in

Covid-19 : Un vaccin efficace à 90% vient d’être annoncé

Vaccin efficace 90%
Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé le lundi 9 novembre avoir un vaccin "efficace à 90%" contre le Covid-19. Ce qui n'a pas manqué de susciter une vague d’espoir dans le monde entier !

 

Malgré cela, il faut tout de même rester prudent ! En effet, si cette annonce est, certes, une excellente nouvelle, le vaccin n’est toutefois pas encore homologué pour être considéré comme sûr.

 

Coronavirus : Un vaccin efficace à 90%

Vaccin efficace 90%
Source : Leparisien

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé ce lundi 9 novembre un vaccin efficace à 90% contre le Covid-19. Ainsi, le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a déclaré dans un communiqué de presse :

« C’est un grand jour pour la science et l’humanité. Nous atteignons une étape critique du programme de développement de notre vaccin à un moment où le monde en a le plus besoin ».

Sans surprise, cette nouvelle a suscité l’espoir d’endiguer la pandémie du coronavirus, qui a fait plus de 1,2 million de morts dans le monde. Mais ces résultats ne sont issus que d’une analyse intermédiaire de l’essai clinique de phase 3, qui est le dernier stade avant son homologation.

Un candidat-vaccin toujours en expérimentation

Par conséquent, ce candidat-vaccin est toujours en phase d’expérimentation. Pfizer espère d’ailleurs déposer auprès de l’agence du médicament américaine une demande d’autorisation en urgence « au cours de la troisième semaine de novembre ». A condition que les derniers résultats soient concluants.

Cependant, avant même que le vaccin n’ait été déclaré conforme, les groupes pharmaceutiques ont déjà lancé la production. De plus, Pfizer prévoit même de produire 50 millions de doses d’ici fin 2020 et 1,3 milliard pour 2021.

Le vaccin efficace à 90% est un exploit !

Vaccin efficace 90%
Source : Ledevoir

Et ce n’est pas sans raison ! Ce candidat-vaccin est en réalité un véritable exploit. D’abord car il faut normalement près de 10 ans environ pour développer un vaccin, et ensuite car les résultats sont surprenants.

Le Dr Cécile Tremblay, microbiologiste et infectiologue assure ainsi que « une efficacité à 90% c’est très, très bon, c’est ce qu’on recherche dans un vaccin ». Avant d’ajouter : « On avait peur de devoir se contenter d’un vaccin (…) efficace à 50 %. Ça aurait été quand même correct, mais ça aurait pris beaucoup plus de temps à endiguer l’épidémie ».

Un défi à relever

En revanche, si ce candidat-vaccin est prometteur, restera quand même un défi de taille à relever : produire le vaccin, le conserver et le distribuer à travers le monde.

De plus, ce vaccin devra également être conservé dans des congélateurs à -70 degrés. Ce qui exclut toute administration dans les cabinets médicaux en ville.

Un vaccin efficace à 90% : Ce que l’étude ne dit pas

Vaccin efficace 90%
Source : Leparisien

Ajouter à cela, de nombreuses interrogations demeurent concernant ce vaccin. En effet, le communiqué ne dit rien sur la durée de la protection et l’innocuité du vaccin.

D’après le Pr Gaudin « il peut y avoir des complications, des déclenchements de maladies auto-immunes et ce n’est pas un mois et demi après la vaccination qu’on peut le savoir ». Néanmoins, le laboratoire n’aurait relevé aucun risque secondaire grave durant cette phase 3.

La durée de protection reste à déterminer

Autre bémol : On ignore ce que le vaccin va bloquer : est-ce l’apparition de la maladie ou sa transmission ? Cette information est pourtant cruciale pour définir la stratégie de vaccination.

De même, on ne connaît pas encore quel effet ce vaccin aura sur des sujets précédemment infectés, car seules les personnes séronégatives avaient été acceptées dans l’étude. Enfin, on se demande aussi si ce vaccin pourra éviter les formes graves de la maladie et s’il protégera les personnes les plus vulnérables.

Néanmoins, on aura très probablement des réponses à ces interrogations assez tôt. En attendant, plusieurs des neuf autres candidats-vaccins en phase 3 pourraient également être proposés. Quant au vaccin, efficace à 90%, il devrait être disponible en Europe au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Lena Ash, incapable de reconnaître son visage à cause d’une maladie

Le mystère d’une carte postale arrivée 100 ans plus tard à sa destination