgours en semaine A et qui s’amusent à jouer les victimes de la Shoah (ou en rigolent) en semaine B.… ».

Jouer aux victimes de la Shoah sur TikTok : le musée d’Auschwitz réagi


Source : Leparisien

Sans grande surprise, le musée d’Auschwitz n’a pas tardé à réagir pour dénoncer cette pratique. Il a déclaré : « La tendance ‘victimes’ sur TikTok peut être blessante et offensante ».

Le musée, situé dans la ville d’Oswiecim, dans le sud de la Pologne, a aussi précisé que : « Certaines (vidéos) n’ont pas été créées en souvenir de quelqu’un, mais pour faire partie de la tendance en ligne. C’est très douloureux ».

« Ce n’est pas un défi éducatif »

Cependant, il a aussi ajouté : « nous devrions en parler, pas pour jeter opprobre et attaquer des jeunes gens dont les intentions semblent très diverses. Ce n’est pas un défi éducatif ».

Par conséquent, pour rendre hommage aux victimes de l’Holocauste, il explique qu’il est nécessaire de toujours respecter les victimes. Pourtant, ces vidéos n’ont pour l’heure pas encore été supprimées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Charlie Hebdo : Les caricatures republiées provoquent l’ire des musulmans

cannabis israel légalisation

Pluie de sachets de cannabis en Israël, deux individus interpelés