in

Les créatures mythologiques les plus fascinantes qui ont pu exister!

De la bête du Gévaudan jusqu’au diable de Jersey...

 

Préparez-vous pour découvrir, peut être pour la première fois, les créatures mythiques les plus fascinantes qui ont pu exister!

 

Le légendaire diable de Jersey

légendaire diable de Jersey-créature mythique

Source : abcnews

David Black habite au Garden State aux Etats Unis et il a beaucoup fait parler de lui en 2015. Alors qu’il se rendait chez lui en voiture après une journée de travail, il avait aperçu dans les bois ce qui s’apparentait à un lama, mais il n’était pas bien sûr de ce qu’il voyait.

En effet, l’animal qui suscitait son attention avait une allure étrange. Et David Black, cédant à la curiosité, était descendu de son véhicule afin de le photographier et de l’identifier.

Mais aussitôt, selon ses déclarations, l’animal a déployé ses ailes et s’est envolé au loin. Mais la fuite de cette créature bizarre n’a pas empêché David Black de la photographier.

Et si tout d’abord, il n’en avait pas cru ses yeux, la photo, du moins, lui présentait bel et bien cette évidence. L’animal informe et mystérieux possédait une tête de chèvre, des ailes de chauve-souris, une queue fourchue, des cornes et des sabots.

Une rencontre effrayante

Ce ne pouvait être que le légendaire diable de Jersey : il en était absolument convaincu. Cette rencontre l’avait émerveillé et effrayé à la fois. Car durant toute son enfance on lui racontait des histoires sinistres et fascinantes sur cette créature mythologique qui lui faisait faire des cauchemars.

Source : troovez

On peut le comprendre : le diable de Jersey est l’une des bêtes mythiques les plus malfaisantes. La légende qui l’entoure aurait pris naissance en 1735. Une femme, dit-on, a enfanté ce monstre ; celui-ci l’a alors tuée avant de s’enfuir.

Depuis, on prétend que le diable de Jersey sème parfois la panique dans la population. David Black savait tout cela, et il avait à cœur d’avertir les gens de la menace qui plane sur eux.

Difficile de croire à son histoire !

Il a donc alerté les habitants de sa ville, et a même reçu l’attention sérieuse des médias. La chaîne ABC News l’a interviewé, et ce fut une occasion pour lui de répéter que le diable de Jersey, qu’il a vu de ses propres yeux, pourrait arracher les enfants des berceaux et voler des âmes, si la population ne se mettait pas vite à l’abri.

Mais la population, loin de s’inquiéter de cette créature mythologique démoniaque, s’est ouvertement moquée de lui, le traitant de fou, de superstitieux et d’illuminé.

Mais David Black, en lanceur d’alerte qui se respecte, n’en a pas démordu. Et s’il s’est heurté à l’incrédulité des gens, il n’en avait pas moins les meilleures intentions du monde. Et d’ailleurs personne ne pourrait le faire changer d’avis sur ce qu’il a vu : le fameux diable de Jersey.

 ➡ Aller plus loin avec…des pantoufles de pieds de montre pour adultes

Les Vampires : créatures mythologiques célèbres

légende des vampires

Source : theconversation

Anciennement, dans les peuples d’Europe centrale et orientale, la croyance en l’existence des vampires était sincère. En effet, les populations slaves étaient convaincues que ces méchantes créatures se nourrissaient à la nuit tombée de l’essence vitale des autres êtres.

Selon ces croyances, les personnes qui ont mis fin à leurs jours, qui ont pratiqué la sorcellerie, qui ne sont pas baptisées ou qui ont commis des crimes sont le plus susceptibles de devenir des vampires après leur mort.

Leur esprit malfaisant s’empare de leur corps en décomposition. Ces populations en avaient très peur, et elles tenaient beaucoup à s’en protéger. D’autant plus que, dans leurs croyances, ces créatures mythologiques ne craignaient pas la lumière du jour.

Comment distinguer les vampires ?

Pour reconnaître un vampire, ces gens s’y prenaient d’une seule façon : ils déterraient le cadavre, et évaluaient sa décomposition. Les cadavres en bon état étaient les plus suspects.

Source : inews

Et comme ces gens ne savaient pas que le sang s’accumulait naturellement dans certains endroits à cause de la pesanteur, formant des taches rougeâtres, ils pensaient que le défunt se gorgeaient de sang les nuits précédentes.

Alors il fallait le purifier. Pour ce faire, rien de plus simple : il fallait enfoncer un pieu en bois dans le corps du défunt.

Ils étaient sûrs que ce procédé chassait définitivement l’esprit malfaisant à l’origine du vampire. Si un autre venait à les menacer, ils auraient toujours recours à l’ail, au crucifix et à l’eau bénite, dont l’efficacité était avérée.

Mais il est plus vraisemblable que ces peuples aveuglés se rendaient surtout coupables de profanation, en troublant le repos des morts et en mutilant les cadavres. Aujourd’hui, le mythe des vampires, enrichi par la littérature, reste très populaire. Mais heureusement, on ne vient plus poignarder les morts dans leur tombe.

 ➡ Aller plus loin avec…un déguisement de vampire pour garçon

Wendigo, la créature démoniaque

wendigo créatures mythiques

Source : megainteresting

Les guerres indiennes, qui ont opposé les nord-amérindiens et les colons européens, ont été le théâtre de toutes les atrocités, comme vous savez. Et au plus fort de l’hiver, la neige et la famine ont souvent rendu la vie insupportable à tous les belligérants.

Dans ces périodes austères, il n’était pas rare d’observer que certains, pour survivre, avaient recours au cannibalisme, et cette pratique immonde devenait de plus en plus fréquente.

Les autochtones qui occupaient les terres du Canada et des Etats-Unis, et qu’on appelle le peuple algonquiens, en étaient préoccupés. Et il fallait réfléchir à un moyen de réfréner l’anthropophagie au plus tôt.

Or, pour amener un changement d’habitudes, même extraordinaires, il fallait susciter l’effroi. Ces peuples ont donc fait courir le bruit qu’il existait une créature véritablement démoniaque appelée Wendigo.

Toutes les monstruosités en une seule créature

C’est simple : ce démon à la peau noire, hideux, décharné, qui dégageait une odeur de pourriture atroce, était un assemblage de toutes les monstruosités possibles : il tuait et dévorait les hommes, les femmes et les enfants, et il était particulièrement cruel avec ceux qui mangeaient la chair humaine.

Cette légende, mise en circulation, a eu le don d’effrayer les esprits les moins résistants et les plus crédules. Et on peut imaginer que pour un temps, l’anthropophagie n’était plus un problème préoccupant.

Cependant, le mythe de ce monstre n’est pas tombé dans l’oubli ; il a continué depuis ces sombres époques à hanter l’imagination des communautés.

Avec les siècles, la légende de l’existence du Wendigo a acquis une importance plus que mythologique. En littérature psychiatrique, on parle de la « psychose du Wendigo » pour désigner chez les criminels et les aliénés les tendances au cannibalisme.

Le licorne : une créature mythologique d’enfance

licorne créatures imaginaires

Source : lemagdesanimaux

Depuis votre plus tendre enfance, on vous raconte des histoires féériques sur les licornes. Vous vous représentez ces animaux fabuleux comme des créatures enchanteresses et quand vous étiez enfant, votre vœu le plus cher était de savoir qu’elles existent bel et bien.

Comme vous aimez les licornes, vous connaissez beaucoup de choses à leur propos. Ainsi vous savez que ces créatures mythiques sont très présentes dans l’imaginaire occidental depuis le Moyen-Âge jusqu’à la Renaissance, qu’on achetait et vendait leurs cornes, qui étaient en réalité des dents de narval, un poisson vivant au Pôle Nord.

Vous savez aussi que ce sont des créatures dont la légende est extraordinairement riche et variée ! Un jour, par hasard, vous vous êtes aperçu que votre rêve d’enfant était exaucé. En effet, vous avez lu plusieurs articles très sérieux qui attestaient l’existence des licornes, dans la préhistoire.

On dirait qu’il y a une preuve !

Des scientifiques russes ont trouvé et examiné un crâne bien conservé au Kazakhstan, appartenant à un animal connu sous le nom de « licorne de Sibérie ». Et cette étude a permis d’établir un détail nouveau : ces créatures mythologiques ont pendant un certain temps cohabité avec les humains.

Cependant, vous vous rendez compte que ces créatures mythologiques ne ressemblent pas tout à fait à l’idée que vous vous en faisiez étant petit.

En effet, ces bêtes préhistoriques étaient énormes et velues ; elles ressemblaient à des rhinocéros et avaient le pelage d’un bison ; elle étaient au moins deux fois plus grandes que les rhinocéros, et leur corne, composé de kératine, pouvait mesurer jusqu’à 1 mètre et demi !

Les fossiles de ces licornes ont été trouvés dans le sud de la Sibérie, et les scientifiques supposent que cette zone était un abri contre les rigueurs climatiques. Mais cette petite découverte ne changera grand-chose dans votre façon d’imaginer les licornes.

 ➡ Aller plus loin avec…un house de couette pour fille de licorne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les rencontres entres animaux les plus étranges filmées par caméra

le Pakistan propose un projet de loi rendant le mariage obligatoire à 18 ans

Le Pakistan propose un projet de loi qui rend obligatoire le mariage à 18 ans